Archives du mot-clé Révolution Française

Bourgeois et paysans – La guerre de Vendée

Le_VendéenDans ces provinces essentiellement rurales, la population souffre du renchérissement des denrées, qui contribue à la recrudescence de la misère.

En effet, en février 1793, les assignats ont déjà perdu la moitié de leur valeur, et l’écart entre le coût de la vie et la rémunération du travail s’est considérablement creusé.

A l’inverse, les bourgeois des villes et des gros bourgs se sont beaucoup enrichis dans le commerce des assignats. Composée de négociants, de juges, d’avocats, de fonctionnaires de l’Etat et de propriétaires, cette bourgeoisie hétéroclite détient le pouvoir économique et politique et, dans l’ensemble, a adhéré aux idées de la Révolution.

Les paysans bretons et vendéens sont beaucoup plus hostiles à ces patriotes nouveaux riches qu’à leurs anciens seigneurs.

 

Fleur de Reine dans notre CD Vendée 1792-1796

J’achète

Tags :
, , , ,

La Guillotine

guillotineAu XVIIIe siècle, la peine de mort est remise en question dans toute l’Europe. Quand la Révolution s’empare de ce sujet brûlant, le roi a déjà supprimé la torture judiciaire. Or, les révolutionnaires maintiennent la peine capitale. Voulant cependant rendre l’exécution la moins inhumaine possible, ils adoptent la machine dont le principe est proposé par le docteur Joseph Ignace Guillotin, député à l’Assemblée constituante. La rapidité et la novation de cet engin, qui portera son nom, marquent les esprits, si bien que la guillotine devient l’emblème de la Révolution.

Chants de France VIII

Vendée 1792-1796

Tags :
, ,

Louis XVI, le roi martyr, le 21 janvier 1793

peinture : Louis XVI montant sur l'échafaud'Les dernières heures de la vie de Louis XVI se sont déroulées comme son existence : fidèle à lui-même, le roi est resté calme, posé, patient. Son procès s’est achevé le 16 janvier 1793, Louis « Capet » a été déclaré « coupable de conspiration contre la liberté et d’attentats contre la sûreté de l’Etat » et condamné à mort. La sentence doit être exécutée le lundi 21 Janvier.

La veille, on lui a accordé de revoir sa famille pour faire ses adieux à sa femme Marie Antoinette et à ses enfants ainsi qu’à sa sœur Elisabeth.

Réveillé à l’aube par son serviteur Cléry qui a improvisé un autel de fortune dans sa cellule, il entend une dernière messe, puis il remet à Cléry un sachet contenant des mèches de cheveux de ses enfants, ainsi que son cachet destiné au Dauphin et son anneau de mariage pour la reine.

Ce  21 janvier 1793, il est 9 heures, Louis XVI est conduit dans la cour du Temple, prend place dans une voiture couverte qui le mène jusqu’à la place de la Révolution, autrefois place Louis XV et future place de la Concorde.

Au pied de l’échafaud, il adresse un dernier mot à la nation : « Je meurs innocent ! Je pardonne aux auteurs de ma mort ! Je prie Dieu que mon sang ne retombe pas sur la France ! »

Chants de France VIII

Complainte de Louis XVI aux Français notre CD Vendée

Tags :
, , , , , ,