Archives du mot-clé moyen âge

Église Saint-André-des-Eaux (Côtes-d’Armor)

Édifiée entre le Xe et le XIIe siècle, l’ancienne église de Saint-André-des-Eaux fut abandonnée vers 1893. En effet, l’insalubrité des lieux très souvent inondés par les crues de la Rance, dégrada progressivement l’édifice. Un nouveau lieu de culte est alors édifié à l’intérieur du bourg.DSC_0002DSC_0001
Aujourd’hui il ne reste que des ruines car, suite à l’abandon, s’ajouta la vente des murs de l’église, ce lieu servant de carrière. Sa démolition fut interrompue au début du XXe siècle.
De l’édifice rectangulaire d’origine ne subsiste que la façade sud. De la nef ne restent que les vestiges d’un arc triomphal, jadis orné de fresques, dont l’une datait de la fin du XIe siècle. Cette dernière disparaît avec une partie de pierres utilisées pour la construction du mur du cimetière et  d’un préau à l’école communale. Une copie de la scène de crucifixion, de style byzantin, a pu être relevée. Elle est conservée au musée national des Monuments français à Paris. Son porche est du début du XVe siècle, on peut encore y voir d’importants vestiges de peintures murales romanes.
A l’intérieur de cette église se trouvait le bras reliquaire, dit «  de saint André ». Il contient en réalité les reliques de deux saints, saint Magne et saint Gonnery, dont les fragments d’os sont visibles au travers d’une petite fenêtre, dans le logement aménagé à l’intérieur du bras métallique. Il était de tradition, lors des périodes de sécheresse, de transporter ce reliquaire, en une procession solennelle, jusqu’à une mare qui, dit-on, ne tarissait jamais. Le reliquaire y était immergé en grande cérémonie, tandis que les habitants invoquaient ces saints pour que la pluie exauçât leurs vœux.

Nos CD :

Chants de Pèlerinage à Notre dame  J’achète

Chants du Moyen Âge     j’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Anastase II pape

125978-004-412AAF49Anastase II, pape, écrivit à Clovis :

« Glorieux fils, nous vous félicitons que votre avènement à la foi inaugure notre pontificat. Un si grand événement fait tressaillir de joie le siège de Pierre.
[…] Que la joie de votre Père vous fasse croître dans les saintes œuvres. Comblez nos désirs, soyez notre couronne et que notre mère l’Église s’applaudisse des progrès du grand roi qu’elle vient d’enfanter à Dieu.
Illustre et glorieux Fils, soyez sa gloire, soyez pour elle une couronne de fer !
Nous louons Dieu, qui vous a retiré de la puissance des ténèbres, pour faire d’un si grand prince le défenseur de son Église et opposer votre gloire aux attaques des pervers. »

 

La loi salique dans CD chants du Moyen Age

j’achète

Tags :
, ,

Moyen Âge

moyenageLe peuple du Moyen Âge prétendu si misérable chantait toute la journée, en labourant comme en filant, des chansons gaies comme la naissance du printemps, des chansons tristes, si belles qu’elles sont pour l’âme une consolation. Ce peuple, comme nous, subissait les privations, la maladie et la mort, comme tous les peuples de tout temps depuis le péché originel.

Mais ce peuple du Moyen Âge voulait vivre l’idée du bien qui était en lui. Chacun avec sa propre nuance en était possédé. Le roi saint Louis en était le modèle. Ce bien était la pacification de l’âme quoi qu’il advînt et par delà mort. C’est pourquoi il chantait ; et nous ne chantons pas. Ou bien ce que nous chantons périra sans laisser de trace et sans postérité.

Henri Charlier
(citation extraite de CFC édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

 

Notre CD : Chants du Moyen Âge

J’achète

Tags :
, ,

La loi salique

Clovis , le fils de Childéric Ier.

Clovis, roi des Francs

Au Ve siècle, rédigée dans les dernières années du règne de Clovis, la loi salique est une succession d’articles qui s’enchaînent les uns après les autres, destinés essentiellement à régler les problèmes de procédure concernant les personnes et les biens. Le texte primitif sera plusieurs fois remanié jusque sous le règne de Charlemagne. Cette loi restera pour l’essentiel en vigueur au royaume de France pendant mille deux cents ans.

Chants du Moyen Âge

J’achète

Tags :
, , ,

Notre nouveau CD: Chants de foi, de fête et de guerre du Moyen Âge

Après des chants de Noël et des chants de chasse en 2012 et des chants de scouts en 2013, le Chœur Montjoie Saint Denis nous emmène cette année dans ces dix siècles autour de l’an mil ( du Ve au XVe siècles) –  le Moyen Âge et la Chrétienté, grâce à ces très beaux chants.

Ce florilège de dix-neuf chants et onze morceaux choisis de musique médiévale, interprétés fort joliment au luth, à la flûte et au tambourin, témoigne du bel ouvrage des anciens. Il nous plonge tour à tour en des lieux et des ambiances fort variées : de l’amour à la guerre, de la prière à la fête, du travail au récit d’événements glorieux.

Certains de ces chants sont très certainement inédits, tel ce splendide « Chant du dernier jour » composé pour l’an mil, retrouvé sur un parchemin provenant de l’abbaye d’Aniane. Tel encore ce « Jérusalem mirabilis » de la première croisade qui, n’en doutons pas, va retrouver grâce à ce disque une nouvelle notoriété dans les fêtes médiévales. D’autant que le livret richement illustré qui accompagne ce CD contient toutes les paroles de ces chants, y compris de ceux qui n’y sont que joués, pour en faciliter l’apprentissage sur un accompagnement musical de grande qualité.

« En avant donc sous les plis de la Montjoie, avec ces musiques et ces chants qui nous entraînent à la suite des saints et des héros, des rois et des paysans, des chevaliers et des artisans qui firent la France et la Chrétienté », comme nous y invitent, dans leur préface, l’écrivain Louis de Condé et le chef de chœur Jacques Arnould. Des chants de joie et de foi qui sont aussi à méditer.

 J’achète

Tags: ,

Tags :
, , , , , , , , ,

La soule

Au Moyen Âge, la soule – nommée aussi la choule ou la sioule – est le jeu le plus populaire dans les campagnes. Ce jeu de plein air est préféré des paysans surtout dans le nord-ouest du pays.
Ancêtre présumé du football ou du rugby, c’est une grande galopade, aux échanges brutaux. On y pousse la « soule » c’est-à dire le ballon ou ce qui en tient lieu, soit au pied, soit à la crosse. La partie peut opposer les habitants de deux localités ou, au sein d’un même village, les hommes mariés et les célibataires. Elle se déroule le plus souvent en hiver, pendant les fêtes.

chant: Noël Nouvelet dans notre CD: Chants populaires de Noël

 

Tags: 

Tags :
, , , ,