300_____MB_front_45

Titre : Chants de la marine en bois

Prix : 20,00€ TTC

Avec livret 36 pages couleurs. Préface de Patrice Franceschi

• La Carmeline. – Le pont de Morlaix. – Sur les bancs de Terre-Neuve. – Jean-Francois de Nantes. – Quand je suis parti de La Rochelle. – Le grand coureur. – Les pecheurs de Groix. – Au trente et un du mois d aout. – Passant par Paris. – La Danae. – Hourra les filles a dix deniers. – Le retour du marin. – Le capitaine de Saint-Malo. – Ceux qu ont nomme les bancs. – Nous irons a Valparaiso. – Les calfats. – Belle Virginie. – La vie des matelots. – Le cantique du depart. •

Catégorie : .

Descriptif :

 

À bord, à bâbord, à tribord ! En ce dixième anniversaire de la disparition d’Éric Tabarly, qui reste dans nos cœurs le plus grand marin français, le Choeur Montjoie Saint Denis réédite les « Chants de la marine en bois » que tous les vieux loups de mer ont fredonné sur les océans en se rappelant leur port d’attache : Jean-François de Nantes, Le capitaine de Saint-Malo, Quand je suis parti de La Rochelle, Les pêcheurs de Groix. Vous y retrouverez les classiques comme Au trente-et-un du mois d’août, la Danaé,
Le retour du marin, Nous irons à Valparaiso… Ou de plus méconnus comme Les Calfats, La Carmeline, ou Le Cantique du départ, la très belle prière composée par Théodore Botrel. Voilà donc réunis sur un même CD des chants à hisser, à ramer, à virer… Ils nous racontent la vie des matelots, des histoires de campagne lointaine et d’amour au bout du monde.
« Les dix-neuf chants de ce recueil témoignent d’un passé révolu, celui d’une certaine marine française. Ils sont comme de petits joyaux miraculeusement rescapés de l’infortune du temps, et que l’engouement pour la vieille marine à voile semble remettre au goût du jour. C’est tant mieux. Car une puissance singulière émane de ces chants pourtant sans prétention », note Patrice Franceschi, capitaine du trois-mâts La Boudeuse, qui nous a fait l’honneur de préfacer cet album, agrémenté d’un livret de 36 pages richement illustré et contenant toutes les paroles des chants. « Aujourd’hui, naviguer à la voile est devenu un loisir mêlant mer, soleil et ciel bleu dans une quête perpétuelle de plaisir. On peine à imaginer ce que pouvait être la vie des marins d’autrefois. Ces chants nous le rappellent avec justesse et ce n’est pas le moindre de leurs mérites », souligne encore ce marin au long cours qui a fait le tour du monde sur sa goélette.