Archives pour la catégorie Articles Chants d’Europe

Le Cygne de Montfort (chant)

220px-Sceau_de_Jean_IV_-_Duc_de_BretagneC’est une adaptation française du chant traditionnel et patriotique breton An alarc’h (« Le Cygne »). La chanson évoque un moment de l’Histoire de la Bretagne : le retour d’exil triomphal du duc Jean IV de Montfort (« an aotrou Yann »), débarquant dans un vaisseau aux voiles blanches pour reconquérir la Bretagne.
Ce duc, installé par le royaume de France, avait pourtant été chassé quelques années auparavant par les Bretons ; mais voyant que l’indépendance du duché était encore plus menacée sans lui qu’avec lui, ils avaient envoyé une délégation pour qu’il revienne

Nos CD :

Chants du Moyen Âge     j’achète

Chants d’Europe II          j’achète

Tags :
, ,

Les Cosaques (chant)

SONY DSC

La richesse du répertoire russe s’explique par le caractère réglementaire du chant dans l’armée tsariste.

Les Cosaques est une adaptation française d’un de ces chants traditionnels russes qui évoque le tempérament libre et fier de ces cavaliers à la vie rustique.

Ces derniers devinrent peu à peu des fidèles serviteurs du Tsar et furent impitoyablement persécutés après l’avènement du bolchevisme.

 

 Nos CD :

Cavaleries – chants et sonneries     j’achète

Chants d’Europe I                               j’achète

Tags :
, ,

L’être humain, quelques citations

Power of Words

« Une part importante de la population fait ce qu’on lui dit de faire, quelle que soit la nature de l’action, et sans que sa conscience n’y oppose de limites, tant qu’elle a le sentiment que l’ordre émane d’une autorité considérée comme légitime [ou] experte. Ce n’est pas la nature de l’ordre qui commande l’obéissance, mais la source dont il émane. »

 in « Some conditions of obedience and disobedience to authority », 1965

Stanley Milgram, psychologue social américain (1933-1984).

*******

« Aucune génération n’a le droit de contracter des dettes qui ne pourront pas être remboursées durant sa propre existence »

George Washington   (1789) 

*******

« Ne priver aucun être humain […] de ces biens relatifs et mélangés (foyer, patrie, traditions, culture…) qui réchauffent  et nourrissent l’âme et sans lesquels, en dehors de la sainteté, une vie humaine n’est pas possible »

Simone Weil, philosophe (1909-1943)

Nos CD : Chants d’Europe I, Chants d’Europe II, Chants d’Europe III, Chants d’Europe IV, Chants d’Europe V, Chants d’Europe VI. Chants de France VII, Chants de France VIII, Chants de France IX, Chants de France X, Chants de France XI, Chants de France XII.

Enregistrer

Tags :
, , , , , , , ,

Notre album : Chants d’Europe II

« Dans ce deuxième volumeCE II des Chants d’Europe, la patrie, la France est particulièrement honorée.
Quelle en est la raison ? Quels que soient les échecs et les victoires, les joies, les peines et les succès, la patrie reste notre mère.
La permanence de la patrie nous assure, sa gloire et son histoire nous réconfortent, et nous engagent. Aussi, alors que notre génération née après-guerre est épargnée par le sacrifice suprême, nous manifestons par ces hymnes et ces complaintes notre attachement aux anciens, dans l’honneur et la fidélité. »
Jacques Arnould

Quelques titres de chants : La Cavalcade • Le Clan • Le Cygne de Montfort • Honneur et Fidélité • Je t’aime ô ma patrie • Voguons au vent de mer • Les hussards de Bercheny • Réveillez- vous, Picards • Ô Sari Mares • Un gai luron des Flandres • La Mort • Adieu vieille Europe.

Notre CD : Chants d’Europe II

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , ,

Adieu vieille Europe (chant)

Pionnier-legionAdieu vieille Europe est un chant militaire. Bien qu’il appartienne au répertoire de la Légion étrangère, il n’en est pas directement issu. Ce chant  provient d’un film Le Sergent X d’Adolphe Osso sorti en 1931. Ses auteurs sont Simon Deylon (paroles), René Mercier et Henri Forterre (musique)
La Légion étrangère, corps de l’armée française créé le 9 mars 1831, a complètement intégré ce chant dans son répertoire.
Longtemps basée à Sidi Bel Abbès en Algérie, la Légion étrangère a participé à toutes les campagnes lointaines de l’armée française, ainsi qu’aux deux guerres mondiales. Après l’indépendance de l’Algérie (1962), le 1er Régiment Étranger d’Infanterie, la « maison mère », s’est replié de Sidi Bel Abbès à Aubagne (Bouches-du-Rhône), où il est toujours basé.
La Coloniale chante aussi ce chant, avec une variation à la dernière ligne du refrain : « Sans peur en route pour la colo ».

Notre CD : Chants d’Europe II

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

Notre album : Chants d’Europe III

Voici  le troisième voleCE3t  des chants d’Europe, alors dans notre « clan » par nos enfants, se transmettra le flambeau des générations.

A travers cette chaîne immatérielle qui nous relie aux ancêtres, la petite flamme espérance chemine de siècle en siècle grâce à ces chants de guerre et d’amour, nous traversons le temps et les frontières.

« Jacques Arnould »

Quelques titres de chants :

Russie Libre • Le roi Renaud • Claquez bannières • La complainte des papetiers d’Angoulême • Le cor • Les Bleus sont là • Occident en avant • Les canuts • Jeanne d’Arc • Ukraine 1933 • Chant de fidélité • Nous sommes tous des volontaires • Le vin clairet.

Notre CD : Chants d’Europe III

J’achète

Tags :
, , , , ,

La Cavalcade

jean de brem«  Je sens peser sur mes épaules misérables le poids démesuré du plus glorieux des héritages.. »
Ainsi s’exprime Jean de Brem dans la préface du livre unique que le destin lui a laissé le temps d’écrire juste avant de rejoindre la Cavalcade. Il avait aussi composé les vers d’une chanson sur une mélodie venue de l’autre rive du Rhin, là où commence la grande plaine européenne.
Il avait su rassembler dans son texte tout ce qui faisait rêver notre jeunesse : l’amitié, l’aventure, la guerre quand elle est le fait des chevaliers, la peine enfin et l’espérance exprimée dans la dernière prière.
C’est au grand galop d’un parti de cavaliers que Jean de Brem conduisit sa vie loin des quiètes ignorances et des confortables renoncements.
Depuis qu’il est parti, la chanson a pris un sens plus cruel, plus vrai – J’avais un camarade.

Pierre Durand

(Citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

La Cavalcade dans notre CD Chants d’Europe II

J’achète

Tags :
, ,

Notre album : Chants d’Europe I

CECes Chants ont accompagné les veillées, ils ont rythmé les marches guerrières, ils ont exalté les victoires et consolé des défaites.

Voici les dragons de Noailles, les cuirassiers, les lansquenets, les cosaques ; des français, des Russes, des Allemands, l’évocation des vieilles querelles et des grandes espérances.

Écoutez ces chants, ils racontent l’histoire de l’Europe des Patries.

« Pierre Durand»

Quelques titres de chants :

Les dragons de Noailles • Le combat de demain • Les cuirassiers • Sur la route • Les lansquenets • Les cosaques • La blanche hermine • Les partisans blancs • Les chacals • Le Kyrie des gueux • Nous sommes de la Légion • Le chant des marais • En avant parcourant le monde • Les bérets verts.

Notre CD : Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , , ,

En avant parcourant le monde (chanson)

chartresCe chant est connu sous deux mélodies différentes. La plus ancienne est une version plus enjouée chantée par les mouvements de jeunesses dont les scouts.
L’autre version, plus martiale, d’inspiration germanique a plus la faveur chez les militaires. La musique a été composée par Herms Niel. (voir Musique du 2e commando du 11e bataillon des parachutistes, Capitaine Soufflet)
La version scoute, composée de trois couplets,  utilise les mêmes paroles sauf qu’elle ne bisse pas les dernières phrases de chaque couplet mais les remplace par :

« Lalala, lalala, lalala
Le beau pays que mon pays,
Lalala, lalala, lalala
Que veux mon pays? »

Dans nos albums Chants d’Europe I et  chants des Chantiers de la jeunesse

J’achète Chants d’Europe I

j’achète Chants des Chantiers de la Jeunesse

 

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , ,

Je t’aime, ô ma patrie (chant)

Sur l’air fameux du « Coupo Santo »  provençal de Frédéric Mistral et sur les paroles du père Doncoeur, cette chanson d’amour énumère les raisons que nous avons d’aimer et de chérir notre patrie.
Depuis ses plaines, ses monts, jusqu’à nos enfants qui sont le reflet de nos espérances.
Sur un mode doux et délicat, voilà un formidable hymne au pays natal.

aumonier_doncoeurPaul Doncoeur (1880-1961), fils d’officier, né en 1880, entre dans la Compagnie de Jésus en 1898. Les Jésuites étant exilés de France, suite aux lois anticléricales, c’est depuis la Belgique qu’il fait le triste constat du dénigrement de l’Église par L’État français.
Lorsque la France est mobilisée en août 1914, les religieux et religieuses sont autorisés à revenir.
Paul Doncoeur demande alors à être aumônier militaire : « C’est demain la guerre, ma place est au feu ». Pour lui, cette guerre peut être l’occasion pour la France de retrouver sa foi chrétienne. Sans ordre de mobilisation, il gagne les premières lignes, et fait preuve de bravoure en portant secours aux soldats blessés.
Nommé aumônier auxiliaire, il met en place un véritable soutien spirituel dans les bataillons en s’appuyant sur des « chefs de file ».
Avec les prêtres soldats, il assure une présence chrétienne auprès des militaires, se dévoue aux blessés et noue des amitiés. Il combat à Verdun, à Mézières, dans la Somme, au fort de Vaux etc. Il assiste les soldats dans leurs derniers instants et leur donne une sépulture chrétienne.
Après la Guerre, Paul Doncoeur a le souci de la mémoire des morts en prenant soin de l’état des tombes et insiste pour que les corps puissent rester enterrés sur le champ d’honneur. En 1921, il est fait Officier de la Légion d’Honneur.
C’est sur cette forte expérience fraternelle vécue sur le front, cette réconciliation de l’Église avec l’État français sur le champ de bataille, qu’il s’appuie en 1924, lorsqu’il écrit au président du Conseil Edouard Herriot en 1924 pour lui dire : « Nous ne partirons pas ! ».
En 1938, il s’installe à Troussures dont il fait un centre de formation. Pendant la seconde Guerre Mondiale il devient aumônier des Scouts de France.

Source : diocèse aux armées – portrait d’aumôniers

Notre Chant dans nos albums Chants de France VIII et chants d’Europe II

J’achète Chants de France VIII

j’achète Chants d’Europe II

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Le Labeur des paysans de France

hqdefaultLes paroles de ce chant de bénédiction du repas ont été composées par Francine Cockenpot (1918-2001) sur l’air de « Ubi caritas ».

Francine Cockenpot est née dans le Nord de la France quelques jours après l’armistice de 1918, ce qui lui a valu son prénom. Son père, architecte, est spécialisé dans la reconstruction des églises de Flandre démolies par la guerre. Elle grandit dans une atmosphère artistique mais rigide et d’autant plus sévère qu’elle est fille unique.
Guide de France en 1933, totémisée Corbeau Unique, elle est très vite remarquée pour ses talents. Elle a écrit, en cinquante ans, les paroles et musiques de plus de huit cents chansons très largement diffusées dans le scoutisme et les mouvements de jeunes de 1945 à nos jours.
C’est notamment elle qui a écrit la musique de la célébrissime Colchiques dans les prés (paroles de jacqueline Debatte, sous le pseudonyme de Jacqueline Claude), un succès qui, de 1945 aux années 1970, a largement dépassé le milieu scout et les colonies de vacances qui en avaient fait un tube. Cette chanson a été reprise en 1977 par Francis Cabrel.
On lui doit aussi paroles et musique de « Gouttelettes de pluie », « Montjoie », « La route est longue »
Victime d’un cambrioleur qui l’avait battue et laissée pour morte, elle avait perdu un œil. Elle a publié en 1986, après cette douloureuse épreuve, un témoignage pudique et d’un grand courage, fondé sur l’espérance et le pardon au-delà du désespoir.

Le Labeur des paysans de France dans notre CD Chants d’Europe IV

j’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , , , ,

Hennebont

Carte de la Bretagne en 1789.

Carte de la Bretagne en 1789.

Hennebont  (orthographe ancienne au XIIe siècle : Hanebont) selon des archives de 1114, signifiant « vieux pont », est une commune française située dans le département du Morbihan  en  Bretagne. Ses habitants sont appelés Hennebontais et Hennebontaises.

Chanson : Pelot d’Hennebont

La Chanson Pelot d’Hennebont est en fait la reprise du chant traditionnel révolutionnaire Breton « La lettre de Pelot de Betton ». Ce texte, dans sa version révolutionnaire donc, fait référence aux événements de la vie militaire de Pelot d’Hennebont ; parfois écrit Pelot de Betton. À cette époque, les promotions militaires et l’ascension sociale qui allait avec, pouvaient être fulgurantes. Napoléon Bonaparte en est l’exemple le plus célèbre. Selon certains historiens, cette lettre de Pelot d’Hennebont serait la dernière écrite à sa mère. En effet, l’homme aurait été trop enthousiaste quant à son avenir militaire et se voyait déjà général en écrivant cette lettre… avant de connaître une fin prématurée au combat.

Il s’agit là d’un chant breton de la période révolutionnaire (5 mai 1789 – 9 novembre 1799). Une période on ne peut plus capitale dans la France que nous connaissons et qui est à l’origine de notre Fête nationale du 14 juillet en souvenir des 14 juillet 1789 et 1790.

Pelot d’Hennebont dans notre CD Chants d’Europe VI

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

Les Partisans blancs

За_единую_РоссіюLa musique de cette adaptation française, est celle d’une vieille marche des armées tsaristes, « gloire de la patrie ». Il pourrait être l’œuvre du général Tchernikov en 1828.
Au début de la Première Guerre mondiale l’écrivain Guiliarovski en écrit le texte. Puis celui-ci a connu plusieurs variantes (sous des titres différents) durant la Première Guerre mondiale : celle des blancs, celle des anarchistes, celle des rouges, détournée par l’Armée rouge de Léon Bronstein (Trotzky) comme hymne communiste. Cet air qui connaîtra un grand succès mondial grâce au chœur de l’Armée rouge.
Notre version est un hommage aux soldats des armées blanches qui se sont élevés contre les bolchéviques, se sont battus  pour lutter contre la plus criminelle dictature de l’histoire.
Le Mouvement blanc désigne la partie de la population russe n’ayant pas accepté la révolution russe, ou plus spécifiquement la prise de pouvoir par les bolcheviks par un coup d’Etat et leur maintien au pouvoir par la terreur.
L’expression englobe ceux ayant lutté contre le nouveau régime lors de la guerre civile russe au sein des armées blanches mais ne désigne cependant pas de manière exclusive les personnalités militaires ; au-delà du contexte de la guerre civile, elle désigne l’ensemble des personnes ayant quitté la Russie après la révolution d’octobre, voire après la révolution de février.
Dans la plupart des cas, l’expression Russes blancs se réfère aux opposants monarchistes à la Russie soviétique, partisans du Tsar et de la Russie impériale.

Chant : Les Partisans blancs dans notre CD Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , , , , ,

Le Conscrit du Languedoc

conscritLe Conscrit du Languedoc est une chanson de conscrits qui évoque le tirage au sort qui décidait de l’ordre de départ des hommes pour la guerre. Le conscrit fait ici ses adieux à ses parents et à sa bien-aimée. La chanson, appelée aussi Le Conscrit de 1810, fait allusion à la période de l’apogée de l’empereur Napoléon et du besoin de combattants, notamment pour le front d’Espagne. Le chant, originaire du Languedoc, a pourtant été écrit en français et s’est propagé sous cette forme. Il fut publiée pour la première fois en 1846 par Théophile Marion Dumersan dans son recueil  Chansons nationales et populaires de la France sous le titre « Le départ du conscrit ».

 

Le conscrit du Languedoc dans CD Chants d’Europe IV

J’achète

Tags :
, ,

Vive Henri IV

Henri_IV_en_MarsLe chant Vive Henri IV se chante sur un air fort ancien, dont on trouve des traces dès le début des années 1580, dans plusieurs recueils littéraires de chansons. Le texte de « Vive Henri IV » est celui d’une chanson insérée par Charles Collé dans La Partie de chasse d’Henri IV, comédie en trois actes et en prose, dont la version définitive est représentée pour la première fois sur le théâtre des Tuileries le 16 novembre 1774. Air très populaire et qui incarne l’image d’une royauté idéale, le chant Vive Henri IV va devenir un chant de ralliement des monarchistes et un des hymnes favoris des royalistes durant la Restauration. Cependant, il faut noter qu’il était rarement joué en entier devant les membres de la famille royale en raison de son couplet « J’aimons les filles et j’aimons le bon vin ».

 

Vive Henri IV dans CD Chants d’Europe V

J’achète

Tags :
, , ,

Vive Henri IV – Chanson

HENRI_IV_DE_BOURBONL’air de cette chanson figurait dès 1581 dans un recueil de noëls de Christophle de Bordeaux, puis comme air de danse sous le titre Branle couppé nommé Cassandre dans un recueil de 1588.
Il s’agit d’un air archaïque (en mode de la, naviguant entre le mineur et l’hypodorien, modulé parfois en majeur).
Le premier couplet fut écrit par Du Courroy, maître de chapelle d’Henri IV, et fut rapidement très à la mode.
Charles Collé, célèbre chansonnier et auteur dramatique (1709-1783) semble être l’auteur de la suite, qui figure dans sa Partie de chasse d’Henri IV, comédie en trois actes en prose, composée en 1764 représentée d’abord en province, puis à la Comédie Française le 16 novembre 1774.
Dès lors, le succès fur exemplaire, car Vive Henri IV fut chanté durant tout le XVIIIe siècle et tout le XIXe, où il fit figure de chant national, symbole de la Monarchie française.

Pierre Chaumeil

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Vive Henri IV dans nos albums Chants d’Europe V et Chants de France VIII

J’achète  CD : Chants d’Europe V  et Chants de France VIII

Tags :
, , , ,

Vanden

vandenEnfant de l’assistance publique, figure légendaire du Tonkin, Roger Vandenberghe est tombé le 6 janvier 1952.
Quinze fois cité, douze fois blessé, adjudant-chef à 24 ans, il commandait les « Tigres Noirs » unité commando composé de 200 hommes, tous vietnamiens.
De Lattre disait : « Donnez-moi cent Vandenberghe et l’Indochine sera sauvée ! »

Colonel Moinet

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Chant : Vanden dans notre CD Chants d’Europe IV

J’achète

Tags :
, , , , ,

Le chant des déportés

deportesLe Chant des déportés ou Chant des marais est l’adaptation en français d’un chant allemand composé en 1933 par des prisonniers du camp de concentration, pour détenus politiques, de Börgermoor, dans le Pays de l’Ems, en Basse-Saxe.
Les paroles de cette chanson ont été écrites par le mineur Johann Esser et l’acteur et metteur en scène Wolfgang Langhoff, la musique a été composée par Rudi Goguel, un employé de commerce ; tous trois étaient détenus au camp de concentration de Börgermoor, ouvert en 1933 et administré par la SA. Les cadres SA (puis SS) des camps exigeaient traditionnellement des prisonniers qu’ils chantent pour se rendre au travail
Ainsi le chant serait-il né de la tradition concentrationnaire de faire chanter les détenus, et de la volonté de ceux-ci de rendre compte des conditions de détention, des violences subies, mais aussi de leur conviction de voir abattue la tyrannie nazie.

Le chant des marais dans notre CD Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , ,

L’Hermine

hermine copieL’hermine est l’animal emblématique du duché de Bretagne, alors souverain et indépendant, dont la devise, toujours présente dans la mémoire collective, est : « Kentoc’h mervel eget bezañ saotret », qui se traduit en français par l’expression « Plutôt la mort que la souillure ».
Elle vient d’une légende selon laquelle une blanche hermine, poursuivie par des chasseurs qui auraient été menés par le roi légendaire de Bretagne, Conan Mériadec, préféra se laisser prendre plutôt que souiller son pelage en traversant une rivière boueuse. La duchesse Anne de Bretagne (ou, selon d’autres sources Alain II de Bretagne, dit « Alain Barbetorte »),  témoin de la scène, aurait ordonné que l’on relâche l’animal.
Suite à mai 1968, l’époque est aux luttes sociales. La Bretagne connaît une crise identitaire et une transition économique.
En 1970 Gilles Servat écrit des paroles guerrières, la chanson La Blanche Hermine, pour une prise de conscience de l’état de la Bretagne et une révolte souhaitée des Bretons. C’est devenu une chanson traditionnelle.

La Blanche Hermine dans notre CD Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , ,

Réveillez vous Picards

PicardieCe chant du XVe siècle accompagnait les troupes de Maximilien d’Autriche, lors de la guerre que celui-ci faisait à Louis XI, venu s’emparer du duché de Bourgogne, alors propriété de Charles le Téméraire.
Ce chant est l’hymne régional picard. II est issu de l’air chanté par les bandes de Picardie avant 1479 et leur rattachement à la couronne de France.
Les bandes de Picardie, bandes picardes ou bandes en deçà des monts sont, en France, les premières unités militaires permanentes et soldées de fantassins créées en 1479 par Louis XI copiées sur le modèle des bandes suisses.
La Picardie, l’Artois, la Bourgogne et la Franche-Comté, qui avaient appartenu à Charles le Téméraire, se liguèrent alors contre le roi de France.

Le chant Réveillez-vous Picards dans notre CD Chants d’Europe II

J’achète

Tags :
, , , ,

Amour de la Patrie (année 1900)

55464705– L’amour de la patrie s’appelle patriotisme. C’est un sentiment naturel : on aime son pays comme on aime sa famille.

– Le patriotisme est de tous les âges et de toutes les conditions : l’écolier qui s’applique à l’école, le cultivateur qui prépare les riches moissons, l’ouvrier qui peine à l’atelier ou dans la mine, la femme qui soigne son intérieur et veille sur ses enfants, l’écrivain, l’artiste, le savant dont les œuvres et les découvertes portent au loin la renommée du Pays, font preuve de patriotisme comme le soldat qui brave le danger sur les champs de bataille.

– Le vrai patriotisme doit être calme et éclairé : il ne doit pas tomber dans le chauvinisme, patriotisme aveugle qui nous inspire une idée exagérée de notre pays et peut entrainer à de graves dangers ; ni dans le cosmopolitisme, qui veut que l’on oublie sa patrie pour l’humanité. On peut aimer sa patrie sans pour cela haïr les autres peuples.

– Le patriotisme ne doit pas nous faire désirer les guerres de conquêtes, car les habitants des autres pays sont nos frères et ils aiment leur patrie comme nous aimons la nôtre ; mais nous devons toujours être prêts à repousser l’invasion étrangère et à combattre quiconque tenterait d’asservir notre pays.

– Français, nous devons aimer la France, notre belle patrie et apprendre à connaitre son territoire, ses institutions, son commerce et ses diverses industries ; mais nous devons aussi connaître la puissance des autres nations et faire notre profit des progrès et des inventions de tous les peuples. »

Texte affiché dans la classe que l’on pouvait lire fin 19e et début du 20e siècle.

Classe à Epineuil-Le-Fleuriel du Grand Meaulnes – Alain Fournier

Je t’aime ô ma patrie dans CD Chants d’Europe II

J’achète

Tags :
, , , ,

La Mort

cross-673648_640Evénement certain de notre avenir corporel, un jour elle viendra nous saisir. Les chrétiens la préparent chaque jour en prononçant son nom au moins cinquante fois. Un militant qui ne dit pas son chapelet quotidiennement s’illusionne sur sa préparation au combat.

Nous connaissons ni son heure, ni son jour, ni son visage, doux ou violent, ni sa fin, heureuse ou malheureuse. Nous ne la chantons pas pour elle-même ; elle n’est qu’un passage, un « après » et un « avant » du pèlerinage, « début d’éternité ».

Avant elle, il est temps de militer, de donner, de se dévouer pour servir, louer, glorifier Dieu, seul Maître du Temps qu’il nous donne.

En chantant La Mort nous gardons en mémoire tous les militants qui sont déjà partis, spécialement ceux qui sont tombés pour l’Honneur de servir.

Jacques Arnould
(citation extraite de CFC édité par le Centre Henri et André Charlier, 1988,
en introduction au chant)

 

Notre CD : Chants d’Europe II

J’achète

Tags :
, ,

Saint Louis

st-louisIl disposait, ce grand roi, « du plus beau royaume qui fût sous le ciel » pour parler avec un chroniqueur de cette époque.

Et ce royaume, pour l’Europe du XIIIe siècle, était non seulement beau, mais vaste. Le roi de France était lui-même puissant et amplement pourvu des biens de fortune. Beau cavalier, il aurait pu mener, comme tel, vie plaisante et galante à l’exemple des brillants amateurs rassemblés autour de lui.

Délibérément et ardemment, il choisit de servir Dieu à l’exclusion de toutes ces idoles terrestres dont l’adoration perd les âmes sans remplir les cœurs. Baptisé à Poissy, il aimait qu’on l’appelât Louis de Poissy et, s’il eût été libre de ses actes, il n’eût point hésité à se faire moine.

Contraint par cette couronne posée sur sa tête à vivre dans le siècle, entouré d’un faste qu’il ne goûtait point et qu’il s’efforça toujours de réduire à l’indispensable, du moins régnait-il dans le seul dessein d’inaugurer sur cette terre, et tout spécialement sur ses terres, le royaume de Dieu.

Le spectacle offert par Louis IX pendant près de cinquante ans de ce XIIIe siècle, si vivant et si bouillonnant, est d’une incomparable noblesse morale.

Saint Louis fut, dans tous les sens du mot, un héros chrétien, un surhomme de la foi.

Extrait de France héroïque de Maurice Muret

 Saint Louis dans notre CD Chants d’Europe V

J’achète

Tags :
, , ,

Pierre Coton

(Néronde, Forez 1564 – Paris 1626)

250px-Pierre_Coton_(1564-1626)Ancien théologien, le père Coton entre dans la Compagnie de Jésus en 1583, et séjourne en Italie avant de revenir en France. Reçu à la cour, il gagne la confiance d’Henri IV, devient son confesseur, l’accompagne dans les voyages, et obtient de lui le rappel des jésuites. Il refuse, par contre, tout honneur.

Soutenu par Marie de Médicis, il reste le confesseur du jeune Louis XIII après l’assassinat d’Henri IV, mais il sera disgracié lorsqu’ Albert de Luynes deviendra le favori du roi.

(Source Perrin)

Notre CD Chants d’Europe V, chant : Vive Henri IV

J’achète

Tags :
, , ,

Andreas Hofer

Andreas_hofer_mit_hutAndreas Hofer naquit en 1767 à Saint Léonhard in Passeier), dans le Tyrol du Sud. Son père était un aubergiste au Sandwirt et le jeune Andreas y apprit son métier. En négociant le vin en Italie du Nord, il apprit l’italien. Plus tard, il épousa Anna Ladurner et, en 1791 il fut élu au Landtag tyrolien.

il fut l’instigateur de la rébellion des montagnards tyroliens contre l’impérialisme bonapartiste et marqua le nationalisme pantyrolien.

Hofer devient commandant en chef et dirige ses troupes depuis Hofburg au nom de l’empereur d’Autriche. Le 29 septembre il reçoit une médaille impériale et une nouvelle assurance du soutien de l’Autriche au Tyrol.

Sa tête est mise à prix 1 500 florins. Franz Raffl, son voisin, le trahit et il est capturé par les troupes italiennes le 2 janvier 1810 dans un chalet d’alpage.

La légende prétend que Napoléon donna l’ordre d’un « juste procès avant de le descendre » (plus tard il confia à Metternich que Hofer avait été exécuté contre sa décision). Andreas Hofer fut fusillé à Mantoue le 20 février 1810. On raconte qu’après la première salve qui l’aurait seulement blessé il se serait écrié : « Ach, wie schießt ihr schlecht! » « Ah, comme vous tirez mal ! »

En 1823, les restes de Hofer furent rapatriés de Mantoue à Innsbruck. En 1834, sa tombe fut ornée d’un mausolée de marbre. En 1818, sa famille reçut une lettre de noblesse de l’empereur d’Autriche. En 1893, sa statue en bronze fut érigée au Bergisel (Innsbruck)

Hymne du Tyrol dans notre CD Chants d’Europe V

J’achète

Tags :
, , , , ,

Saint-Vincent tournante

SaintVincentTournanteLa Saint-Vincent tournante est une fête viticole en Bourgogne, de grande renommée, se déroule le dernier week-end de janvier. Elle change de village viticole bourguignon chaque année (il y a 34 villages viticoles). Le village est décoré par ses habitants, notamment avec des fleurs en papier, des panneaux (par exemple : « Le vin, pour boire, l’eau, pour se raser ») et des scénettes avec personnages (aux nez rouges).
Apparues au Moyen Âge avec les « sociétés de secours mutuel » de chaque village viticole de Bourgogne, les manifestations traditionnelles de la Saint-Vincent avaient enregistré un déclin au début du XXe siècle avec la laïcisation de la société. Il n’y avait plus que quelques villages bourguignons qui les organisaient encore, la plupart sous forme d’un « repas de cochon ».
Le 22 janvier 1938 , la confrérie des chevaliers du tastevin relance les manifestations liées à la Saint-Vincent et organise la première Saint-Vincent tournante d’envergure à Chambolle-Musigny. Il n’y a que six sociétés de Saint-Vincent dans le défilé de 1938, mais elles sont 53 en 1965.
Puis la Saint-Vincent va évoluer et grandir avec les années. la Saint-Vincent va devenir trop importante à gérer, car elle déplace énormément de monde : environ 100 000 à 200 000 personnes sur deux jours.
Elle devient alors difficilement gérable financièrement, le budget pouvant dépasser le million d’euros, avec des contraintes de circulation et de sécurité.
Saint Vincent diacre de l’Eglise d’Espagne fut martyrisé en 304 par les païens. Il est le saint patron des vignerons.

Notre Chant : Buvons et Chantons (chant de tradition bourguignonne) dans le CD Chants d’Europe IV

Tags :
, , , ,

Henri IV (Pau 1553-Paris 1610)

Peinture : Henri IV à cheval livre bataille

Henri IV a apporté à la France la paix et la réconciliation, une prospérité sans égale.
Entre panache blanc et poule au pot, celui qui affirmait : « Je fais la guerre, je fais l’amour et je bâtis » a forgé le mythe d’un souverain attentif au sort de ses sujets, d’un administrateur prudent et avisé, enfin d’un séducteur, ce « Vert-Galant » qui le rend si français.
Le couteau de Ravaillac, qui en fait un martyr, sera l’ultime instrument qui construira la légende dorée d’Henri le Grand.

Notre chant : Vive Henri IV dans CD Chants d’Europe V

Tags :
, , , ,

mercredi 9 juillet 2014 Choeur Montjoie

CE

CE IICE III

CE IV

 

 

Jacques Arnould, chef du Chœur Montjoie Saint Denis sera l’invité de Monsieur Vincent Beurtheret, ancien chef de service à France Culture. Cette émission sera diffusée le mercredi 9 juillet de 10h45 à 11h45 et rediffusée le même jour à 14h, le jeudi 10 juillet à 6 h du matin et le samedi 11 juillet à 18 h.

Monsieur Beurtheret, ancien chef de chœur et d’orchestre est un des meilleurs spécialistes français du chant et de la musique.

Cette émission permettra de mieux comprendre l’œuvre du Chœur Montjoie Saint Denis à travers la série des Chants d’Europe du I au IV, et à travers la série des Chants de France, qui lui a succédé à partir de 1995.

Radio Courtoisie 95.6

nos CD: Chants d’Europe I ; Chants d’Europe II ; Chants d’Europe III; Chants d’Europe IV

Tags: 

Tags :
, , ,

Silvestrik

PlogonnecSilvestrig (ou Sylvestrik, Le petit Sylvestre) est la prière d’un père pour le retour de son fils.

Ce chant Breton du XVIIIe siècle est très célèbre depuis sa parution dans le Barzaz Breiz, recueil de chants (paroles et musique) traduits et annotés par Théodore Hersart de La Villemarqué.
Chanson de soldat pour une fois évoqué par ses parents, elle raconte l’histoire d’un père qui pleure son fils, Sylvestre, enrôlé dans l’armée ; mais l’absence se dénoue par son retour au bercail !
Sélectionnés de 17 à 35 ans en temps de paix, et racolés jusqu’à 40 ans en temps de guerre, les soldats s’engageaient pour huit ans et pouvaient « rempiler » deux fois, pour un total de 24 années.

 

Notre chant : Silvestrik dans notre CD Chants d’Europe VI

Tags :
, , ,

Jeanne d’Arc 1412-1431 – victime

bucherArc1Suit une période d’inactivité et de déceptions. Le 21 septembre 1429 le roi dissout l’armée royale. Le 23 mai 1430, devant Compiègne, elle est capturée par les Bourguignons. Le 25 mai 1430 l’université de Paris, acquise à la cause anglo-bourguignonne, fait des démarches pour qu’elle soit livrée à l’Inquisition. En novembre elle est vendue pour dix mille écus aux Anglais. Ceux-ci veulent obtenir sa condamnation pour hérésie afin de jeter le discrédit sur la légitimité du sacre de Charles VII.
De prison en prison et malgré deux tentatives d’évasion, elle est finalement enfermée peu avant Noël, les fers aux pieds, au château-forteresse de Bouvreuil sur les hauteurs de Rouen. Les Anglais confient l’instruction du procès pour hérésie à Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, dont relevait Compiègne.
Le 9 janvier 1431, celui-ci ouvre le procès en matière de foi. Le 21 février, Jeanne, après s’être vu refuser la permission d’assister à la messe, comparaît devant un tribunal ecclésiastique composé de quarante-trois assesseurs, prêtes, moines et religieux, la plupart pro-Anglais.
Le 27 mai 1431 commence le procès ordinaire bientôt suivi du jugement. Parmi les soixante-dix articles d’accusation, reproche lui est fait de son insoumission à l’Eglise et du port de l’habit d’homme qu’elle avait choisi pour préserver sa pureté.
Le 30 mai, Jeanne apprend la sentence finale : elle sera brûlée vive. Jeanne n’avait que dix-neuf ans.
En 1436, selon ce qu’elle avait annoncé, Paris est libérée et le royaume de France rétabli dans son intégrité. En 1455, le pape Calixte III ordonne la révision du procès. Jeanne est réhabilitée en 1456, béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. En 1922, sainte Jeanne d’Arc est proclamée patronne secondaire de la France par le pape Pie XI.

Chant: Carillon de Vendôme dans notre CD Chants d’Europe IV

Chant: La marche lorraine dans notre CD Chants de poilus

J’achète

Tags :
, , ,

Jeanne d’Arc 1412-1431 – mission

JdarcEn mai 1428, elle part avec son oncle Durand Laxart à la forteresse de Vaucouleurs, seule place forte demeurée fidèle au dauphin Charles, dans cette région de France totalement envahie par les Anglais, rencontrer le capitaine Robert de Baudricourt qui devant sa fermeté accepte de lui donner une escorte pour aller trouver le Dauphin ; et les habitants de Vaucouleurs, gagnés à la cause, l’équipent de pied en cap : tunique, éperons et cheval. C’était le 13 février 1429, elle avait dix-sept ans.
Après une chevauchée de onze jours (470 kilomètres) dont une bonne partie à travers les positions  anglo-bourguignons, la petite troupe arrive à Chinon où Jeanne rencontre celui qu’elle appelle « le lieutenant du Roi des Cieux » : Charles VII.
Les hésitations du Dauphin sont finalement vaincues, à la suite de nombreux examens et interrogatoires de Jeanne par les hommes d’Eglise à Poitiers. Ceux-ci ne trouvent « que du bien en elle », et Jeanne peut enfin partir en campagne.
Son armée se dirige alors vers Orléans, position clé que les Anglais veulent prendre afin de pouvoir envahir tout le sud de la France. Le 5 mai 1429 les combats sont violents mais Jeanne redonne courage à l’armée royale par son héroïsme contagieux, tandis que l’armée anglaise est de plus en plus démoralisée.
Arrive le 8 mai, jour anniversaire de l’apparition de saint Michel au Mont Saint Michel. C’est un dimanche, les deux camps s’alignent face à face mais Jeanne tient à faire respecter l’usage de la trêve dominicale. Au bout d’une heure, les Anglais tournent les talons et Orléans peut célébrer la levée du siège.
Suivent la campagne de la Loire et la victoire de Patay le 18 juin 1429. Malgré les atermoiements de ceux qui veulent négocier une trêve, Jeanne pousse le Dauphin à partir au plus vite à Reims où il sera sacré roi an la cathédrale, le 17 juillet 1429.

Jeanne d’Arc  dans notre CD Chants d’Europe III

Tags :
, , ,

1914 Jeanne d’Arc et l’avant-guerre  

Qu’on se rappelle le merveilleux printemps spirituel qu’éclatait de toutes parts à la veille de la guerre.
La poésie appelait la liturgie pour la consacrer : la philosophie, la théologie pour l’accomplir ; la nature tendait les bras à la Grâce.
Toute une jeunesse, riche d’enseignes et d’armes parlantes, écoutait comme des mots d’ordre, ces incantations prophétiques qui redonnaient à la vie sa vertu légendaire. La France, à ses yeux, n’était plus cette idéologie emphatique d’avocats et d’hommes de lettres, nom de guerre ou alibi sentimental, selon les heures, de la Révolution universelle, mais une réalité spirituelle dont la vocation millénaire trouvait justement à ce moment-là son sens et son accent dans le culte de Jeanne d’Arc récemment béatifiée. En vain essayait-on de laïciser cette figure dont le charme impérieux captivait les plus rétifs au mystère en disant qu’elle incarnait l’âme populaire, il n’en était pas moins vrai que cette âme populaire s’exprimait dans une sainte et dont la mission temporelle très précise avait été de rendre, par la force des armes, le royaume de France au Capétien, et non à un autre, afin qu’il n’en gardât que la lieutenance sous la suzeraineté du Christ ; il n’en était par moins qu’à la ressemblance de son Dieu dans la Passion, la guerrière au cœur pur, condamnée par des princes des prêtres et des scribes de son Eglise, entraînait cette jeunesse à sa suite à invoquer dans les flammes de son bûcher les noms divins dont elle vivait et à embrasser sa Croix

(Extrait de « Le Temps de la colère » de R. Vallery-Radot éditions Bernard Grasset)

 

CD Chants d’Europe III chant Jeanne d’Arc

Tags: 

Tags :
, ,

Aigues-Mortes

Ville du Gard, au sud de Nîmes. Son origine remonte à saint Louis, qui recherchait une base de départ pour la croisade. Construite en 1241 sur le plan quadrillé des bastides, la ville est reliée à la mer par un chenal. Les fortifications et le donjon, aujourd’hui intacts, sont achevés sous le règne de Philippe III le Hardi.
Louis IX s’y embarque pour l’Egypte en 1248 et pour Tunis en 1270. La ville connaît une grande activité, amoindrie par l’ensablement du chenal, vers le milieu du XIVe siècle, et ruinée par la fondation de Cette (Sète) au XVIIe siècle.
Une entrevue entre François 1er et Charles Quint a lieu à Aigues-Mortes en 1538.
La tour de Constance sert de prison aux templiers, puis aux protestants réfractaires après la révocation de l’édit de Nantes.

Chant : Saint Louis dans notre CD Chants d’Europe V

Tags: 

Tags :
, , , , ,

Le roi justicier, Louis IX

Souvent il arriva qu’en été il allait s’asseoir au bois de Vincennes, après la messe, s’adossait à un chêne et nous faisait asseoir autour de lui. Et tous ceux qui avaient des affaires à juger venaient lui parler sans empêchement d’huissier ni d’autres. Et alors il leur demandait : «  Quelqu’un a-t-il affaire (un procès) ? » Et ceux qui en avaient se levaient. Et il leur disait : « Taisez-vous tous, on vous expédiera l’un après l’autre ». Le biographe Jean de Joinville nous a légué l’une des images les plus célèbres de nos manuels scolaires : celle d’un souverain attentif au sort de ses sujets, soucieux de faire appliquer la justice équitable pour tous. Et de fait Louis IX est un « justicier compulsif ».

Pénétré de sa charge à la fois royale et divine, il se veut un nouveau Salomon et entreprend de réformer en profondeur les rouages de la justice royale. Une enquête lancée dans tout le royaume en 1247 le convainc des abus trop nombreux dont se rendent coupables les baillis et les sénéchaux, et Louis IX exige que la justice soit désormais rendue « sans distinction des personnes ». La grande ordonnance qu’il édicte en 1254 interdit aux serviteurs de la couronne d’accepter aucune rémunération ni cadeau des justiciables et les contraint à demeurer sur place assez longtemps pour entendre toutes les parties. C’est également dans le sens d’une meilleure justice qu’il interdit la pratique du duel judiciaire, tout comme  il réprime la pratique abusive de l’usure. L’ordre que Louis IX fait régner est un ordre moral.

Saint Louis dans notre CD Chants d’Europe V

 j’achète

Tags: 

Tags :
, , ,

Saint Louis (1214-1270)

Ses contemporains ont vu en lui un saint laïc, tant son comportement révèle un ascétisme rigoureux. Profondément pieux au point de respecter scrupuleusement tous les interdits de l’Eglise en matière de sexualité, Louis IX mange frugalement et boit peu, renonce volontairement aux mets raffinés pour des aliments de piètre qualité, mouillant sa soupe à l’eau froide si elle lui semble trop bonne… Il a horreur de l’injustice et du mensonge, du blasphème et des jeux de hasard, de l’ivrognerie et de la prostitution, néglige le faste pour lui préférer la simplicité, voire le dépouillement. Son biographe et compagnon Jean de Joinville a longuement insisté sur l’austérité de ce roi dévot qui aime à s’asseoir à même le sol et porte volontiers en guise de vêtement un modeste « surcot de tiretaine sans manche ». Le roi jeûne fréquemment et se lève la nuit pour entendre les matines, ne néglige aucun des offices de la journée, porte le cilice durant l’Avent et le carême et ne répugne jamais à laver les pieds des pauvres et des malades. Le roi Louis IX est un perpétuel pénitent qui aime Dieu… et sa mère Blanche de Castille.

Saint Louis dans notre CD Chants d’Europe V

 

 

Tags: 

Tags :
,

Jean IV de Bretagne

Dit Jean le Vaillant ou Jean le Conquéreur est né en 1339 et décédé en 1399 à Nantes.
Elevé à la cour d’Edouard III d’Angleterre, Il est le premier enfant de Jean de Montfort et de Jeanne de Flandre. À la mort de son père en 1345, en pleine guerre de succession, il devient comte de Richmond et de Montfort ainsi que Duc de Bretagne en compétition avec Charles de Blois jusqu’en 1364. À la suite de la victoire finale du parti anglo-breton lors de la bataille d’Auray, il est reconnu par le traité de Guérande signé le 12 avril 1365 comme seul duc de Bretagne.
Il se vit attaquer par le roi de France Charles V sans que la noblesse bretonne ne le défende. Il dut alors s’embarquer pour un nouvel exil en Angleterre.
Charles V confisqua le duché en 1378 et tenta de le réunir à la couronne au mépris des droits de Jean IV. La noblesse bretonne révoltée rappela Jean IV qui débarqua avec les troupes anglaises à Dinard le 3 août 1379 et reprit le contrôle du duché. Ce retour triomphal du duc de Bretagne en ses terres est le thème de la chanson traditionnelle « An Alarc’h » (le cygne en breton).

 Le Cygne de Montfort dans notre CD chants d’Europe II

j’achète

 

Tags: 

Tags :

Sarie Maré (1840-1877)  

Sara Johanna Adriana Maré, née à Uitenhage, colonie du Cap le 10 mai 1840, avait épousée Louis Jacobus Nel en 1857 à Pietermaritzburg. Elle mourut en 1877, âgée de 37 ans après avoir donné naissance à son 11e enfant et fut enterrée près de Stanger. Quand la chanson « Ellie Rhee » fut adaptée par les Boers en « Sarie Maré », cela aurait été pour rendre hommage à la mère de Paul Nel, chapelain des boers sur les champs de bataille, qui racontaient le soir, au coin des feux de camp, son enfance dans la brousse sud-africaine au côté de sa mère, morte très jeune.
La chanson qui l’immortalise est devenue célèbre pendant la guerre des Boers.
Depuis 1953, Ô Sari Marais est l’hymne des Royal Marines.

Ô Sari Marais dans notre CD chants d’Europe II

J’achète

 

Tags: 

Tags :

La Catholique

Chaque jour dans ma prière et surtout pendant le Saint Sacrifice de la messe, je prie pour ma pauvre et bien aimée France et j’espère fermement que bientôt la grande nation se relèvera par un de ces mouvements spontanés et irrésistibles où l’on reconnaît le geste même de la Providence.
Ô mon Dieu, non, c’est impossible, vous n’abandonnerez pas ce noble pays qui a tant fait jadis pour votre gloire, qui a mérité d’être appelé votre soldat, et dont toutes les églises et toutes les cathédrales tendent vers vous leurs flèches et leurs tours comme des bras suppliants.

(extrait messe du Patriote de François Coppée)

Notre CD Chants d’Europe IV

j’achète

Tags: 

Tags :
, , , ,

Francine Cockenpot

Francine Cockenpot est née en 1918 et est décédée à Lille, sa ville natale, à l’âge de 82 ans le 18 septembre 2001.
Guide de France en 1933, totem « Corbeau unique », elle est très vite remarquée pour ses talents artistiques et d’animatrice, et commence à composer dès cette époque.
Pendant la guerre, elle vit à Lille, puis part comme infirmière en Afrique du Nord.
Elle a écrit, en cinquante ans, les paroles et musiques de plus de huit cents chansons très largement diffusées dans le scoutisme et les mouvements de jeunes de 1945 à nos jours où, rançon du succès, elles sont souvent considérées comme folkloriques mais font partie du patrimoine de la chanson française.

Nous devons à Francine Cockenpot ce chant, Voguons au vent de mer,  dont le vrai titre est “Canon marin”, merci à elle.

Chant : Voguons au vent de mer dans notre CD Chants d’Europe II

 j’achète

Tags: 

Tags :

Gaston Fébus (1331- 1391)

Gaston FébusGaston III de Foix-Béarn dit Gaston Fébus  est né le 30 avril 1331 à Orthez et mort le 1 août 1391 à Orion, est un seigneur féodal de la Gascogne et du Languedoc,  écrivain de langue française avec son célèbre ouvrage, le livre de chasse et un manuscrit illustré sur la vènerie.

Au temps de la guerre de Cent Ans Gaston Fébus est réputé pour sa personnalité contrastée et son goût du Luxe, Fin politique, poète, chasseur et écrivain.
Cet homme complexe contribua à forger sa propre légende en se nommant « Fébus » c’est-à-dire « soleil ». Si rare à notre époque, son souvenir est un appel à rayonner !

CD : la Chasse chants et fanfares pour la vènerie

Et chant Se Canto dans CD Chants d’Europe V

 

Tags: 

Tags :
, , , , ,

Les Bleus

La Garde nationale est le nom donné lors de la Révolution française à la milice de citoyens formée dans chaque ville, à l’instar de la garde nationale créée à Paris. Elle a existé sous tous les régimes politiques de la France jusqu’à sa dissolution en juillet 1871, aux lendemains de la Commune de Paris..
Les gardes nationaux furent, à partir d’août 1792, dénommés « Bleus » en raison de leur livrée.
Les paysans, menacés par la dictature jacobine, se soulèvent, et, en Vendée plus qu’ailleurs, mettent en déroute la garde nationale et les patauds.

Tableau : La Garde nationale de Paris part pour l’armée. Septembre 1792 – par Léon Cognet (1836).

Chant les bleus dans CD Chants d’Europe III

Chant les bleus sont là dans CD Vendée 1792-1796

 

Tags: 

Tags :
, ,

Se Canto

Chant très populaire dans le midi de la France serait en réalité originaire du Béarn. Il est attribué à Gaston Phébus (1331-1391), comte de Foix, vicomte de Béarn. La légende veut que sa fiancée, La princesse Agnès, vivait en Navarre, au-delà desPyrénées. D’où son désir « d’abaisser ces montagnes » pour revoir et retrouver sa belle, amour chanté poétiquement d’un homme pour une femme, en passe de devenir politiquement incorrect… Ce chant est toujours chanté, y compris dans les pays de Langue d’oc avec une signification nouvelle : la résistance au bombardement antinaturel et antifrançais.

Chant: Se Canto dans notre CD Chants d’Europe V

j’achète

Tags: 

Tags :
, , ,

La conscription (1793)

La conscription mise en place sous la Révolution par la « levée en masse » le 22 septembre 1793 a suscité, dès son institution, un mécontentement populaire important. Elle s’accompagnait d’un cortège d’arbitraire, d’injustice, de tirage au sort et de revente des coupons.
Auparavant, seule la noblesse et les volontaires étaient astreints à la défense du Royaume. Dès lors, les jeunes gens requis et enrôlés manquèrent cruellement aux travaux des campagnes et cela durant sept ans.

Chant: Le conscrit du Languedoc dans notre CD :Chants d’Europe IV

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

La dinde

En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique et… La volaille !
Après la conquête du Mexique par Cortés (1518-1521), les jésuites introduisent en Europe l’élevage de ce gros et savoureux volatile.
Vite apprécié par les Français, il figure au menu du banquet nuptial de Charles X en 1570, et finira par remplacer l’oie de Noël.
Témoin d’une géographie encore confuse, son nom dérive de « poule d’Inde », une expression qui désignait auparavant la pintade, importée d’Afrique par les Grecs et les Romains.

chant: Le labeur des paysans de France (Bénédicité) dans notre CD:  Chants d’Europe IV

 

Tags: 

Tags :
, , , , ,

Palais du parlement de Bretagne à Rennes

Créé en 1554 sous le règne d’Henri II par l’édit de Fontainebleau, le parlement de Bretagne s’installe définitivement en 1561 à Rennes.
Suivant l’acte d’union pris par François 1er officialisant le rattachement de la Bretagne à la France en 1532, le parlement de Bretagne est le garant des franchises et libertés bretonnes. Juridiction d’appel pour toute la province, l’institution dispose, de plus, de pouvoirs administratifs et politiques avec le droit de remontrance, qui permet de s’opposer à l’application des textes royaux dans les limites territoriales.
Les présidents sont nommés par le Roi.
À compter de 1655, les représentants du parlement siègent deux fois par an dans l’édifice construit à partir de 1618 et modifié en 1726. Depuis 1804 il abrite la cour d’appel.

chant: Le Cygne de Montfort dans notre CD: Chants d’Europe II

 

Tags: 

Tags :
, , , , ,

La Guerre de Cent Ans

Ce conflit est le plus long de l’histoire de France. La Guerre de Cent Ans oppose les royaumes de France et d’Angleterre pendant 116 ans, entre 1337 et 1453.
Elle éclate lorsque Philippe VI veut confisquer le duché d’Aquitaine à Edouard III. Ce roi d’Angleterre, petit-fils de Philippe le Bel par sa mère, revendique alors le trône de France. Les hostilités cessent avec la prise de Bordeaux par Charles VII.
Louis XI négocie la paix au traité de Picquigny en 1475, mais les souverains anglais continuent à s’octroyer le titre de roi de France jusqu’en 1801.

Le carillon de Vendôme écouter notre CD Chants d’Europe IV

J’achète

Tags: 

Tags :
, , , ,

Georges Hébert (1875-1957)

Le lieutenant Georges Hébert, au moment où il lançait dans la marine sa méthode de gymnastique naturelle, avait compris la nécessité du chant, au point de vue physique, comme la meilleure des gymnastiques respiratoires. Il est l’inventeur, entre autres, du parcours du combattant et de la course d’orientation.
Sa méthode a été adoptée par les scouts et la plupart des armées.

Chant : Hé Garçon  dans notre CD : Chants d’Europe VI

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Les dragons de Noailles

À l’imitation des arquebusiers à cheval d’Italie, les dragons se déplaçaient à cheval et combattaient à pied.
Ils furent réunis en 1560 par le duc de Brissac. Le régiment des dragons de Noailles date de 1688. Sous la monarchie, il a toujours appartenu à cette famille noble originaire du Limousin qui lui donna son nom.
Trois maréchaux de Noailles ont servi dans ses rangs.

 

Dragon, vers 1705.

nos CD : Cavalerie  – Chants d’Europe I

 

j’achète

Tags: 

Tags :
, , ,

Saint Georges

Martyr chrétien décapité le 23 avril 303, saint Georges a été choisi par Baden-Powell comme saint patron du scoutisme. Jusqu’aux années 1960, la Saint-Georges était fêtée par tous les mouvements scouts.
Saint Georges, qui a terrassé le dragon, est également le saint patron de la cavalerie. Son exemple de courage, de foi et de dévouement inspira ces paroles à E. J. Regrettier dans les années soixante.

CD : Saint Georges  – Chants d’Europe V – Cavalerie

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Les Gardes Suisses

De tout temps, la Suisse a eu une tradition de service de ses nationaux dans les armées étrangères.
Quoique le régiment des gardes suisses ait été fondé au début du XVIIe siècle, les rois de France ont employé des soldats suisses dès avant cette date. Louis XI enrôle des Suisses comme instructeurs pour l’armée française et comme  gardes  à partir de 1481.
Ces Suisses se sont illustré, en France notamment, durant la terrible journée du 10 aout 1792, où les révolutionnaires parisiens massacrèrent les Gardes suisses attachés au service du roi Louis XVI.
Leurs unités sont définitivement supprimées le 11 août 1830.

 

Chants : Les adieux suisses dans nos CD Chants de d’Europe IV – Chants de France VIII

 

 

Tags: 

Tags :
, , ,

L’oignon

La chanson  de  l’oignon  est  restée  célèbre  durant  toutes  les  batailles  de  la  Révolution  et  de l’Empire. Elle avait été composée, selon la légende, le jour de la bataille de Marengo le 14 juin 1800. Elle vante les qualités du pain frotté d’oignon qui faisait l’ordinaire de la soupe des grognards.
L’oignon était en outre connu depuis Pline l’Ancien pour ses vertus diurétiques, antiseptiques, antibiotiques, stimulant l’appétit et la digestion. Pour le traitement des engelures et des plaies, il était utilisé en cataplasme.
Une sorte de panacée pour le grognard, et pour pas cher !

CD : J’aime l’oignon dans Chants d’Europe V

 

Tags: 

Tags :
, ,

Henri IV (1533-1610)

Ayant abjuré le protestantisme à Saint-Denis, Henri IV (1553-1610) est sacré roi de France à Chartres, le 26 février 1594, et entre sans combattre  dans  Paris,  le  22  mars  de  la  même  année.
L’édit  de Nantes, signé en 1598, rétablit la paix intérieure et met fin à la guerre avec l’Espagne.
De 1598 à sa mort, le bon roi Henri travailla avec l’aide de Sully au bonheur et à la grandeur de son peuple afin que « chaque paysan pût mettre la poule au pot le dimanche ».

Chant:  Vive Henri IV  dans notre CD : Chants d’Europe V

J’achète

Tags: 

Tags :
, , ,

Saint Louis (Poissy 1214-Tunis 1270)

Louis IX est mort  à Tunis pendant la huitième croisade. Roi de France de 1226-1270, fils de Louis VIII et de Blanche de Castille. Roi à 12 ans, il subit l’emprise de sa mère qui exerce la régence pendant sa minorité jusqu’en 1235. Blanche de Castille laisse à son fils un royaume pacifié.
Le mariage, en 1234, du jeune roi avec Marguerite, fille du comte de Provence Raymond Bérenger IV, vassal de l’empire, a étendu l’influence de la dynastie dans la vallée du Rhône.
Boniface VIII devait  proclamer, dès 1297, la canonisation de ce roi exceptionnel qui avait donné à la monarchie capétienne un prestige incomparable. Il reste le modèle du prince chrétien.

CD : Chants d’Europe V – Chants de France VIII

Chants: Le Roy LouisSaint Louis

Tags: 

Tags :
, , , ,

Charles Péguy (Orléans 7/01/1873-Villeroy 5/09/1914)

Extrait du « Mystère des saints innocents » paru en 1912

[…]
Peuple soldat, dit Dieu, rien ne vaut le Français dans la bataille. (Et ainsi rien ne vaut le Français dans la croisade).
Ils ne demandent pas toujours des ordres et ils ne demandent pas toujours des explications sur ce qu’il faut faire et sur ce qui va se passer.
Ils trouvent tout d’eux-mêmes, ils inventent tout d’eux-mêmes, à mesure qu’il faut.
Ils savent tout, tout seuls. On n’a pas besoin de leur envoyer des ordres à chaque instant.
Ils se débrouillent tout seuls. Ils comprennent tout seuls.
En pleine bataille, ils suivent l’événement. Ils se modifient suivant l’événement. Ils se plient à l’événement.
Ils se moulent sur l’événement. Ils guettent, ils devancent l’événement.
Ils se retournent, ils savent toujours ce qu’il faut faire sans aller demander au général.
Sans déranger le général.
Or il y a toujours la bataille, dit Dieu. Il y a toujours la croisade. Et on est toujours loin du général.
C’est embêtant, dit Dieu. Quand il n’y aura plus ces Français.
Il y a des choses que je fais, il n’y a aura plus personne pour les comprendre
[…]
Tels sont nos Français, dit Dieu. Ils ne sont pas sans défauts. Il s’en faut. Ils ont même beaucoup de défauts. Ils ont plus de défauts que les autres. Mais avec tous leurs défauts je les aime encore mieux que tous les autres avec censément moins de défauts. Je les aime comme ils sont.

nos CD : Chants d’Europe IChants de France VIIIChants de France XIChants traditionnels des parasChants de poilus,

Tags: 

Tags :
, ,

Promotion CD jusqu’au 2 avril 2013

Voici notre promotion pour le premier trimestre 2013, nous avons sélectionné 16 CD afin de vous permettre de compléter ou de créer votre collection.

Chaque CD est au prix de 15€ au lieu de 20€ soit une remise de 25%. Il ne faut pas oublier une participation forfaitaire aux frais d’envoi. Vous trouverez ci-dessous les CD retenus.

  • Chants de France: 8 – 9 – 10 – 11
  • Chants d’Europe: 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6
  • Catégorie Histoire : Chants de poilus – Chansons de la fleur de lys – Chants de liberté
  • Catégorie de tradition : Chants de la vigne et du vin – Chants de la marine en bois – Chants de pèlerinage à Notre Dame

ATTENTION: Cette promotion terminera le 2 avril 2013 minuit.

Salutations chantantes

Choeur Montjoie

Tags :

Paroles de sainte Jeanne d’Arc (2)

N’était la grâce de Dieu, je ne saurais rien faire.
Si je n’avais l’assurance que Dieu conduit mon oeuvre, j’aimerais mieux garder les brebis que de m’exposer à de si grands périls.
Quand je suis contrariée en quelque façon, parce qu’on fait difficulté d’ajouter foi à ce que je dis de la part de Dieu, je me retire à l’écart et prie Dieu, me plaignant à lui de ce que ceux à qui je parle ne me croient pas facilement. Ma requête à Dieu achevée, j’entends une voix qui me dit: “ Fille Dé va,va,va, je serai à ton aide, va!” Et quand j’entends cette voix, j’ai grand joie, même je voudrais toujours l’entendre.
Je ne requiers point Messire sans nécessité.
Onques ne maugréai saint ni sainte.

Jeanne d’Arc notre CD Chants d’Europe III

 

Tags: 

Tags :

Holodomor, il y a 80 ans

L’hiver 1932-1933 a été le plus terrible pour l’Ukraine, lors de la grande famine organisée méthodiquement par les Soviétiques aux ordres de Staline.
Après ces atrocités et celles de la Deuxième Guerre mondiale, les partisans nationalistes ukrainiens de l’OUN et de l’UPA ont dû continuer la guerre contre les communistes et l’Armée Rouge. Pour en venir à bout, les soviétiques ont remis en œuvre la même terrible méthode : la famine. Elle a frappé la Bessarabie (l’actuelle Moldavie), la Bucovine et l’ouest de l’Ukraine. En février et mars 1947, l’Armée Rouge reçoit l’ordre de nettoyer les gares où s’entassent les moribonds. Un massacre a  lieu, par exemple à la gare Lviv, le 20 mars 1947. Les fouilles entreprises à partir de 2005 ont permis de retrouver des charniers et les autopsies ont démontré que de nombreux hommes, épuisés et prostrés, furent abattus d’une balle dans la nuque à bout portant.
D’après certaines estimations, les massacres et la famine de 1946-1947 auraient causé jusqu’à 900 000 morts (d’après le mensuel “La parole Ukrainienne” de novembre 2012, article d’Iryna Yerohoua,  de l’association mémorial en Ukraine)

Notre chant Ukraine 33 dans notre CD Chants d’Europe III

J’achète

 

Tags: 

Tags :
, , , , , , , , ,

Charles VII de valois

En 1422, à la mort du roi fou, Charles VI, Henri VI, âgé de 9 mois, fils d’Henri V d’Angleterre, est proclamé Roi de France.
Charles VII de Valois, convaincu de son bon droit par la noblesse vellave au château d’Espaly (près du Puy) conteste cette décision. Il parviendra, grâce à Jeanne d’Arc, à se faire sacrer à Reims et à reconquérir son peuple et son royaume. Il sera alors surnommé “le bien servi” au raison du soutien décisif reçu du Ciel par l’héroïne.
Le vieux John Talbot fut tué devant Castillon le 17 Juillet 1453. En quelques semaines, Bordeaux, Bayonne, La Rochelle furent au pouvoir du Roi et les derniers Anglais s’embarquèrent, ne gardant en France, pour deux siècles encore, que Calais.
A noter : faits remontés aux édits du roi Charles VII du 26 mai 1445 sur les compagnies d’ordonnance (cavalerie) de 1448 sur les francs archers (infanterie), la création de l’armée royale qui remplaça les armées féodales et servira jusqu’en 1791.

Notre chant : Le carillon de Vendôme, CD Chants d’Europe IV

 

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Charles VI

La mort du roi fou, Charles VI, abandonné de tous, avait plongé la France dans la guerre civile et livré la patrie aux étrangers.
C’était il y a 1590 ans. La mort du roi, atteint de folie depuis 1392, entraîna 30 ans de pitié et d’abandon, de guerre civile et de défaites. Profitant de sa faiblesse, les Anglais avaient multiplié les attaques et battu les Français en 1415 à Azincourt.
Le traité de Troyes, en 1420, prévoyait que Charles VI devait marier sa fille Catherine à Henri V d’Angleterre, que leur fils éventuel serait roi de France et que le dauphin Charles serait déchu de ses droits à la couronne ; c’est la France entière qui avait été livrée à Henri V d’Angleterre.

Le combat de demain : CD Chants d’Europe I

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Le samedi 17 Octobre 732 (3)

au 7e jour (suite)

Les Francs, armée d’Austrasie sous les ordres de Charles Martel, sont formés en palissade, mur immobile de lances pointées.
Les cavaliers arabes s’élancèrent et ne parvinrent pas à briser le mur malgré 20 charges successives.
Au point du huitième jour, les tentes du camp ennemi étaient toujours dans la plaine mais les arabes avaient profité de la nuit pour s’enfuir.

Chant: Honneur et Fidélité dans CD Chants d’Europe II

 

Tags: 

Tags :
,

Le samedi 17 Octobre 732 (1)

100 ans après la mort de Mahomet… Les hordes de l’Islam s’avancent de toutes parts comme un torrent dévastateur et semblent devoir submerger l’Europe. Elles campent dans les plaines de Poitiers.
La Reine du ciel fait de nouveau appel à la race royale des Francs.
En ce samedi, jour de la Vierge, après six jours d’observation mutuelle, « les soldats échangeaient des paroles rares, en hommes préoccupés de graves pensées ; ou on voyait d’autres en plus grand nombre, se presser autour des tentes surmontées de la croix indiquant où se trouvaient les prêtres. En maints endroits les guerriers s’empressaient pour décorer les autels ».

Extrait : Bathild Bouniol, La France Héroïque

Chant : Le Clan, dans notre CD Chants d’Europe II

 

Tags: 

Tags :
, ,

Victor de Laprade (1812-1883)

La Patrie  (extrait suite)

A nos fils

Nous ! plus Dieu la punit, plus le monde l’accable,
Plus elle est en opprobre aux rois, aux empereurs,
Aimons notre cité d’un amour implacable….
D’un amour plein de haine et de saintes fureurs.

Qu’on ne me parle plus de ces peuples, nos frères !
Où sont-ils, et lequel nous a tendu la mains ?
Je suis Français ! la France a les destins contraires :
J’ai souci d’elle seule et non du genre humain.

notre CD : Chants d’Europe II 

 

Tags: 

Tags :
, ,

Il y a 70 ans, du 12 au 16 août 1942

Paul Doncœur (1880-1961), de la Compagnie de Jésus, aumônier national de la Route (SDF), est enterré dans la crypte de la chapelle de Troussures (Oise). Il fut l’artisan du Rassemblement routier du Puy-en-Velay du 12 au 16 août 1942. Il fit lui-même le pèlerinage pieds nus.

notre CD: Chants d’Europe II

 

 

Tags: 

Tags :
, ,

1392 – Un nouvel ordre de Chevalerie

Il y a 620 ans, Le roi Charles VI est fou ! Pendant son séjour à Toulouse, il s’en était allé chasser dans la forêt de Bouconne, surpris par la nuit noire, il s’y perdit.
Il fit alors le vœu d’offrir le prix de son cheval à la chapelle de Notre-Dame de la Sainte Espérance de l’église des Carmes s’il était sauvé du péril. Aussitôt, la nuit s’éclaircit et il put sortir de la forêt. Le lendemain, il s’acquitta de son vœu et fonda un ordre de chevalerie sous le nom de Notre-Dame de Sainte Espérance.

Source : Germain La Faille (Annales de Toulouse)

notre CD: Chants d’Europe V

Tags :
, ,

Victor de Laprade

Il y a 200 ans naissait Victor de Laprade (1812-1883)

LA PATRIE (extrait)

A nos fils
 
Nommez votre pays de ce nom: LA PATRIE !
Après celui de Dieu, c’est le nom du devoir.
Prononcez-le toujours avec idolâtrie,
Ce nom qui vous oblige au combat, à l’espoir.
 
Si quelqu’un, se disant le citoyen du monde,
insulte à votre amour du haut de sa raison,
Ce mot : l’Humanité, sur sa lèvre inféconde
Veut dire l’égoïsme et sent la trahison.

CD : Je t’aime ô ma Patrie , Chants d’Europe II

Tags :
, ,

Campagnes de Russie de 1812

En ce début 1812, l’armée française et ses volontaires italiens, portugais, espagnols, autrichiens, prussiens, saxons, bavarois, wurtembergeois, lituaniens, tartares, polonais, westphaliens, suisses, danois, etc., se préparent en Prusse et en Pologne. La guerre sera officiellement déclarée le 22 juin 1812.
Le 24 juin, la Grande Armée, forte de 450 000 hommes dont 200 000 francophones, passe à l’offensive. La cavalerie compte 70 000 hommes. Un mois après le franchissement du fleuve Niémen, 35 000 chevaux auront péri.
Le 5 septembre 1812, 30 000 cavaliers écrasent l’armée russe sur la Moskova. Le 14 septembre, Moscou est occupé.

À écouter :

« Le conscrit du Languedoc », dans Chants d’Europe IV

et notre CD Cavalerie

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Il y a 80 ans, Holodomor (extermination par la faim).

Holodomor

Au printemps 1932, la faim augmente en Ukraine, avec son nombre de victimes. Même le parti communiste ukrainien demande d’abaisser le quota de réquisition (6,6 millions de tonnes alors que la récolte 1932 sera de 14,6 millions de tonnes).

Postychev, l’envoyé de Staline, répond : « Le bolchevisme a toujours combattu […] le nationalisme Ukrainien […]  nous devons réaliser pleinement avec énergie et détermination la campagne de collecte des céréales. » Postychev n’arrive pas seul, il est accompagné de 25 000 soldats et miliciens.

« Ukraine 33″ dans les CD Chants d’Europe III et Chants de liberté

Tags: 

Tags :
, ,

Jeanne d’Arc

Place du marché à Rouen.

Le bourreau dit au frère Ysambard: « Je suis damné, j’ai brûlé une sainte ! »

Jean Thiessart, secrétaire du roi d’Angleterre, redit en quittant la place du marché «Nous sommes tous perdus, nous avons brulé une sainte ! »

Dans sa prison, le Ciel avait dit à Jeanne : « Prends tout en gré, n’aies souci de ton martyre, tu viendras finalement au royaume du paradis. »

Jeanne d’Arc dans notre CD Chants d’Europe III

J’achète

 

Tags :
,

Editions année 2011

En 2011, nous avons édité cinq CD dont trois n’avaient existé qu’en K7, épuisées depuis plus de dix ans.

Ces CD ( Chants d’Europe IV, V, et VI)    sont maintenant disponibles avec leur livret illustré et leur notices historiques.

Il nous a fallu aussi rééditer les Chants Traditionnels des parachutistes

Enfin nos Chants de liberté  ont été publiés pour le vingtième anniversaire de la chute de l’URSS, passés largement inaperçus par ailleurs. Nous sommes fiers de cet hommage à ceux qui résistèrent à la dictature.

 

Tags :
, , , , ,

de Namdinh à Tagab

 

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Quatre soldats français ont été assassinés par un taliban infiltré. Ils rentraient d’un entraînement sportif, sans arme. Quinze autres ont été blessés, dont huit gravement. Comment ne pas penser à l’assassinat de Roger Vandenberghe, il y a 60 ans, le 6 janvier 1952 à Nandinh? Il fut assassiné pendant son sommeil par un partisan du Viet Minh infiltré au sein des Tigres noirs. Roger Vandenberghe avait 24 ans. L’adjudant-chef des troupes coloniales, héros de la Libération était titulaire de la croix de guerre des TOE, 16 citations, 12 blessures dont 8 au corps à corps, il fut le soldat le plus décoré du Corps expéditionnaire français en Indochine. Il était chevalier de la légion d’Honneur.

Ceux qui ont encore la conscience droite comparerons l’héroïsme de ces soldats et la minable lâcheté de leurs assassins.

Notre CD : Chants d’Europe IV

 Vanden, paroles et musique du colonel Bernard Moinet †

Tags: 

 

Tags :
, , ,

Il y a 20 ans en Birmanie

L’état-major birman avait prévenu: “le 27 mars 1992, nous prendrons le quartier général des Karens”. L’armée birmane lance son offensive en janvier. 15 à 20 000 hommes mobilisés, appui aérien, mortier de 120, déluge de feu…. Face à eux, moins de 5 000 partisans chrétiens karens, renforcées de détachements hmongs et katchins, légèrement armés : quelques mitrailleuses, des RPG 7, des mortiers de 82.

Les Birmans ne prendront pas Wang-ka : l’isthme est miné, et les Karens électrocutent, avec des groupes électrogènes, ceux qui s’aventurent dans l’eau. Au quartier général karen, plus au nord, sur la montagne du Chien Couché, les assauts se multiplient.

Jean-Luc P., volontaire français, est frappé par un RPG le 31 janvier. En mars, Eric J. tombe lors d’un combat de tranchée. L’aventure est finie pour ces deux anciens de la Légion étrangère. Leurs noms viennent allonger la liste d’honneur des Français combattants volontaires au Pays des Fleurs : Guillaume O. (novembre 1990), Olivier T. (Wang-ta, 1989), Jean-Philippe Courrèges (1985). Deux soldats karens, dont un officier, paieront de leur vie la tentative de récupération du corps de Jean-Philippe, en vain.

Les Birmans ont pris la montagne en mars 1992. Ils n’ont pas pu traverser le fleuve et ont dû évacuer, avec la saison des pluies, leur conquête éphémère. Les Karens ne rendront pas les armes. Ils ne capituleront pas. L’armée birmane reconnaissait officiellement, en 1988, avoir perdu 90 000 combattants depuis 1949.

Honneur aux volontaires français oubliés, Honneur aux résistants karens.

Nota: Toute personne ayant des informations sur la sépulture de Eric J. est priée de les communiquer pour transmettre à sa Famille.

Chants du Choeur Montjoie Saint Denis évoquant les volontaires chrétiens :

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Promotion  

Nous lançons sur le mois de février 2012 une promotion sur nos CD.

Soit une réduction de 25% du prix, quel que soit le nombre de CD achetés.
Une condition: acheter minimum deux CD.

CODE REMISE : CMSD  (attention, risque blocage si code incorrect)

* Offre valable jusqu’au 29 février 2012.

Venez nombreux !

Tags :
, , , ,

1962-2012 : cinquantième anniversaire de la mort de l’Algérie Française

Ce triste anniversaire ne sera pas célébré, tant ces dramatiques événements ont plongé les Pieds-Noirs et les Harkis dans le malheur, et tant et tant dans l’horreur.

On se souviendra des disparus en Algérie, enlevés ou massacrés, innombrables victimes de cet abandon, on se souviendra de ceux qui, civils ou militaires, ont risqué leur vie et leur liberté pour éviter cette catastrophe à la France et à ses départements algériens.

Chants évoquant ces événements dans le répertoire du Chœur :
Les chacals
 (Chants d’Europe I)
La cavalcade (Chants d’Europe II)
Alger la Blanche (Chants d’Europe VI)
Algérie française (Chants de France X) 
Il pleut sur le fort d’Ivry (Chants de France XI)

Tags :
,

Le Chœur Montjoie Saint Denis vous souhaite une bonne année 2012

Si vales bene, ego autem valeo (Si tu vas bien, je vais bien)

Le lundi 25 juin 1956, pour le Ve centenaire du procès de réhabilitation de Jeanne d’Arc et la fin de la reconstruction de la cathédrale de Rouen, le pape Pie XII adressait à la France un message solennel. Il le terminait ainsi :

« […] Il n’est pas rare qu’aux instants les plus critiques, ainsi qu’un coup de vent rompt les nuages et laisse voir l’étoile qui guidera le navigateur au port, le Seigneur envoie l’inspiration surnaturelle qui doit faire d’une âme le salut de son peuple. […]

S’il arrive que souffle au dehors le vent mauvais, si le mensonge, la cupidité, l’incompréhension trament le mal, s’il vous semble même devenir victimes à votre tour, regardez vos héros réhabilités, vos cathédrales reconstruites et vous vous convaincrez une fois de plus que toujours la dernière victoire est celle de la foi, de la sainte foi que rien ne peut abattre et dont l’Église catholique est l’unique dépositaire.

Et s’il peut sembler un moment que triomphent l’iniquité, le mensonge et la corruption, il vous suffira de faire silence quelques instants et de lever les yeux au ciel pour imaginer les légions de Jeanne d’Arc qui reviennent, bannières déployées, pour sauver la patrie et sauver la foi. »

 Montjoie ! Saint Denis !

Chants à Jeanne d’Arc interprétés par le Chœur Montjoie :

À Jeanne d’Arc (Chants de France VIII)

Jeanne d’Arc (Chants d’Europe III)

La marche lorraine (Chants de Poilus)

L’Appel de Roland (Chants de France VIII)

 

Chants de la guerre de Cent Ans :

Le Carillon de Vendôme (Chants d’Europe IV)

Réveillez-vous Picards (Chants d’Europe II)

Tags :
, ,

Les Chants d’Europe V et VI sont arrivés  

La semaine dernière nous vous informions de la sortie prochaine de deux CD  voici :


Chants d’Europe V
        j’achète

Dans ce « Chants d’Europe V » s’entremêlent des chansons traditionnelles et des compositions récentes de Jacques Arnould.
Le Chœur Montjoie Saint Denis continue donc son exploration des chants de la France éternelle et de l’Europe en marche. À travers ses héros, ses saints et ses traditions populaires, résonnent à notre oreille les refrains de l’Europe chrétienne et combattante et de la France fidèle aux promesses de son baptême.

Disque compact de 21 chants, accompagné d’un livret de 28 pages en couleurs, avec les textes des chants, des notices historiques et de nombreuses illustrations.


Chants d’Europe VI
       J’achète

Embarquons-nous avec les marins, marchons avec les royalistes des XVIe et XXe siècles, avec les soldats de Louis XIV et de Louis XVI, prions avec les Vendéens proscrits et les Poilus dans les tranchées, les routiers scouts de 1942, les légionnaires du maréchal de Lattre, les réfugiés d’Algérie, les dissidents russes, les pèlerins de Chartres… Ces pages de l’histoire de la jeunesse de France et d’Europe au combat sont aussi notre héritage.

Disque compact de 17 chants, accompagné d’un livret de 28 pages en couleurs, avec les textes des chants, des notices historiques et de nombreuses illustrations.

 

Tags :

Nouveautés : avant-première

Fidèles internautes, voici en avant-première une information :

le Choeur Montjoie Saint Denis va diffuser deux nouveaux CD afin de compléter la collection des Chants d’Europe :

voici : Chants d’Europe V et Chants d’Europe VI

La mise en ligne sur notre boutique est prévue …… la semaine prochaine

Pochette de l'Album Chants d'Europe V

Pochette de l'Album Chants d'Europe VI

Tags :