Archives pour la catégorie Articles Chants de Tradition

Souvenirs qui passent (chant)

Wandervoegel-am-FeuerCe chant militaire, Souvenirs qui passent, reprend l’air d’un Volklied allemand composé en 1914 par Hans Hertel pour la musique et G.W. Harmssen pour les paroles. Intitulé « Die blauen Dragoner » (les dragons bleus), il fut longtemps un chant de la mouvance des Wandervogel.
Il a également été connu sous le titre de « Vincunt Evocati » dont le texte a été spécialement écrit pour les élèves officiers de réserve de l’Armée de l’Air. Il aurait alors servi d’hymne au Groupement École 306 de l’Armée de l’Air, lequel formait, entre autres, les EOR à Évreux dans les années 1970.

Nos CD :

Chants Scouts              j’achète

Chants d’Europe VI     j’achète

Tags :
, , ,

Les 31… du mois d’août

BHC0397

BHC0397

Le vieux chant de la marine à voile évoque :

Les siècles de guerre sur mer contre les Anglais ;

– Le 31 août 1870, et la reprise du village de Bazeilles aux Allemands par la deuxième brigade du général Martin des Pallières soutenue par la 1ère brigade.
Au soir,  Bazeilles est repris aux Bavarois. Le 1er septembre, leur 4e corps appuyé par l’artillerie, attaque, rue par rue, maison par maison. Par deux fois, les Français les chassent de Bazeilles.
Vers 16 heures, les munitions manquent et nos marsouins, à 1 contre 10, sont submergés. Quelques officiers et une trentaine de soldats se retrouvent dans l’auberge « La maison Bourgerie ». Ils y résistent quatre heures.
La Division de marine eut 2 600 tués en deux jours.

– Plus fortuitement, on compte 31 formations actuelles des Troupes de Marine, l’EMSOME, les 7 RIMa, les 4 RPIMa, le RICM, le RMT, les 2 RAMa, les 3 BIMa, le RIAOM, le COMSMa, la DSMa, les 7 RSMa, le CMFP, le BSM Soit en 2016, 16446 hommes et femmes

 

CD : Chants de la marine en bois notre chant : le trente et un du mois d’août

j’achète

Tags :
, , , , ,

La dévotion des premiers samedis – Conditions – troisième partie

Artgate_Fondazione_Cariplo_-_Molteni_Giuseppe,_La_confessioneIl y a quatre conditions pour gagner le privilège des cinq premiers samedis :
1°. La confession. Pour chaque premier samedi, une confession est requise avec une intention réparatrice. Elle peut être faite n’importe quel jour avant ou après le premier samedi, à condition de communier en état de grâce ce jour-là.
La voyante a demandé à Notre Seigneur : « Ô mon Jésus, et les personnes qui oublieront de formuler cette intention (réparatrice) ? » Jésus répondit : « Elles peuvent la formuler dans la confession suivante, en profitant de la première occasion pour se confesser. »
Les trois autres conditions doivent être réalisées le jour du premier samedi, à moins qu’un prêtre, pour de justes motifs, ne permette de les réaliser le dimanche suivant. Ce sont :
2°. La Communion réparatrice.
3°. La prière du chapelet.
4°. La méditation, pendant quinze minutes, d’un seul mystère, ou de tous les mystères du Rosaire. Il suffit aussi d’une méditation ou d’une explication de trois minutes avant chacune des cinq dizaines du chapelet.
Dans ces quatre actes, on doit avoir l’intention de faire amende honorable au Cœur Immaculé de Marie.
Cette dévotion a été approuvée par l’Évêque de Leiria-Fatima le 13 septembre 1939.

 

Notre CD :  Rosaire médité et chanté

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

La dévotion des premiers samedis – Cinq pourquoi ? – deuxième partie

Imaculada_-_MurilloIl s’agit, en effet de cinq samedis, parce que, selon une révélation de Jésus, il y a cinq espèces d’offenses et de blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie.
1°. Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception.
2°. Contre la virginité de Marie.
3°. Contre sa maternité divine et contre le refus de la reconnaître également comme Mère des hommes.
4°. Il y a des gens qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris et même la haine contre cette Mère Immaculée.
5°. Il y a ceux qui l’outragent directement dans ses saintes images.

Notre CD : Rosaire médité et chanté

J’achète

Tags :
, , ,

La dévotion des premiers samedis – première partie

FatimaAu cours de l’apparition du 13 juillet 1917 à Fatima, la Très Sainte Vierge avait dit : « Pour empêcher la guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. »
La Très Sainte Vierge est en effet venue demander cette dévotion à Sœur Lucie, en lui apparaissant le 10 décembre 1925, à Pontevreda (Espagne). Elle lui dit alors :
« Regarde, ma fille, mon cœur entouré d’épines que les hommes ingrats, à tout moment, lui enfoncent par des blasphèmes et des ingratitudes. Toi, du moins, cherche à me consoler, et dis que je promets d’assister, à l’heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires au salut, tous ceux qui, le premier samedi, cinq mois de suite, se confesseront, recevront la Sainte Communion, réciteront le chapelet et me tiendront compagnie pendant quinze minutes, en méditant les 15 mystères du Rosaire, avec l’intention de me faire réparation. ».
Notre Dame a donc montré son Cœur entouré d’épines, qui représentent nos péchés. Pour retirer ces épines, Elle a demandé que nous fassions des actes d’amende honorable par la dévotion réparatrice des cinq premiers samedis. Comme récompense, elle nous promet « toutes les grâces réparatrices à notre salut ».
Jésus, les deux années suivantes, le 15 février 1926 et le 17 décembre 1927, a insisté sur la propagation de cette dévotion. Lucie a écrit : « De la pratique de la dévotion des premiers samedis, unie à la consécration au Cœur Immaculé de Marie, dépend la guerre ou la paix du monde.

 

Notre CD : Rosaire médité et chanté

J’achète

Tags :
, , , ,

La carmeline (chant)

Soldat_de_marine_et_matelot_pechant_sur_une_ancre_1775Les paroles et la musique de cette chanson ont été recueillies par Armand Hayet (1883-1968) ancien capitaine au long cours. Elle exprime la rancœur de l’équipage à l’encontre de ses officiers.
Au temps de la marine à voile, le chant de marins avait une importance particulière : sa principale fonction était de rythmer et ainsi synchroniser le travail en équipe. On trouve donc essentiellement des chants de travail, mais aussi des chansons d’agrément.

Les chants de travail

chants à hisser
Pour rythmer la montée des voiles hissées à la force des bras par un jeu de drisses sur poulie
chants à virer, au cabestan, au guindeau
Pour donner la cadence et coordonner l’effort.
chants à pomper
Pour rythmer le travail sur la pompe chargée d’évacuer l’eau de mer infiltrée au cours de la traversée.
chants à nager (« ramer », dans le vocabulaire des gens d’à terre)
Pour rythmer et coordonner le mouvement des avirons.
chants à déhaler
Pour déplacer un navire en halant sur les amarres.

Les chansons d’agrément

chants de gaillard d’avant
Le gaillard d’avant est la partie du bateau où se reposait l’équipage.
Complaintes
chants à danser
Certaines périodes d’inactivité (manque de vent, etc.) étaient propices aux querelles. Une des solutions pour occuper les marins consistait à les faire danser.
chansons des ports
charivari : chanson grivoise composée ou improvisée par l’équipage moquant un ou plusieurs officiers. Tradition tolérée à bord.

 

Notre CD : la carmeline dans  Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , , , , , ,

Confusion générale

1728px-Chapelle_de_la_Trinité_(Groix)_-_Statue_de_Notre-Dame_de_FatimaLa confusion générale actuelle a été annoncée il y a 100 ans par la Très Sainte Vierge Marie, à Fatima.
Nous le constatons bien : le mensonge règne, les libertés se réduisent, il semble qu’il n’y ait, humainement, aucune issue à cette situation, tant les puissants sont malins et leurs moyens illimités. Les cœurs s’endurcissent….
La Très Sainte Vierge a annoncé que son cœur immaculé triomphera.
Le chapelet est l’arme à la portée de tous. Le pèlerinage à Chartres ou à Montmartre, à la Pentecôte 2017, sera important dans l’histoire.

CD : Chants de pèlerinage à Notre Dame

j’achète

Tags :
, ,

Le Poiré

indexLe poiré est une boisson alcoolisée effervescente, similaire au cidre , de couleur jaune pâle à jaune doré, obtenue par fermentation du jus de poire issu de variétés spécifiques de « poires à poiré .
La production en France est extrêmement limitée en raison de la rareté des « poiriers à cidre » adéquats, à l’exception du Bas-Domfrontais, au carrefour de la Normandie, de la Bretagne et du Maine, dont le climat et le sol y conviennent bien.
Ces poiriers de légende éblouissent les visiteurs en avril par leurs bouquets floraux intenses, prémisses d’une récolte à venir.
Le Plant de Blanc est la variété phare de l’appellation qui apporte douceur et rondeur au Poiré Domfront. Son fruit est ramassé séparément des autres variétés et entre à plus de 40 % dans la composition du Poiré Domfront, lui conférant ainsi toute sa typicité.
Les poires sont ramassées à la main ou à la machine d’octobre à novembre.
Après triage et broyage, les poires sont pressées donnant un jus clair, parfumé et doré.
Placé en cuves, le poiré fermente lentement pendant 3 à 4 mois sous le suivi permanent des producteurs.
C’est une fois mis en bouteille, au printemps suivant, que se forment naturellement ses bulles fines.

A boire avec modération

.Notre CD : Chants de la vigne et du vin

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

C’est Toi que je chante

JumalIsaL’aurore, à la montée, au milieu et au déclin du jour sacré et de la nuit divine, c’est toi que je chante, ô Père, médecin des âmes, médecin des corps, donateur de la sagesse, protecteur contre les maladies, donateurs, pour les âmes, d’une existence sereine que ne traverse pas l’inquiétude terrestre, mère des douleurs, mère des passions !
Fais que ma vie soit toujours exempte de tous ces tourments, afin que je puisse célébrer par des hymnes la racine cachée de toutes choses, et que jamais mon âme ne soit entrainée par des égarements qui l’éloignent de Dieu.
C’est toi, ô Bienheureux, c’est Toi que je chante, ô Souverain du monde.

Auteur : Synésius de Cyrène défenseur du peuple au début de Ve siècle, évêque de Ptolémaïs (Egypte)

 

Notre CD : Le Rosaire médité et chanté

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , ,

Église Saint-André-des-Eaux (Côtes-d’Armor)

Édifiée entre le Xe et le XIIe siècle, l’ancienne église de Saint-André-des-Eaux fut abandonnée vers 1893. En effet, l’insalubrité des lieux très souvent inondés par les crues de la Rance, dégrada progressivement l’édifice. Un nouveau lieu de culte est alors édifié à l’intérieur du bourg.DSC_0002DSC_0001
Aujourd’hui il ne reste que des ruines car, suite à l’abandon, s’ajouta la vente des murs de l’église, ce lieu servant de carrière. Sa démolition fut interrompue au début du XXe siècle.
De l’édifice rectangulaire d’origine ne subsiste que la façade sud. De la nef ne restent que les vestiges d’un arc triomphal, jadis orné de fresques, dont l’une datait de la fin du XIe siècle. Cette dernière disparaît avec une partie de pierres utilisées pour la construction du mur du cimetière et  d’un préau à l’école communale. Une copie de la scène de crucifixion, de style byzantin, a pu être relevée. Elle est conservée au musée national des Monuments français à Paris. Son porche est du début du XVe siècle, on peut encore y voir d’importants vestiges de peintures murales romanes.
A l’intérieur de cette église se trouvait le bras reliquaire, dit «  de saint André ». Il contient en réalité les reliques de deux saints, saint Magne et saint Gonnery, dont les fragments d’os sont visibles au travers d’une petite fenêtre, dans le logement aménagé à l’intérieur du bras métallique. Il était de tradition, lors des périodes de sécheresse, de transporter ce reliquaire, en une procession solennelle, jusqu’à une mare qui, dit-on, ne tarissait jamais. Le reliquaire y était immergé en grande cérémonie, tandis que les habitants invoquaient ces saints pour que la pluie exauçât leurs vœux.

Nos CD :

Chants de Pèlerinage à Notre dame  J’achète

Chants du Moyen Âge     j’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Pointe Saint-Mathieu (Bretagne Finistère)

pointe-saint-mathieu-1756210_960_720La pointe Saint-Mathieu, formée de falaises abruptes balayées par le vent et la mer, est un cap s’avançant dans l’océan atlantique en prolongement des falaises qui forment la limite nord de la rade de Brest, face à l’île de Béniguet de l’archipel de Molène. Son contournement a toujours représenté un danger certain pour les navigateurs.
Ce promontoire avancé du vieux continent vers le large océanique est un des carrefours maritimes les plus fréquentés au monde, passage obligé entre l’Europe du Nord et l’Europe méditerranéenne.
Du temps de la marine à voile, les vents et les courants interdisaient souvent aux navires qui longeaient les côtes de franchir les deux pointes, du Raz et de Saint-Mathieu, en une seule étape. Ils mouillaient alors quelques heures ou quelques jours dans l’attente d’une mer favorable.
Depuis le naufrage de l’Amoco Cadiz en mars 1978, près de 50 000 bateaux croisent chaque année dans le rail d’Ouessant, autoroute maritime large de 40 kilomètres située au-delà de l’île.
Cette voie dangereuse est aujourd’hui jalonnée et sécurisée par un grand nombre de phares.
À la nuit tombée, viens, toi aussi, méditer et contempler le ballet de leurs lumières.

 

CD : Chants de la marine en bois

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Prière du pêcheur

Gentile_da_FabrianoDieu tout puissant et éternel, qui avez honoré l’humilité de notre condition au point de choisir d’obscurs pêcheurs pour les élever à la dignité d’apôtres, daignez jeter sur nous, qui leur succédons dans le périlleux labeur de la pêche, des regards de miséricorde et de compassion.
Que votre providence soit elle-même la consolation et l’appui de ceux qui nous sont chers et que nous laissons au port.
Ô vous qui commandez à tous les éléments, faites que les vents et les flots nous soient toujours propices.
Divin Seigneur et Sauveur des hommes, renouvelez en notre faveur cette pêche miraculeuse dont vous favorisâtes vos disciples, pauvres bateliers comme nous, sur la mer de Tibériade ; que par votre bonté, nous soyons préservés du naufrage et obtenions un prompt et heureux retour.
Daignez, Esprit Saint, répandre en nous l’abondance de vos dons ; illuminez nos âmes, afin que nous voyions le but réel de notre vie. Élevez nos cœurs et fixez-les en haut ; faites que nous pensions à unir patiemment  nos souffrances à celle de Jésus-Christ  en croix pour notre salut. Accordez nous de ne pas perdre de vue qu’à travers tant de voyages pénibles nous entrons peu à peu dans le redoutable passage de la vie future.
Sainte Vierge Marie, soyez toujours pour nous l’Étoile de la mer : semblable à une nuée lumineuse, guidez-nous au milieu des ténèbres ; comme un phare étincelant, préservez-nous des écueils. Surtout, qu’après tant de vicissitudes et de pérégrinations diverses, nous puissions, grâce à vous, effectuer heureusement la traversée suprême qui mène des rivages du temps au port immuable de la bienheureuse éternité, Ainsi soit-il.

Nos CD :

Chants de pèlerinage à Notre-Dame    J’achète

Le Rosaire médité et chanté        j’achète

Chants de la marine en bois   j’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

Basilique_du_Sacré-Cœur_de_Montmartre_ParisLa chapelle primitive, construite sur la Butte en l’honneur de saint Denis, tombait en ruine au IXe siècle. Elle fut reconstruite à cette époque, la colline de Montmartre étant un lieu de pèlerinage extrêmement fréquenté. Outre saint Denis, on y vénérait les ossements d’un grand nombre de chrétiens anonymes martyrisés au cours des persécutions et qui ont contribué à faire appeler la colline : mont des Martyrs (Montmartre)
Sur la butte Montmartre, la Basilique du Sacré-Cœur a été construite dans un style éclectique romano-byzantin, entre 1875 et 1923.
La basilique reste blanche parce qu’elle est faite de pierres calcaires des carrières de Château-Landon, qui s’ auto-nettoient quand il pleut.
Cloche_dorée_ombréeLa Savoyarde, cloche de 19 tonnes, a été offerte en 1888 par les catholiques des diocèses de Savoie sur proposition de Monseigneur Leuillieux, Archevêque de Chambéry et par souscription ouverte le 29 janvier 1889. Commandée le 17 octobre 1889 à Messieurs Paccard, fondeurs à Annecy, elle fut reçue à la basilique du Sacré-Cœur le 16 Octobre 1895.
Baptisée le 20 novembre 1895 par S.E., le Cardinal Richard, elle se nomme Françoise-Marguerite du Sacré-Cœur (Parrain : Mgr Hautin, archevêque de Chambéry ; marraine : Mme la Comtesse de Boigne, née Sabran-Pontevès).
Elle est Installée au bas du Campanile à 34 mètres au-dessus du sol le 13 mars 1907.La Savoyarde est la plus grosse cloche de France. Elle pèse 18 834 kg, son battant pèse 850 kg, la hume et les armatures 6530 kg. Au total 26 215 kg.
Hauteur : 3,06 mètres, diamètre : 3,04 mètres, circonférence : 9,60 mètres épaisseur : 23 centimètres.
Elle donne le contre-ut grave.

CD : Pèlerinage à Notre Dame

J’achète

Tags :
, , , , , , ,

Prière pour les marins

Louis_Bentabole_-_Bateaux_de_pêche_sur_la_côte_à_marée_basseÉcoute notre prière
Pour les marins embarqués
Ramène-les tous à terre
Corps et âmes protégés.

Écoute notre prière
Pour tous ceux qui ne sont plus
Accueille dans ta lumière
Tous nos marins disparus.

Viens en aide Ô Notre Père
A la veuve, à l’orphelin
Et protège sur la terre
Les familles des marins.

Jusqu’à la pêche dernière
Notre Dame, étends ta main
Vierge de la Cotinière
Soit l’étoile du marin.

Madeleine Kieffer

Notre CD : Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , ,

Chapelle Notre-Dame de Rocamadour à Camaret-sur-Mer (29)

Chapelle-ND-de-Rocamadour-CamaretCette Chapelle a été construite sur le « sillon » digue naturelle de galets, entre 1610 et 1648.
Elle a été précédée par trois autres édifices, bâtis vers 1183, 1373, et 1527.
D’où vient le nom de Rocamadour ? Peut être de deux racines celtiques : Roc’h = rocher et Dour = eau
Pourquoi Notre-Dame de Rocamadour est elle invoquée à Camaret (Finistère) et à Rocamadour, dans le lot ?
Dans les deux sanctuaires, on trouve des ex-voto marins (surtout des maquettes de bateaux). Ceux-ci expriment la reconnaissance de marins croyants, sauvés d’un grave péril en mer, à la suite d’un vœu.
De plus, des pèlerins originaires de pays du Nord de l’Europe, rentrant de Rocamadour, embarquaient à Bordeaux ou à la Rochelle. Ils aimaient faire escale ici, à Camaret, à l’abri de la digue du sillon. Ainsi serait née l’idée de bâtir ici à Camaret (Finistère) un sanctuaire dédié à Notre-Dame de Rocamadour.

Le clocher

En 1694, les Anglais et leurs alliés ont voulu s’emparer de Brest par voie de terre ; Le 30 juin, 1 300 soldats Anglais tentent de débarquer sur le Sillon et la plage de Trez Rouz, en face.
Une violente riposte de la batterie de la Tour Vauban et de la troupe, se termine par la déroute des Anglais et de leurs alliés.
Au cours de cette bataille, dite de « Camaret » un boulet tiré d’un bateau anglais aurait « décoiffé » la flèche de la chapelle. Elle est restée en l’état depuis ce jour.
Les murs de l’édifice sont de couleur jaune-rouge, ils sont construits en pierre dites de « Logonna ». celles-ci ont été extraites de carrières ouvertes dans la commune de Logonna-Daoulas.
En 1910, un incendie a détruit la chapelle. Sous l’effet de la chaleur, le jaune d’origine a viré au rougeâtre.
Tous les ans, le premier dimanche de septembre, les Camarétois y accourent pour la messe du Pardon. Ils y font mémoire de tous les marins de Camaret péris en mer. Une gerbe est déposée en mer, à leur attention.

 

Notre CD : Chants de pèlerinage à Notre-Dame

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

Jean Bart (1650-1702)

Jean_BartJean Bart est le corsaire le plus célèbre et le plus populaire du règne de Louis XIV. Corsaire et non pirate ! La nuance est de taille et Jean Bart, dont le caractère n’est pas commode n’aurait pas toléré cette confusion des genres! Dans les faits le corsaire se comporte bien comme un pirate en canonnant, abordant, tuant, pillant, brulant et parfois même, sabordant les vaisseaux de rencontre. Mais alors que le pirate n’obéit qu’à son intérêt Le corsaire agit dans un cadre légal.
Le corsaire reçoit une commission officielle l’autorisant à courir sus aux ennemis qui lui sont désignés par son pays d’origine ou par celui qu’il a choisi de servir.
Par ailleurs, les corsaires obéissent à un code de conduite défini par des ordonnances royales. Précisées à la fin du XVIIe siècle par le Traité des prises, elles règlent les formalités d’approche et de reconnaissance des navires et, notamment, l’obligation de hisser le pavillon national et de tirer un coup de semonce avant d’attaquer.
C’est dans ce cadre que Jean Bart sème la terreur sur la mer du Nord et la Baltique pendant plus de trois décennies.
Né en 1650 à Dunkerque, dans une famille de maîtres de pêche, il embarque très jeune. Le port de Dunkerque, racheté à l’Angleterre en 1662, se trouve alors au cœur des ambitions maritimes de Louis XIV, qui en confie la fortification à Vauban pour y abriter une puissante escadre de guerre. Jean Bart se fait remarquer dès 1675 par sa hardiesse, son efficacité et son talent à se jouer des éléments. Alors qu’il ne commande que de modestes frégates, il s’empare de vaisseaux espagnols, anglais ou hollandais plus puissants.
Durant la seule année 1676, il capture vingt-huit vaisseaux étrangers. L’année suivante, il prend la direction d’une flottille de six navires.
En 1678, il entre dans la marine royale avec le grade de lieutenant de vaisseau. Commence alors une fulgurante carrière appuyée par le ministre de la marine Seignelay, qui encourage la noblesse à investir dans la course.
En 1694, Jean Bart, qui a forcé le blocus hollandais et anglais entravant l’approvisionnement de la France en blé, est devenu un véritable héros national, adulé par la population, Roturier, quasi illettré, le voici membre de la noblesse, chevalier de Saint Louis et chef d’escadre !

notre album: Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , , ,

Basilique de Notre-Dame de Fourvière

HDRtist HDR Rendering - http://www.ohanaware.com/hdrtist/L’actuelle basilique de Fourvière est née des vœux successifs adressés à la Vierge. Les Lyonnais demandèrent sa protection pour préserver la ville de la peste en 1643, du choléra en 1832, de l’occupation prussienne en 1870. Ils promirent de lui élever un nouveau sanctuaire en remerciement de ses bienfaits.
L’accomplissement de ces vœux est ainsi à l’origine du plus imposant des ex-voto de la colline : la basilique elle-même.
Chaque pierre, chaque colonne, chaque mètre carré de mosaïque fut offert par des donateurs qui répondirent à la souscription générale lancée en 1871. Les Lyonnais participèrent ainsi à la création de cet ex-voto collectif.
Pierre Bossan, l’architecte de la basilique, a conçu cet édifice comme un immense poème de pierre offert en reconnaissance à la Vierge. Tous les détails de son architecture sont autant de symboles qui célèbrent la figure mariale.
Contre toute attente, la basilique de Fourvière n’a pas de bourdon et pourtant, ce n’est pas faute d’effort et d’initiative.
Créée le 11 novembre 1889, la « Commission de la cloche », est chargée d’équiper la basilique d’un carillon dans la tour de la Justice et d’un bourdon dans la tour de la Tempérance, selon un programme arrêté par l’architecte Pierre Bossan et réalisé par son adjoint Sainte Marie Perrin.
Un premier bourdon de 2,80 mètres de diamètre, pesant 12 tonnes est coulé la 16 juin 1890. Mais un manque de métal en fusion ne permit pas de mener à bien la coulée.
Un deuxième bourdon, plus petit à la demande du cardinal Joseph-Alfred Foulon, de 2,22 mètres de diamètre, pesant 7,5 tonnes est coulé dans toutes les règles de l’art, le 1er avril 1891.Il est accroché à un beffroi métallique spécialement conçu par l’abbé Eguillon pour le recevoir dans la tour étroite. Il sonne pour la première fois le 1er janvier 1892. Hélas, un an plus tard, en 1893, le bourdon se fêle.
Un troisième bourdon, coulé dans le même moule que le précédent, baptisé le 25 mai 1894 par le cardinal Pierre-Hector Coullié, sonne à toute volée la 1 juin 1894. Pendant 20 ans, il sonne toutes les grandes fêtes avant de se fêler à son tour au printemps 1914. Jugé irréparable, il est détruit en 1919 et n’est pas remplacé à ce jour.
Privée de son bourdon, la basilique de Fourvière continue tout de même d’appeler les fidèles à venir prier la Vierge par l’entremise de son joyeux carillon de 23 cloches, baptisé le 15 décembre 1891 par le cardinal Foulon.

Notre CD : Chants de pèlerinage à Notre-Dame

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , , ,

Les fêtes des vendanges

Vendanges_vers_1500Les vendanges sont un moment important du calendrier agricole. Après les moissons de l’été, elles mobilisent une main d’œuvre saisonnière nombreuse car la récolte se fait traditionnellement à la main. La tâche est rude, les journées sont longues mais il règne une ambiance souvent chaleureuse.
Dans toutes les régions, la fin des travaux est en général marquée par des fêtes en septembre ou parfois plus tard, dans le cas de « vendanges tardives ». Tardives pour des vins issus de raisins dont on a retardé la récolte en effeuillant le pied de vigne afin de les exposer davantage au soleil et qui sont donc très chargés en sucre ; ou pour les « vins de paille » produits à partir de grappes entreposées sur des claies (de paille) presque jusqu’au pourrissement.
Un grand banquet qui réunit le propriétaire de la vigne et ses ouvriers clôt couramment la période de récolte : repas copieux et bien arrosé, il est souvent suivi d’un bal.
La fin des travaux peut aussi s’accompagner d’une bénédiction du premier moût et d’une messe d’action de grâce avec offrande d’un « pain de vendanges » décoré de raisins.
Parfois enfin défilent les chars, en particulier la charrette qui contient les dernières grappes récoltées, décorée de feuillages et de fleurs. Les vendangeurs parcourent les rues en cortèges joyeux et bruyants, brandissant leurs instruments de travail. Chaque région offre ses traditions.
Avant la Révolution, les jeunes, filles et garçons, dansaient et faisaient des farandoles. Si la tradition du repas se maintient, aujourd’hui, les fêtes ont toutefois décliné après la crise du phylloxéra à la fin du XIXe siècle et, plus tard, avec la mécanisation des récoltes.
Mais saint Vincent le 22 janvier (patron des vignerons) et saint Urbain le 25 mai (ajouté à la liste des saints de glace) restent aussi célébrés dans les régions viticoles.

Notre CD : Chants de la vigne et du vin

J’achète

Tags :
, , , , ,

La Danaé

danaeLa Danaé est une frégate de 2e classe construite par les chantiers de Saint-Servan (Morbihan) à partir du 27 septembre 1827, et lancée le 23  mai 1838.
Elle fut en service du 1er novembre 1839 au 18 janvier 1878, date à laquelle elle est « rayée », avant sa démolition en 1879.
C’était un voilier dont la coque était en bois, avec à l’origine des dimensions de 52,80 m x 13,40 m x 7,62m, jaugeant 2438 tonneaux. Par la suite, ses dimensions furent de 60 m x 13,88 m x 6,62 m. Elle était armée en 1858 de 38 canons, dont le nombre fut réduit à 36, puis à 4 dans sa version transport.

Chanson

Une vieille chanson du XVIIIe siècle, intitulée La Danaé, était chantée par les marins sur le gaillard d’avant. Rappelons que le gaillard d’avant était la partie extrême des grands voiliers située à l’avant du grand mât.
« Prendre en ris » était une opération périlleuse qui consistait à réduire la surface de la voile lorsque le vent forçait, pour rendre le bateau plus manœuvrable.
C’est ici que pendant leurs moments de repos les matelots se racontaient des histoires de mer et chantaient. Depuis près de trois siècles, La Danaé fait partie du répertoire traditionnel des chants de marins.

Chant La Danaé dans notre album : Chants de la marine en bois

Enregistrer

Tags :
, , ,

Indulgences pour le chant des cantiques

Canticum_MarianumDans un rescrit du 16 juin 1817, Pie VII a accordé des Indulgences partielles de 100 jours et d’un an, et une indulgence plénière une fois le mois, toutes applicables aux âmes du Purgatoire, à ceux qui encouragent le chant des cantiques, soit en l’organisant, soit en y prenant part, soit en y assistant.
A la demande de Don Bosco, Pie IX, par décret du 7 avril 1858, a accordé, entre autres, une indulgence de 100 jours à ceux qui chantent des Cantiques dans un oratoire public ou privé, chaque fois qu’il y a réunion, et une Indulgence plénière, une fois par mois, à ceux qui, quatre jours, au moins, de solennité ou même de simples fêtes, prendront part à l’exécution ou à l’enseignement des cantiques.
Ces cantiques doivent être approuvés par l’Autorité ecclésiastique
Dans l’Église catholique romaine, l’indulgence (du latin indulgere, « accorder ») est la rémission totale ou partielle devant Dieu de la peine temporelle encourue en raison d’un péché déjà pardonné.
Un cantique est un chant donné à la louange d’un sentiment religieux. Son nom provient du latin canticum qui signifie chant ecclésiastique, à savoir chant biblique.

Nos Albums : Chants de pèlerinage à Notre Dame, Le Rosaire médité et chanté

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Choix du navire et de l’équipage

Prière pour faire un bon choix du navire et de l’équipage avec lequel on embarquera.

Vannes« Les abeilles n’entrent pas dans n’importe quelle ruche, ni les oiseaux dans un nid autre que le leur. De même, un marin doit faire un choix sérieux pour éviter d’embarquer avec des pirates.
Ô Dieu, de qui partent tous les rayons de la lumière qui nous luit, éclairez les âmes de ces pauvres gens, et faites qu’ils n’apportent pas moins de prudence à ce qui est du bien de leur âme qu’à ce qui concerne leur corps. Ne permettez pas qu’ils fassent naufrage dans le port et qu’un navire dans lequel ils s’engagent inconsidérément se change en baleine ou autre monstre marin qui les dévore dès leur entrée, et aux premiers pas qu’ils feront. Adressez-les aux personnes dont votre divine bonté guide les démarches en son saint service. »

Père Georges Fournier, 1643
cité dans A Dieu vat par l’abbé Kieffer

Notre CD Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , ,

Le pont de Morlaix – Chanson

Viaduc_de_Morlaix« Contrairement à l’antique pont d’Avignon, le pont de Morlaix n’a été construit qu’au siècle dernier pour permettre au chemin de fer naissant de franchir le confluent des deux rivières, le Sarlot et le Quefflent, dont les eaux forment le port et qui coupent la ville.
Ce gigantesque viaduc de 285 mètres de longueur et de 58 mètres de hauteur au-dessus des quais, comporte deux étages : le supérieur soutenu par 14 arches et l’inférieur par 9. Entre les deux un passage pour piétons fut aménagé et c’est là que les marins pouvaient rencontrer de jolies dames… »

Pierre Chaumeil

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Chant : Le Pont de Morlaix dans notre CD Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, ,

Philibert Commerson 1727-1773

220px-Commerson_Philibert_1727-1773Né dans l’Ain en 1727, Philibert Commerson est destiné par son père à faire du droit. Mais il commence dès son plus jeune âge à s’intéresser à la nature de son pays des Dombes. Les poissons et les plantes font l’objet de ses études attentives. Dans son jardin, il se constitue un prodigieux herbier et devient un botaniste et naturaliste reconnu.

Il collabore avec Pierre Poivre (1719-1786) à la rédaction d’un traité d’ichtyologie.

En 1767, Pierre Poivre est nommé intendant des îles de France et de Bourbon (Maurice et Réunion) et recommande à Bougainville de choisir Commerson comme naturaliste de son expédition.

Lors de son voyage autour du monde et de ses périples dans Madagascar et les îles de l’océan Indien, Commerson recueillit l’herbier le plus riche que l’on eut jamais constitué jusqu’alors. S’il n’a laissé aucun ouvrage, son herbier, ramené en France est l’un des joyaux du Muséum d’Histoire naturelle

Parmi les plantes qu’il a identifiées et ramenées, figurent bien entendu la fameuse « Bougainvillée » dédiée au chef de l’expédition. La bougainvillée est une plante de la famille des nyctaginacées, c’est-à-dire des belles-de-nuit, aux fleurs à l’origine mauves ou violettes.

Notre CD Chants de la Marine en bois

J’achète

Tags :
, , , ,

Le comte Charles-Hector d’Estaing

Charlesd_Estaing_1769Le comte Charles-Hector d’Estaing est connu pour sa participation à la guerre d’indépendance américaine. On connaît moins le début de sa carrière aux Indes. Après avoir brillamment combattu sur la côte de Coromandel, il se fait marin. Commence alors une des plus glorieuses pages de l’histoire de la marine française. En 1759, il s’embarque de l’île de France en prenant le commandement de deux vaisseaux avec au plus deux cents hommes, et fait voile vers le nord.
À Mascate, il enlève un navire anglais dont il renforce sa « flotte ». Il se dirige ensuite vers l’entrée du Golfe Persique et s’empare du fort stratégique anglais de Gombrum et du comptoir  de Bandar-Abbas en Perse. Huit mille Persans viennent au secours des Anglais.D’Estaing les repousse avec une poignée de soldats déterminés, et fait raser Gombrum en représailles. Puis il cingle vers Sumatra. En quatre mois, avec des moyens plus que limités, il fait tomber l’une après l’autre toutes les places britanniques de la côte ouest de l’île. Fort Natal tombe en premier le 7 février 1760, puis c’est le tour de Tappanoopoly, du fort Marlborough défendu par plus de 500 Anglais ; enfin des autres points d’appuis fortifiés : Saloma, Manna, Cahors, Groës, Ypou-Pali, Caytone, Saablat, Bautaar, La Haye. Outre un énorme butin, dont une grande partie doit être abandonnée ou brûlée faute de place dans les navires, de très nombreux prisonniers anglais seront débarqués à Batavia. Cette campagne spectaculaire met en possession du roi de France toute la côte ouest de la grande île. L’amiral d’Estaing se nomme alors à bon droit gouverneur des « forts et établissements français à la côte de Sumatra ».
Mais il lui est difficile de garder tout cela avec si peu d’hommes. Il décide donc de céder les territoires conquis aux Hollandais, alliés de la France dans cette guerre. Ceux-ci le remercieront… en lui permettant de retourner chez lui à ses propres frais. Il partira en Amérique où il deviendra, on le sait, un acteur important de l’indépendance des États-Unis. Il périra sur l’échafaud révolutionnaire. « Quand vous aurez fait tomber ma tête, envoyez-la aux Anglais, ils vous la payeront cher ! » déclara-t-il avant de mourir.

 Notre CD Chants de la Marine en Bois

J’achète

Tags :
, , , ,

Le phare de Cordouan

Cordouan_01.09.2013Commencé sous Henri III, le plus vieux des phares de France illumine l’Atlantique, entre Charente et Gironde. mi-palais, mi-château, il défie les éléments.

Edifié sur un plateau calcaire que les vagues recouvrent à peine, le fier bâtiment, en pierre blanche de Saintonge, signale aux navigateurs l’entrée de la Gironde, mais aussi les dangers de cette embouchure, semée de rochers et de bancs de sable.

Il a une hauteur de 68 mètres, d’un diamètre à la base de 16 mètres, placé à 7 km en mer sur le plateau de Cordouan.

Cela fait plus de quatre siècles qu’il se tient là, entre la pointe de La Coubre et celle de Grave. Pour passer cette porte naturelle sans encombre, les marins doivent reconnaitre les écueils qui les guettent.

Vers 1360, Edouard de Woodstock, le célèbre «  Prince Noir », fait édifier, la première « tour de feu » pour améliorer la sécurité des navigateurs.

En 1584, un ingénieur de talent, Louis de Foix (1535-1606) se voit confier la lourde tâche de diriger les travaux de reconstruction. La réalisation de la plate-forme, indispensable au projet, a constitué le premier défi à relever pour l’architecte au XVIe siècle.

Son œuvre royale s’élève sur un premier étage en 1594. Grâce à Henri IV, le projet prend une tout autre dimension. L’architecte voit juste, sa riche décoration, digne des châteaux de la Loire, doit susciter l’admiration de tous.

En 1663 Nouvelle campagne de travaux est lancée par Colbert sous Louis XIV.

– 1782 améliorations du dispositif d’éclairage par Pierre Tourtille-Sangrain ;
– 1786 pour solutionner le problème d’éclairage, le projet d’exhausser le phare, de l’ingénieur Joseph Teulère (1750-1824) est approuvé par le maréchal de Castries, ministre de la Marine, afin d’augmenter la hauteur du phare de 60 pieds (19,80 mètres) ;
– Le 26 août 1790, le nouveau système d’éclairage est installé (douze réflecteurs paraboliques montés sur une armature tournante).

Le système d’éclairage s’est modernisé au fil du temps.

Au second étage, nous trouvons la chapelle, qui est la pièce la plus majestueuse du phare. Elle est surmontée d’une voûte percée de huit baies richement ornées et pavée du même marbre que l’appartement du Roi ( premier étage) et que la Salle des Girondins (troisième étage).

 

Notre CD Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , , , , , , ,

Avant d’aller dormir

Feu_de_veilleeMagnifique « chant des complies » écrit pour la veillée. Il est la prière simple du campeur scout avant le couvre-feu.

L’homme de terrain plus proche de Dieu n’a rien à cacher : il se livre à son Créateur avec la confiance et la transparence d’un enfant. Sa prière participe naturellement à la communion des saints en s’étendant très chrétiennement jusqu’aux « méchants eux-mêmes, sans oublier nos morts »

Comment ne pas dormir la conscience claire sous la garde de ce Berger divin qui défend notre camp des rondes du malin esprit :

« Monte la garde, ô roi des guides
Afin que nous puissions demain
Ouvrir les yeux toujours limpides
Devant l’étoile du matin »

Rémi Fontaine
(citation extraite de CFC édité par le Centre Henri et André Charlier, 1988,
en introduction au chant)

 

Notre CD : Chants Scouts

J’achète

Tags :
, ,

Le pinard

Le_salut_au_pinard._R._Serrey._1917.Le pinard est un qualificatif argotique désignant un vin rouge. Il a comme synonyme « bleu », « bluchet », « brutal », « gingin », « ginglard », « ginglet », « gros qui tache », « jaja», « pichtegorne », « picrate », « picton », « pive », « pivois » ou « rouquin ».

Mais contrairement à ces autres mots d’argot, il a une histoire liée à la Première Guerre mondiale où il fut le vin des Poilus qui lui donnèrent son heure de gloire en le désignant comme « saint Pinard » ou « père Pinard ».

Dès octobre 1914, l’intendance avertie d’une prévisible guerre de longue durée, afin d’améliorer la vie dans les tranchées ajouta à l’ordinaire des troupes une ration de vin.

C’était l’acte de naissance du Père Pinard, un vin fort médiocre, qui avait « trop peu ou goût de rien ». Comme il fallait faire dans l’uniforme, le pinard du Poilu, c’est-à-dire le vin rouge, fut un assemblage de vins à faible degré (mâconnais, beaujolais, ou charentais), avec la production au degré élevé du (Languedoc-Roussillon, du Maroc, d’Algérie et de  Tunisie). Le seul but était d’atteindre 9° d’alcool.

Tout soldat reçut quotidiennement un quart de vin, approvisionnement relativement facilité par l’abondante vendange de 1914. Cette ration fut reconnue insuffisante et doublée par le Parlement, en janvier 1916.

 

Vive le pinard dans le CD Chants de Poilus 1914-1918 Le pinard

J’achète

Tags :
, , , ,

Le salut aux couleurs (scout)

KMBT_C454-20130911085847Le chant de compagnie et de troupe accompagne la cérémonie des couleurs suivant un rituel précis.

Les louvettes et louveteaux ont leurs propres chants de montée des couleurs. Il s’entonne par la compagnie ou la troupe, rassemblée en uniforme au pied du mât des couleurs, lors de leur montée matinale.

Dans certaines versions, « éclaireurs » est remplacé par « chevaliers ».

Le soir, la descente des couleurs ne donne lieu à aucun chant.

Deux coups de sifflet signalent le début et la fin de cette cérémonie, ce qui permetaux scouts /guides de stopper leurs activités pour saluer.

 

Le salut aux couleurs dans notre CD : Chants scouts

j’achète

Tags :
, , , , , ,

Le nouveau départ

chasse(Fanfare, vers 1860)

L’arrivée au rendez-vous donnant lieu au « rapport» déterminant l’animal à « attaquer », on sonne « Le Départ ». L’attaque est lancée. Meute, cavaliers et suiveurs se mettent sur la voie que le valet de limier, tôt le matin, aura repérée avec des « brisées ». (Les « brisées » sont des branches cassées dont la cassure est disposée dans la direction que prend l’animal, marquant ainsi son passage. En fonction du nombre d’animaux, plusieurs brisées peuvent avoir été repérées.)

Si l’on juge que le cerf n’est pas dans son enceinte ou n’est pas courable, on change de brisée, par conséquent d’animal. Repartant sur une nouvelle voie, on sonne « Le Nouveau départ ».

 

Notre CD : La Chasse Chants et Fanfares

j’achète

Tags :
, , ,

Cap Horn

Herminie_au_CapHorn

L’Herminie au Cap Horn, par Auguste Mayer (1805-1890).

Cap Horn est le nom donné au sud de l’archipel du cap de la Terre de Feu, au sud du Chili, traditionnellement considérée comme le point le plus méridional d’Amérique, ce qui n’est pas strictement vrai.

Pendant de nombreuses années, il a été l’une des principales étapes des routes maritimes des navires à voiles, qui naviguaient à travers le monde, même lorsque les eaux autour du Cap étaient particulièrement dangereuses en raison du fort vent de travers, des vagues et de la présence des icebergs.

Avec l’ouverture du canal de Panama en Amérique centrale et du chemin de fer transcontinental en Amérique du Nord, l’utilisation de la route du Cap Horn a considérablement diminué.

Traditionnellement, un marin qui pouvait relever le défi du Cap Horn, recevait comme décoration une boucle d’oreille en or à l’oreille gauche ( du côté où il est confronté au cap dans le voyage traditionnel à l’est) et est autorisé à diner avec un pied sur la table, il peut aussi traverser le Cap de Bonne Espérance en espérant ainsi obtenir l’autorisation des deux pieds.

Notre CD Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , , , ,

Conques

Abbaye_Ste_Foy_à_Conques_(01)Petit village au cœur de la vallée du Lot, cette étape incontournable des Chemins de Saint-Jacques recèle bien des trésors : autour des maisons à colombages, l’abbatiale Sainte Foy des XIe et XIIe siècles, ses 250 chapiteaux, ses vitraux contemporains de Pierre Soulages et son tympan aux 124 personnages sculptés dans la représentation du Jugement Dernier, mais aussi le trésor, celui de Sainte-Foy, reliquaire recouvert d’or et de pierres précieuses.

Le nom de Conques vient du site en forme de coquille échancrées par le torrent de l’Ouche et dominant la vallée du Dourdou.

L’abbaye de Conques se développa surtout à partir de l’arrivée des reliques de Sainte Foy, jeune martyre d’Agen au Ve siècle.

Conques était un grand centre de pèlerinages et une des principales villes-étapes sur la route de Saint Jacques de Compostelle, la via Podensis passant par le Puy-en-Velay.

Le monastère de Sainte-Foy atteignit son apogée au début du XIIe siècle, sous l’abbatiat de Begon III (1087-1107)

Notre CD Chants de pèlerinage à Notre dame

J’achète

Tags :
, , , , ,

Cathédrale Notre-Dame de Chartres

Notre_Dame_de_ChartresLa cathédrale Notre-Dame de Chartres est considérée comme la cathédrale gothique la plus représentative, la plus complète ainsi que la mieux conservée, par ses sculptures, vitraux et dallage pour la plupart d’origine.

Grand lieu de pèlerinage, elle domine la ville de Chartres et la plaine de la Beauce, se dévoilant au regard à plus de dix kilomètres de distance.

L’actuelle cathédrale, de style gothique dit « lancéolé », a été construite au début du XIIIe siècle, pour la majeure partie en trente ans, sur les ruines d’une précédente cathédrale romane, détruite lors d’un incendie le 11 juin 1194 qui n’épargna que les cryptes, la façade occidentale et les tours.

Le Voile de la Vierge avait été providentiellement mis à l’abri dans le martyrium dit « chapelle de Saint Lubin » par des clercs. Après deux ou trois jours de déblayage, les sauveteurs et la relique furent retrouvés. En réchappèrent plusieurs parties réutilisées dans le nouveau projet. Les deux tours furent épargnées et ne subirent que des dégâts mineurs. Le portail occidental fut conservé ainsi que les trois baies de vitraux le surplombant. Un autre vitrail, « Notre-Dame de la belle verrière », fut aussi sauvé de l’incendie avant d’être remonté dans le déambulatoire.

La réédification de la cathédrale, sous la forme que nous connaissons aujourd’hui, débuta immédiatement. Certains architectes sont de nos jours connus, mais il faut prendre en compte une succession de maîtres d’œuvre venus d’autres chantiers contemporains.Toutefois force est de constater l’extrême rapidité du chantier et ce, sans rupture de financement. Dès les années 1220-1225, les chanoines s’installent dans leurs stalles, les voûtes étant terminées. Il faudra par contre plusieurs décennies pour compléter les pignons du transept, tout le gros œuvre, hormis les porches et les pignons, étant achevé en une trentaine d’années (1194-1225). En 1240, les vitraux étaient déjà réalisés et la consécration solennelle eut lieu le 24 octobre 1260.

La cathédrale a été construite par des ouvriers spécialisés, appelés compagnons, réunis en confréries ou fraternités. Ces derniers, payés à la tâche, ont parfois laissé sur les pierres quelques signes gravés, les marques de tâcheron qui sont leurs signatures.

Notre CD Chants de pèlerinage à Notre Dame

J’achète

Tags :
, , , , ,

Beaujolais

beaujolaisAncien pays de France situé entre le Lyonnais et le Forez au sud, le Mâconnais et le Charolais au nord, correspondant à une partie des départements de la Loire et du Rhône.

Sous les Carolingiens, le Beaujolais fait partie des possessions du comte de Forez et du Lyonnais. A la mort de Guillaume 1er vers 900, la baronnie passe dans la première maison de Beaujeu qui s’éteint en 1265.

Vers 1400 pour éviter la peine capitale, Edouard II cède le Beaujolais et la Dombes à son oncle Louis II de Bourbon. Confisqué au connétable de Bourbon en 1523, donné à Louise de Savoie, mère de François 1er, le Beaujolais est réuni à la couronne en 1531.

François II (1544-1560) le rend, en 1560 à Louis de Bourbon, duc de Montpensier. En 1626 Marie de Montpensier apporte, le Beaujolais, en dot à Gaston d’Orléans. La fille de ce dernier, la célèbre Grande Demoiselle, le lègue à Philippe d’Orléans, frère de Louis XIV en 1693.

Erigé en comté, le Beaujolais reste dans la maison d’Orléans et son dernier titulaire est Charles, le plus jeune des frères de Louis-Philippe, mort à Malte en 1808.

Notre CD Chants de la vigne et du vin

J’achète

Tags :
, , , , , ,

René Duguay-Trouin

le 10 juin 1673 : naissance de René Duguay-Trouin, corsaire français.

René_Duguay-TrouinRené Duguay-Trouin est un corsaire français, né le 10 juin 1673 à Saint-Malo. D’une famille d’armateurs bretons, il débute sa carrière en 1689 et reçoit, dès 1691, le commandement d’un navire. Il connait une ascension très rapide dans la hiérarchie maritime due à ses qualités de chefs au combat: capitaine de navire corsaire à 18 ans, capitaine des vaisseaux du Roi à 24 ans, chevalier de l’ordre de Saint-Louis à 34 ans, anobli à 36, chef d’escadre à 42. Il siège à 50 ans en 1723 au Conseil des Indes, et est nommé lieutenant général des armées navales en 1728, pour finir par commander les ports de Brest en 1731 puis de Toulon en 1736. Ses campagnes sont parmi les plus belles de l’histoire navale française. On estime à un peu plus de quatre-vingts le nombre de combats et d’abordages auxquels Duguay-Trouin participe ou qu’il dirige de 1689 à 1711, soit en moyenne près de sept par an.

De toutes les expéditions de Duguay-Trouin, la plus célèbre est la prise de Rio de Janeiro en 1711. L’objectif est d’intercepter la flotte annuelle de l’or qui part du Brésil vers Lisbonne.

Le retentissement de la prise de la ville est considérable en Europe, tout particulièrement chez les nations maritimes en guerre contre la France, donc les Anglais qui viennent d’essuyer un désastre complet dans une tentative de débarquement sur Québec. Ce succès a sans doute poussé les Anglais à signer la suspension d’armes du 17 juillet 1712. Duguay-Trouin fut acclamé en héros :

Il meurt le 27 septembre 1736 à Paris ; d’abord inhumé à l’église Saint-Roch de Paris. Retrouvés, ses ossements sont, en 1973, à l’occasion du tricentenaire de sa naissance, rapatriés de Paris jusqu’à Saint-Malo, et ré-inhumé à la cathédrale Saint-Vincent.

Notre CD: Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , ,

Louis Antoine de Bougainville (1729-1811)

Louis-Antoine_de_BougainvilleNé à Paris le 11 novembre 1729 Louis Antoine de Bougainville, chargé par Louis XV et les Choiseul de restituer les Malouines à l’Espagne, en profite pour proposer d’accomplir un voyage de « circumnavigation ».

Le 5 décembre 1766, La Boudeuse appareille de Brest et, après avoir retrouvé L’Etoile à Rio de Janeiro, les deux bateaux entament un périple qui, après les Malouines, les conduit à passer le détroit de Magellan puis à accomplir de nombreuses escales dans l’archipel des Pomotou, puis à Tahiti.

Les Samoa, les Nouvelles-Hébrides, les Salomon et les Molluques accueillent successivement Bougainville et ses hommes. Ils reviennent à Saint-Malo le 16 mars 1768 après plus de 15 mois d’absence, riches d’une moisson de découvertes. Bougainville publie en 1771-1772 Description d’un voyage autour du monde.

Chef d’escadre pendant la Guerre d’indépendance américaine, Bougainville combat contre Hood à La Martinique.

Vice-amiral en 1791, il devient membre de l’institut à l’Académie des Sciences morales et politiques, puis sénateur sous l’Empire. Il meurt à Paris le 31 août 1811. Outre la plante qui lui fut dédié par Philibert Commerson, naturaliste (1727-1773), dont on a repéré six espèces en Amérique du Sud, Bougainville a laissé son nom aux Bougainvillidés, animaux marins cœlentérés de la classe des hydroméduses.

Chants de la marine en bois

J’achète

 

Tags :
, , , ,

Notre -Dame de Consolation

ND de Consolation 001La statue de Notre-Dame de Consolation appartenait à Monsieur de Valfons, ancien capitaine revenu à la religion sous l’influence d’un prêtre de Saint-Roch, l’Abbé Guilleminet.

Lorsque ce dernier fut incarcéré aux Carmes, Monsieur de Valfons ne voulut pas le quitter et se constitua prisonnier avec lui.

Après sa mort héroïque le 2 septembre 1792 sa tante chercha à accomplir ses dernières volontés: donner à des Carmélites la statue de Notre-Dame de Consolation. Elle eut connaissance d’un groupe de Carmélites réfugiées rue Cassette et une brave femme du peuple s’offrit à porter la statue à destination, en la cachant dans une hotte.

Depuis, la statue n’a jamais quitté le Carmel dans toutes ses pérégrinations.

Carmel Sainte-Thérèse      69, avenue de Ceinture 94000 Créteil

J’achète

notre CD:  Chants de pèlerinage à Notre dame

 

Tags :
, , ,

Les fanfares

EquipageRallyeAraizeDiégoet-Pour  communiquer, il a fallu inventer des mélodies appelées fanfares. C’est  au marquis de Dampierre qui introduisit la trompe dans la Vènerie Royale, que nous devons la composition de la majorité fanfares encore utilisées à la chasse.

Les fanfares sont classées en 3 catégories :

– fanfares de circonstances,

– fanfares d’animaux,

– fanfare de Maîtres ou de Lieux.

Les fanfares de circonstances permettent de communiquer à distance entre veneurs en action de chasse. Il en existe une trentaine qui peuvent être sonnées lors d’un laisser-courre, selon les péripéties du jour et la chronologie des événements.

Tout commence au petit matin, au chenil : « le point du jour », puis « la sortie du chenil ». Au lieu du rendez-vous, vous pourrez entendre « le départ pour la chasse », « le nouveau départ », « la marche de vènerie », « l’arrivée au rendez-vous », « le départ du rendez-vous ».

Pendant la chasse proprement dite, « le lancé », « la vue », « le change », « les animaux en compagnie », le vol-ce-l’est (l’empreinte du pied de l’animal chassé), le débuché, la plaine, le rembucher, le changement de forêt, le relancé, le bat-l’eau (l’animal est à l’eau), la sortie de l’eau, l’hallali sur pied, l’hallali par terre, la mort ou si l’animal de chasse est  perdu, … la rentrée au chenil..

Les fanfares d’animaux ensuite,correspondent aux différents animaux pouvant être chassés à courre. Il en existe une bonne vingtaine. Parmi les plus fréquentes, nous pouvons citer celles se rapportant au cerf, au chevreuil, au daim, au sanglier, au laie, au loup, au louvart, au renard, au blaireau, au lièvre, au lapin.

Enfin, la dernière catégorie, la plus riche, comprend les fanfares de chaque équipage (équipages différents répertoriés à ce jour à la Société de Vénerie), la fanfare de chaque maître d’équipage existant ou ayant existé et les fanfares des lieux de vénerie (exemple: les adieux à la forêt de Paimpont). C’est au total un riche répertoire de plusieurs milliers de fanfares selon certains, qui auraient été écrites, pour le plus grand ravissement des oreilles de ceux  qui les écoutent.

 

Notre CD : La Chasse, Chants et Fanfares

Tags :
, , ,

Le Bosco

Dessin : Le bosco à la barreL’appellation Bosco est issue de l’anglais bosseman, qui était le contremaître chargé de la bosse, dernier cordage à retenir l’ancre avant de la mouiller.
Dans la marine de commerce, le bosco est le maître d’équipage et se situe hiérarchiquement entre les officiers et les membres de l’équipage. C’est un marin expérimenté dans la manœuvre, il a autorité sur les matelots et a des responsabilités d’encadrement. Quelquefois logé au pont officier, il prend cependant ses repas au poste des maîtres dont il a le statut comme les maîtres machine ou les maîtres électricien.
Dans la marine nationale française, l’habitude a été prise à tort d’appeler bosco tous les marins de la spécialité de manœuvrier (maneu selon la terminologie de la Marine nationale). En réalité le matelot est un gabier et à partir du
quartier-maître, le grade est complété par le nom de la spécialité : … de manœuvre (quartier-maître de manœuvre, maître de manœuvre…). Les manœuvriers sont chargés de la mise en œuvre et de l’entretien des apparaux de manœuvre (guindeaux, amarres, ligne de mouillage…) ainsi que de la drôme (les embarcations). À la mer, c’est un manœuvrier (et pas un timonier) qui tient la barre qui permet de gouverner. Le bosco qui est le « patron » des manœuvriers est généralement un officier marinier supérieur.

Le saint patron des manœuvriers est saint Michel, fêté le 29 septembre.

Notre chant la Carmeline dans notre CD Chants de la marine en bois.

Tags :
, , , ,

Le foc

Picton

 

 

Le foc est le nom donné à la première voile d’avant triangulaire endraillée d’un voilier. Un grand foc à point d’écoute haut s’appelle un yankee, un foc dont la bordure descend au plus près du pont s’appelle un génois. Le plus petit foc (pour le mauvais temps) est appelé « tourmentin ».Autres voiles d’avant : le spinnaker (non endraillé), la trinquette (endraillée sur le bas-étai, donc derrière le foc). Dans la marine traditionnelle, les focs sont des voiles d’étai triangulaires établies entre le mât de beaupré (ou le bout-dehors) et le mât vertical qui le suit : misaine sur un trois-mâts ou une goélette, grand mât sur un cotre ou un ketch. De l’avant vers l’arrière du navire, on distingue alors le clinfoc, le grand foc, le petit foc, le faux foc et, sur certains navires, la trinquette. Dans certains gréements, on pouvait aussi hisser au-dessus un foc volant. Beaucoup de bateaux modernes sont dotés d’un enrouleur, sur lequel est endraillé un génois spécialement taillé pour cet usage et destiné à remplacer la gamme des focs traditionnels au fur et à mesure de l’enroulement. En fonction de la force du vent, ces différents focs doivent avoir une coupe de plus en plus plate et un grammage de plus en plus fort.

Notre chant : Le pont de Morlaix  dans notre CD Chants de la Marine en bois  Tags: 

Tags :
, , ,

Scout

TOMBELe scoutisme est un mouvement de jeunesse reposant sur l’apprentissage de valeurs fortes, telles que la solidarité, l’entraide et le respect.
Son but est d’aider le jeune individu à former son caractère et à construire sa personnalité tout en contribuant à son développement physique, mental et spirituel afin qu’il puisse être un citoyen actif dans la société.
Pour atteindre cet objectif, le scoutisme s’appuie sur des activités pratiques dans la nature, mais aussi des activités en intérieur, destinées plutôt à un apprentissage intellectuel. Le scoutisme s’appuie sur une loi et une promesse et a une dimension religieuse.
Les membres sont appelés « scouts » (suivant le terme anglais d’origine) ou parfois « éclaireurs » (sa traduction) dans les pays francophones. Au sens strict, ces termes désignent les jeunes gens âgés de 11 à 14 ans ou de 11 à 17 ans (lorsque le mouvement est dit unitaire). Au sens plus large, les encadrants, les animateurs ou les anciens membres sont de scouts, ou « restent des scouts dans l’âme ». Dans les pays francophones, les plus jeunes sont communément appelés des « castors », « hirondelles », «louveteaux», « louvettes », «jeannettes », « baladins » ou « exploratrices » et les plus âgés des « scouts », « éclaireurs » « guides », « pionniers », « caravelles », « compagnons », « routiers »,  etc.
Le « scout » est connu du public par le port d’un foulard et d’une tenue plus ou moins complète selon les mouvements.

Notre CD: Chants scouts

Tags :
, , , ,

La trompe de chasse

Cor de chasseL’un des adjuvants auxquels la vènerie française doit un incomparable éclat est la trompe de chasse.
Avant la trompe, les veneurs usaient de cors ou huchets, en corne animale ou en métal, souvent richement travaillés et ornés. Avec cet instrument à une seule note.
La trompe de cuivre apparaît à la Vénerie de Louis XIV en 1680, elle est à un tour et demi (longueur déployée: 2,27 m, diamétre: 0,48 m, accord : ut). En 1723, le marquis de Dampierre emploie une trompe plus longue, mais toujours à un tour et demi (longueur déployée, 4,05 m, diamètre: 0,72 m, accord: ré). Le second modèle de Dampierre est de 1729, sa longueur déployée est de 4,545 m, elle est enroulée à deux tours et demi. Le Brun, fournisseur du roi, ayant lancé cette trompe au moment de la naissance du Dauphin, elle est nommée«à la dauphine». Ce modèle est utilisé jusqu’en 1815, année où la trompe à trois tours et demi fait son apparition ( même longueur déployée). Elle reçoit le nom de « à la d’Orléans », à la suite d’une commande de quarante trompes passées par l’aîné des fils de Louis-Philippe, le duc d’Orléans. Cette trompe, exécutée par Raoulx, a été perfectionnée par Périnet, qui l’a définitivement mise au point en 1855. Depuis lors, la trompe de chasse n’a pas varié, son port à cheval en écharpe a été rendu possible grâce au remplacement du tricorne par la cape de velours anglaise.
L’embouchure est en alliage à base d’argent. Chaque sonneur choisit l’embouchure qui s’accorde le mieux à son jeu et à ses lèvres.
La trompe de chasse, instrument à vent simple, donne les harmoniques d’un son fondamental.
Si les trompes de chasse ont enrichi la chasse à courre d’un ornement musical caractéristique, elles sont aussi et surtout un nécessaire langage pour les veneurs en forêt, indiquant les circonstances de la chasse, appuyant les chiens
ou appelant.

Chant : Chante ma trompe dans CD : La Chasse, chants et fanfares

Tags :
, , , , , , , , , , ,

La sapine

chalandLa sapine est un bateau de Loire (XVIIIe- XIXe siècle) à usage unique.
Synonymes : saint-ramberte, salambarde ; est un bateau à usage unique qui a fréquenté la Loire de 1704 à 1860. Comme le courpet de la Dordogne est un bateau éphémère et rudimentaire, conçu pour un seul voyage, et fabriqué en sapin à Saint-Rambert-sur Loire, dans la région de Saint Etienne.
D’une taille approximative de 23 m sur 3.5m, elle transporte essentiellement du charbon stéphanois. C’est une version
allégée et bon marché du chaland de Loire. Au terme de son unique voyage, elle est démantelée, et son bois vendu pour la charpenterie ou le chauffage.

 la Carmeline  dans notre CD Chants de la Marine en bois

Tags :
, , , , ,

Le gabier

Le gabier est un matelot spécialisé dans les voiles, ou chargé de rendre les honneurs.
Un gabier était un matelot de la gabie (la hune, plate-forme intermédiaire dans les mâts des navires)Puis, par extension, un matelot spécifiquement affecté à travailler dans la mâture aux manœuvres et à l’entretien du gréement (mâts, vergues, voiles, manœuvres courantes et dormantes…). Sur les voiliers anciens, leur nombre était très important, du fait des très grandes surfaces de toile. Il visite le gréement, le raccommode au besoin, s’occupe des haubans et fait des nœuds inimitables. Ne se mélangeant pas au reste de l’équipage, il n’était pas rare, lorsque le temps était beau, qu’ils dorment même dans les hunes. Ils étaient affectés par équipes, sous l’autorité d’un chef de hune, à la manœuvre d’un mât. Les quarts étaient répartis alors entre « bâbordais » et « tribordais ».
Plus particulièrement chargés des voiles d’en haut, du service des hunes et du beaupré, ils étaient souvent spécialisés :
– gabier de misaine ;
– gabier de grande hune.
Dans le vocabulaire maritime traditionnel, un bon gabier est appelé gabier de premier brin, contrairement au gabier de poulaine qui est un mauvais marin.
Chargé des manœuvres les plus hautes, il perçoit par conséquent une solde plus élevée que les autres matelots. L’Encyclopédie Méthodique Marine de 1786 conclut à juste titre  « Les gabiers sont les meilleurs matelots de l’équipage d’un vaisseau (…) Le gabier commande aux autres matelots en haut et n’est point cependant officier-marinier ». La difficulté du métier, les risques, la longueur des voyages, l’arrivée des navires à vapeur ont fait que
les marins acceptant d’être gabiers sont devenus de plus en plus rares au long du XIXe siècle.

Chant : Jean-François de Nantes dans notre Chants de la Marine en bois

 

Tags: 

Tags :
, , , , , ,

1914 Charles de Foucauld  

La sainteté qu’appelait Barrès devant «  le flot montant de la grossièreté destructrice » resplendissait pour elle, là-bas, dans le Hoggar étincelant de lumière, où seul, vêtu de sa tunique blanche, l’ermite Charles de Foucauld était allé, en plein XXe siècle, épouser le silence et la pauvreté pour racheter nos obscènes inversions de la parole et du bien-être.
Tout redevenait pour elle signe d’une aventure miraculeuse vers laquelle elle se hâtait comme à des noces solennelles.

Extrait de « Le Temps de la colère » de R. Vallery-Radot, éditions Bernard Grasset

CD Chants de pèlerinage à Notre Dame notre chant Reine de France

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Le ponton

Plusieurs définitions sont regroupées sous ce nom.
Pour la Marine : Le ponton est un grand bateau plat et ponté, employé pour divers usages dans les ports.
Autre définition, le ponton est une cale flottante qui sert de station pour les bateaux qui transportent des voyageurs.
Dans le domaine militaire : c’est un Pont flottant, ensemble composé de deux ou de plusieurs bateaux joints par des poutres et couverts de madriers, dont on se sert pour faire passer une rivière, un fleuve à des troupes.
Dans l’histoire, le ponton était un ensemble de vaisseaux démâtés, où l’on enfermait des prisonniers. Pendant les guerres du Premier Empire, beaucoup de prisonniers français furent enfermés sur des pontons en Espagne.

Notre Chant:  la vie des matelots dans le CD Chants de la marine en bois

J’achète

 

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Les montjoies  

Petites constructions en dur, abritant dans une niche, derrière une porte grillagée, une statuette de la Vierge, plus rarement d’un saint ou d’une sainte. Ces petits oratoires, lieux de prière, sont les témoins de la ferveur religieuse populaire, peut-être les témoins d’un passé très ancien. Les villageois y sont encore très attachés : en attestent les bouquets de fleurs fraîches entourant les statuettes.
L’étymologie la plus plausible est que le mot est formé sur un terme francique se décomposant en mount-gawi, du germanique munden : protéger et du gothique gawi : district, territoire. Protection, repère sur le chemin, un mot qui résonnait joyeusement à l’oreille du voyageur fatigué lorsque, sur son chemin, il trouvait une montjoie l’invitant à gagner un lieu de repos accueillant et chaleureux. A la fin du XVe siècle, Jean de Tournai mentionne, dans une de ses relations de pèlerinage, les montjoies, souvent de simples amas de pierres, qui lui ont évité de se perdre dans la neige : « Nous boutions nos bourdons bien souvent dans cette neige jusqu’au bout, pour savoir s’il n’y avait point de montjoie et quand nous ne trouvions rien nous nous recommandions à Dieu et allions toujours et quand nous oyons que notre bourdon cognait, nous étions bien joyeux car c’était à dire qu’il y avait une montjoie ». 

 

Chant : Ô Notre Dame de la joie dans notre CD Chants de pèlerinage à Notre Dame

 

Tags: 

Tags :
, , ,

21 janvier 1793 – 14/18 – Fatima et 2014 (fin)

« L’empereur Charles, dira plus tard Anatole France (1) a offert la paix, et on ne l’a pas écouté ; c’est le seul honnête homme qui ait paru au cours de cette guerre […] Un roi de France, oui, un roi aurait eu pitié de notre pauvre peuple exsangue, exténué, n’en pouvant plus. Mais la démocratie est sans cœur et sans entrailles. Au service des puissances d’argent, elle est impitoyable et inhumaine. »
En vous recueillant dans les cimetières militaires ou devant les monuments aux morts, souvenez vous de Notre Dame de la Paix, de Louis XVI, de Pie XI, de Benoît XV, de Charles d’Autriche et des petits enfants de Fatima. Bien des souffrances auraient été évitées sans ces méchants idéologues qui ont fait connaître l’enfer à nos pères et à nos mères.

(1) Anatole France est cité par Polzer Hoditz dans « Kaiser Karl » Vienne 1929, pages 302 et 355.

Chant : Prière pour la Paix   notre CD Chants scouts

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

21 janvier 1793 – 14/18 – Fatima et 2014 (suite)

Comment expliquer le refus de la République d’accueillir l’offre du Tsar Nicolas II de fournir 2 millions de soldats au secours de nos armées sur le front français ? (c’était, je crois en 1915)
Comment expliquer aussi la surdité de la République aux appels du Pape à la paix ? cette paix était possible grâce au souhait de l’empereur Charles d’Autriche de mettre fin à la guerre dès son sacre (novembre 1916) et à l’été 1917. L’Empire austro-hongrois signant la paix, l’Allemagne aurait été contrainte.
Mais l’idéologie révolutionnaire voulait la fin de l’Empire catholique austro-hongrois, de l’Empire chrétien de Russie et la révolution en Allemagne.
C’est précisément le 13 juillet 1917 qu’après la vision de l’enfer, les trois enfants de Fatima reçurent le message annonçant la Deuxième Guerre mondiale, la famine, les percutions et la révolution « russe » de 1917, si on ne faisait pas ce que Elle, la mère de Dieu, demandait.

CD : Chants de Pèlerinage à Notre-Dame notre chant : Ave Maria de Fatima

J’achète

Tags: 

Tags :
, , ,

Quand Jesus mourait au calvaire

rubens_crucifixion1-211x300

Mais une sonnette vient de retentir, le prêtre va consacrer l’Hostie. J’interromps mon oraison patriotique, je ne veux plus penser à présent, qu’à la Tragédie du Calvaire. Je ne veux plus que souffrir, autant que possible, avec le Divin Crucifié et le supplier de m’admettre un jour auprès de Lui dans l’éternelle Lumière. Car même toi, chère de douce France, tu n’es pour le chrétien qu’un lieu d’exil, dans lequel il attend le Paradis, la Patrie suprême, la Patrie universelle…

(Extrait de la messe du patriote de François Coppée)

notre CD Chants de pèlerinage à Notre Dame

j’achète

Tags: 

Tags :
, ,

Douce nuit, Sainte nuit

t3TNpYk_lcWWVY_151-stille-nacht-kapelle-winter-300x231

Douce nuit, Sainte nuit est un célèbre chant de Noël. Il a été chanté pour la première fois le 24 décembre 1818 dans l’église Saint-Nicolas d’Oberndorf bei Salzburg en Autriche.
Le chant a été écrit en 1816 par l’Autrichien Joseph Mohr qui était alors prêtre dans les Alpes autrichiennes. La musique fut composée par l’organiste autrichien Franz Xaver Gruber en 1818.
Les raisons de la composition du chant ne sont pas certaines. Une hypothèse est que l’orgue vieillissant de l’église n’étant plus en état, J. Mohr et F. X. Gruber décidèrent alors de créer un chant destiné à être accompagné à la guitare.
Il existe plus d’une centaine de traductions de Stille Nacht, heilige Nacht.

 

Douce nuit, Sainte nuit dans notre CD Chants populaires de Noël

 

Tags: 

Tags :

Notre nouveau CD : Chants Scouts

Depuis plus de trente ans, le Choeur Montjoie Saint Denis promeut par le chant choral les valeurs éternelles qui firent la France, l’Europe et la chrétienté. Sachant ce que le développement du chant choral en France doit au scoutisme, et après avoir publié plus de 20 disques dont la majorité des chants fait partie du répertoire des scouts, il a enregistré ces 25 chants authentiquement scouts.

Une sélection équilibrée permettra aux chevronnés de découvrir quelques trésors tombés dans l’oubli, comme Ô croix des scouts, La marche des scouts, La prière des scouts à Notre Dame, La prière pre pour la paix.

Et tous apprécieront les oeuvres classiques toujours chantées dans les unités scoutes catholiques comme le Chant de la promesse, Ô ma troupe, L’appel de la route, Le vieux Jo, Vierge des chemins de France, ainsi que trois des plus belles prières du soir des scouts à la Vierge de lumière ou encore L’espérance, devenu l’hymne des Veilleurs en 2013. Interprétés virilement, tantôt accompagnés, tantôt a capella par 25 hommes, ces chants expriment l’idéal scout : Servir Dieu, l’Église et la Patrie (et l’Europe pour les scouts d’Europe).

Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, préface ce CD, « Je formule le voeu que les chants de ce disque, interprétés par le Choeur Montjoie Saint Denis, fassent partie de notre répertoire, nous qui sommes veilleurs, résistants devant la culture de mort, de mensonge et de haine qui fait mine de nous submerger. Oui, chers amis, par le chant nous sommes déjà victorieux car nous allumons la lumière de l’Espérance. »

Le CD est composé de 25 chants, accompagné d’un livret de 36 pages en quadrichromie, comprenant les textes des chants, des notices historiques et de nombreuses illustrations.

 j’achète

Tags: 

Tags :
, , , , , , , ,

Gaston Fébus (1331- 1391)

Gaston FébusGaston III de Foix-Béarn dit Gaston Fébus  est né le 30 avril 1331 à Orthez et mort le 1 août 1391 à Orion, est un seigneur féodal de la Gascogne et du Languedoc,  écrivain de langue française avec son célèbre ouvrage, le livre de chasse et un manuscrit illustré sur la vènerie.

Au temps de la guerre de Cent Ans Gaston Fébus est réputé pour sa personnalité contrastée et son goût du Luxe, Fin politique, poète, chasseur et écrivain.
Cet homme complexe contribua à forger sa propre légende en se nommant « Fébus » c’est-à-dire « soleil ». Si rare à notre époque, son souvenir est un appel à rayonner !

CD : la Chasse chants et fanfares pour la vènerie

Et chant Se Canto dans CD Chants d’Europe V

 

Tags: 

Tags :
, , , , ,

Adam Billaut

Poète né le 31 janvier 1602 à Nevers et mort en 1662. Marié aux alentours de 1630 à Catherine Renard, il partage alors son temps entre Paris et Nevers où vit sa femme et compose, à cette période, des vers pour le Duc de Nevers.
Il devient l’un des premiers poètes ouvriers (à la fois menuisier, poète et chansonnier), et son principal ouvrage, Les Chevilles (1644), a connu un grand succès et de bonnes critiques. L’histoire retient aussi qu’il a été le protégé de Marie de Gonzague et le pensionnaire de Richelieu.
Complimenté par Corneille comme par Voltaire, il fut appelé le «Virgile du rabot». À sa mort en 1662, son ami Berthier publia deux œuvres : Le Vilebrequin et Le Rabot.

Chant : Aussitôt que la Lumière dans CD Chants de la vigne et du vin

 

Tags: 

Tags :
, , , , ,

Gwin ar c’hallaoued (Le vin gaulois)

Au VIe siècle, les Bretons faisaient souvent des incursions sur le territoire de leurs voisins gaulois. Les Vénètes, anciens habitants de l’actuel Vannetais, étaient de terribles guerriers.
Le chef vénète Waroch menait une vie particulièrement rude aux Francs. Il conquiert le Vannetais aux dépends des comtes Francs, s’empare de la ville de Vannes vers 578, et crée un troisième royaume armoricain, le Bro-Erec. A cette époque, deux royaumes se partageaient la péninsule armoricaine : la Cornouaille au sud, la Domnonée au nord.
Ces expéditions étaient le plus souvent menées par nécessité de défendre leur indépendance. Elles l’étaient aussi parfois par le désir de s’approvisionner chez l’ennemi de ce qui manquait en Bretagne, et principalement le vin.
Grégoire de Tours, chroniqueur, évêque de Tours (de 573 à 594), en fait état :
« Aussitôt que revenait l’automne, ils (les Bretons) partaient, suivis de chariots et munis d’instruments de guerre et d’agriculture, pour la vendange armée.
Les raisins étaient encore sur pied, ils les cueillaient eux-mêmes.
Le vin était-il fait, ils l’emportaient.
S’ils étaient trop pressés ou surpris par les Francs, ils le buvaient sur place, puis emmenant captifs les vendangeurs, ils regagnaient joyeusement leurs bois et leurs marais. »
En 587, Waroc dévaste les vignes des Nantais et, cueillant la vendange, transporte le vin dans le pays de Vannes. L’année suivante, il récidive. Il recommence en 590 également.
Ce chant sauvage fait en effet sûrement allusion à une expédition près de Nantes, car le vin qu’on y trouve est blanc. Les différentes boissons que prête le chant aux Bretons sont aussi celles dont ils usaient à cette époque : vin de mûre, hydromel, cidre.

Chant : Le vin Gaulois dans CD : Chants de la vigne et du vin

 

Tags: 

Tags :
, , , , , , ,

Gabriel Bataille (1575-1630)

Bataillé (Gabriel), et non Bataille, luthiste fort distingué, aurait été, d’après l’écrit de M. Th. Lhuillier Note sur quelques musiciens dans la Brie, surintendant de la musique de la reine Anne d’Autriche, et aurait eu un fils, comme lui musicien distingué.
Les anciens actes paroissiaux Guérard, canton de Coulommiers, dit M. Lhuiltier, constatent que le fameux compositeur des fêtes de Louis XIII était pourvu de la surintendance de la musique de la reine Anne d’Autriche, et qu’il habitait la paroisse Saint-Paul à Paris.
Il eut un fils qui fut son élève et à qui Louis XIII avait accordé en survivance la surintendance de sa musique ; aussi, à la mort de Bataillé, ce fils, tout jeune encore, fut-il bien venu à la cour et réussit-il pleinement dans l’exercice de sa charge, jusqu’au moment où la perte d’une personne qui lui était chère le détermina subitement à se vouer au culte du Seigneur. Gabriel Bataillé fils avait quarante ans. Délaissant son emploi, ses biens et plusieurs bénéfices qu’il avait obtenus, il se fit ermite et se retira à Saint-Blandin, oratoire isolé situé sur la paroisse de Guérard, où il est mort le 30 avril 1670, à l’âge de soixante ans.

Chanson : L’Eau ne fait rien dans CD Chant de la vigne et du vin

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Hommage au piqueux  

Outre le maître d’équipage, sans le piqueux (ou piqueur), une chasse à courre n’aurait lieu d’être, de par sa responsabilité de l’équipage et de la meute qu’il dirige, jusqu’à servir l’animal.
La chasse à courre répond aux lois immuables de la prédation et du monde sauvage. Mais le succès de la chasse dépend, pour les chiens, en plus de la qualité physique, aussi de leurs qualités psychiques pour déjouer les ruses de l’animal. Pour ce faire, un chien seul, aussi exceptionnel soit-il, ne pourrait vaincre la bête sauvage. À l’image des loups, le chien de vènerie doit chasser en meute et sous les ordres de son piqueux.

chant: Hommage au piqueux,  dans notre CD : La chasse, Chants et Fanfares

 

Tags: 

Tags :
, , , , , ,

La soule

Au Moyen Âge, la soule – nommée aussi la choule ou la sioule – est le jeu le plus populaire dans les campagnes. Ce jeu de plein air est préféré des paysans surtout dans le nord-ouest du pays.
Ancêtre présumé du football ou du rugby, c’est une grande galopade, aux échanges brutaux. On y pousse la « soule » c’est-à dire le ballon ou ce qui en tient lieu, soit au pied, soit à la crosse. La partie peut opposer les habitants de deux localités ou, au sein d’un même village, les hommes mariés et les célibataires. Elle se déroule le plus souvent en hiver, pendant les fêtes.

chant: Noël Nouvelet dans notre CD: Chants populaires de Noël

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Louis Thomas, comte de Villaret de Joyeuse (Auch 1750-Venise 1812)

Amiral, Entré dans la marine royale en 1766, lieutenant de vaisseau en 1773, il se signale aux Indes dans la guerre contre l’Angleterre, sous les ordres de Suffren, notamment aux sièges de Pondichéry et Kaddalore. Il est fait prisonnier par les Anglais et il est libéré par le traité de Versailles en 1783.
Mai 1794 : À la tête d’une partie de la flotte de Brest, il doit engager au large d’Ouessant contre l’amiral anglais Howe, un combat inégal au cours duquel s’immortalisent les marins de l’Impétueux et du Vengeur. Les Anglais se retirent après cette lutte décisive.
Napoléon, en 1811, lui confie le gouvernement général de Venise.

Chant : le trente et un du mois d’août  dans notre CD : Chants de la marine en bois

 

Tags: ,

Tags :
, , , , , ,

Samedi 27 avril 2013 à DIJON

 

Le Choeur Montjoie Saint Denis sera à Dijon le Samedi 27 Avril pour chanter et glorifier le Christ, la Vierge Marie et les Saints de France.

Venez nombreux à notre rencontre pour partager Joie, Paix, Charité, Convivialité, Amour.

à 20H30 : Entrée libre

lieu de rencontre : Eglise Saint-Bernard, rue Alexandre de Yougoslavie, à Dijon

 

notre CD : Chants populaires de Noël

 

Tags :

Promotion CD jusqu’au 2 avril 2013

Voici notre promotion pour le premier trimestre 2013, nous avons sélectionné 16 CD afin de vous permettre de compléter ou de créer votre collection.

Chaque CD est au prix de 15€ au lieu de 20€ soit une remise de 25%. Il ne faut pas oublier une participation forfaitaire aux frais d’envoi. Vous trouverez ci-dessous les CD retenus.

  • Chants de France: 8 – 9 – 10 – 11
  • Chants d’Europe: 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6
  • Catégorie Histoire : Chants de poilus – Chansons de la fleur de lys – Chants de liberté
  • Catégorie de tradition : Chants de la vigne et du vin – Chants de la marine en bois – Chants de pèlerinage à Notre Dame

ATTENTION: Cette promotion terminera le 2 avril 2013 minuit.

Salutations chantantes

Choeur Montjoie

Tags :

La Chasse

Le loisir le plus pratiqué par les rois de France, la chasse est enseignée aux princes depuis les Mérovingiens (Ve siècle), pour les entraîner à la guerre.
Tous les rois de France se livrent à cet exercice, devenu à partir du Moyen Âge un privilège de la noblesse. Beaucoup en ont la passion : François Ier est appelé le « roi des veneurs », Louis XIII chasse quotidiennement, Louis XV connaît tous les chiens de sa meute, Louis XVI tient un journal de ses prises, Charles IX rédige même un traité sur la chasse au cerf.

Fanfare “Les adieux des maîtres” notre CD La Chasse Chants et Fanfares

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Constantin en 312

Il y a 1800 ans, Constantin quittait Trêves, en Germanie, avec ses légions, pour aller prendre Rome. Il y avait alors quatre empereurs romains. Le choc eut lieu au nord de la capitale. Maxence, césar de Rome, alignait des légions plus nombreuses et sa victoire semblait certaine. Eusèbe de Césarée a raconté la glorieuse victoire de Constantin au pont Milvius, victoire accordée par le Christ.
En action de grâce, le nouvel empereur de Rome mettra fin aux sinistres temps des persécutions contre les chrétiens dont l’apogée fut l’année 303 sous Dioclétien. En 313, il instaura la liberté religieuse.
Le Labarum, sur l’oriflamme, rappelle l’alliance entre Dieu et les Romains. Ces lettres figurèrent alors sur les boucliers des légions.

illustration : Constantin confie deux de ses braves et pieux centurions à la protection du labarum  (tableau de Rubens)

notre CD Chants de pèlerinage à Notre dame

Tags: 

Tags :
, , , ,

Qu’est-ce qu’une cigale ? Scout

La Cigale est, à l’intérieur d’une troupe, une équipe inter-patrouilles, dont la spécialité est d’en animer la vie musicale. Elle est composée de tous les garçons qui aiment la musique instrumentale, la danse et plus particulièrement le chant.

Elle est dirigée par un cigalier qui est un garçon musicien et ses membres sont les cigalous.

Elle se constitue un répertoire de chants scouts et de vieux chants populaires qu’elle chantera à une ou plusieurs voix, accompagnés ou non d’instruments.

la Cigale n’empêche pas, bien au contraire, la troupe de chanter. De même que cigalier et cigalous ne négligent aucune des activités de la troupe, de même la troupe ne doit aucunement négliger de chanter. La Cigale doit servir d’exemple.

notre CD: Chants scouts

J’achète

Tags: 

Tags :
, , , ,

Purification de Marie, le 21 novembre

En 1372, Philippe de Maizières, chancelier de France, représentait le roi Charles V auprès du Pape Grégoire XI en Avignon. Il lui exposa la solennité de la liturgie de cette fête en Orient.
Le Pape la fit célébrer à Avignon le 21 novembre et la fête de la Purification fut célébrée en lorraine.
Le Pape Sixte V l’étendit à toute l’Eglise à la fin du XVIe siècle.

à écouter: Le seigneur fit pour moi des merveilles dans notre CD Chants de pélerinage à Notre Dame

J’achète

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Notre nouveau CD: Chants populaires de Noël

Le Choeur Monjoie Saint Denis nous emmène boire à la source la plus pure, la plus authentique des arts populaires de notre civilisation : l’Evangile.

18 chants racontent avec fidélité, tendresse, poésie, force et virilité ( il s’agit d’un choeur d’hommes) les récits de l’Evangile, les plus anciens ont près de 600 ans, pour transmettre les connaissances fondamentales de la bonne nouvelle : l’incarnation et la rédemption des pécheurs.

Certains étaient tombés dans l’oubli, d’autres sont universellement connus.

Beaucoup seront surpris par l’audace des compositeurs qui n’hésitent pas à prêter des paroles au Père créateur ou à la Vierge marie dans un dialogue avec le peuple chrétien qui l’interroge sur ce qu’elle a ressenti au jour de l’Annonciation…

notre CD : Chants populaires de Noël

Tags: 

Tags :
, , , ,

Nouveauté : avant-première notre CD

Le Chœur Montjoie Saint Denis a le plaisir de vous annoncer la diffusion d’un nouveau CD voici : Chants Populaires de Noël.

La mise en ligne dans notre boutique est prévue …… la semaine prochaine

Chants populaires de Noël: j’achète

Tags :

Le Samedi 17 Octobre 732 (2)

Il y a 1280 ans… (Suite)

Avant que le soleil ne lança ses premiers rayons, sur les autels, les évêques et les prêtres disaient la messe et les soldats en foule s’agenouillaient pour recevoir le pain des forts, la Sainte Eucharistie. Charles Martel et ses leudes donnaient l’exemple : on les vit communier avec ferveur. Le fils de Pépin de Herstal devant l’immensité du péril grandissait dans sa mission.

… « Après la communion il fut certain qu’il portait le Dieu vivant dans son cœur, il se leva, sentant dans son cœur une force nouvelle, inouïe, surhumaine, et sa sublime confiance se trahit dans l’éclair de son regard. »
Extrait de Bathild Bourniol, La France Héroïque

Vierge des Francs dans CD Chants de pèlerinage à Notre-Dame

 

Tags: 

Tags :
, ,

Chants et Trompes de Chasse le 22 Septembre 2012 concert

 

Nous vous attendons à 20h30 pour un concert en l’Eglise Saint Augustin à Paris 8e, venez nombreux nous voir et écouter.

Au programmes pièces liturgiques, grandes fantaisies anciennes et comtemporaines, musique de vénerie, chants de chasse, orgue, piéces liées à la tradition cynégétique.

Les fonds récolter sont reversés à l’association des amis de Saint Augustin pour l’église Saint Augustin qui doit entreprendre de lourds et couteux travaux.

Réserver vite vos places:
par internet : www.billetreduc.com
par courriel : trompesconcert@yahoo.fr

Renseignement : trompesconcert@yahoo.fr ou tél: 06.77.82.22.25

Notre CD: La Chasse, chants et trompes

 

 

 

Tags :
, , , ,

le 22 septembre 2012, rencontre à Saint Augustin  

Retenez cette date et venez nombreux à 20h30.

Le Choeur Montjoie Saint Denis se produira en l’église Saint Augustin à Paris accompagné des Trompes, pour chanter LA CHASSE.

A noter: Les recettes du concert seront reversées aux amis de Saint Augustin pour la rénovation de l’Eglise.

La réservation des places se fait:

par internet: www.billetreduc.com
par courriel: trompesconcert@yahoo.fr

Renseignements: trompesconcert@yahoo.fr ou tél: 06.77.82.22.25

notre CD La chasse, Chants et Trompes

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Le 8 septembre 1022, la chevalerie

Il y a 990 ans, Robert le Pieux relève l’0rdre de Notre Dame de l’Etoile.

Cet ordre avait été fondé par Charles Martel après le victoire de Poitiers (en 732)

Il imposait à tous ses membres chevaliers la récitation quotidienne de cinquante Ave Maria. Cet ordre fut le prototype de tous les ordres de chevalerie fondés par la suite.

Ave Maria grégorien – CD le Rosaire

J’achète !

Tags: 

Tags :
, , , ,

Rappel nouveauté : La Chasse, chants & fanfares

Nous présentons ici notre nouveau disque compact de 23 chants et 9 fanfares, accompagné d’un livret de 32 pages en couleurs, avec une préface de Diego de Bodard de La Jacopière, les textes des chants, des notices historiques et de nombreuses illustrations.

« La trompe est liée à la vénerie. Sans trompe, il n’y a pas de vénerie. Ce sera donc pour chacun un réel plaisir d’entendre quelques-unes des plus belles fanfares sonnées régulièrement dans tous les équipages.
Ce sera aussi un réel plaisir d’entendre les chants, joliment interprétés ici, que l’on écoute le soir après les chasses à courre quand les jeunes et les moins jeunes se retrouvent à la même table. »

Diego de Bodard de La Jacopière
Président d’honneur de la Société de Vénerie,
maître d’équipage du rallye Araize

Les chants sont interprétés par le Chœur Montjoie Saint Denis et le rallye des Mondrots.

Les trompes : Nicolas Dromes (champion international 2011) ; Maxime Dupuis (champion de France 2000 et vice-champion international 2006) ; Roland Duthoit (Champion international de basse) ; Franck Veron (Sonneur 1ère catégorie, finaliste champion de France 2010 et 2011) ; et neuf autres trompes exceptionnelles rassemblées par Géraud de Rudelle.

J’achète !

Tags: 

Tags :
, , , ,

Les cigales

Les personnes pessimistes n’aiment pas chanter ou entendre chanter car, disent-elles, lorsque tout va mal, il faut être grave. Bien sûr lorsque la guerre, c’est-à-dire la haine, fait le tour de la terre, il semble que c’est folie d’être joyeux, de rire, de chanter, de danser ! Mais il y a deux sortes de joies. Deux sortes de rires, de chants et de danses.

Il y a la joie de ceux qui ne se rendent pas compte des événements, ce sont les inconscients, ceux qui sont à plaindre et à châtier, et il y a la joie de ceux qui connaissent et jugent les événements quels qu’ils soient et les surmontent par leur joie. C’est une forme de vaillance et de foi.

C’est pour de tels garçons que “Scout” a lancé la Cigale, cellule chantante de la Troupe.

(Extraits de la revue Scout)

Chants de scouts

j’achète

Tags: 

Tags :
,

Il y a 100 ans, à Notre-Dame de Chartres

« Voici la pureté, tout le reste est souillure
Voici la seule force et le reste est faiblesse
Et la seule grandeur et le reste est bassesse
Voici la Vérité, le reste est imposture.
 »

Du 14 au 17 juin 1912, Charles Péguy faisait pour la première fois un pèlerinage à la cathédrale de Chartres pour la guérison de son fils Pierre. Il recommencera du 25 au 28 juillet 1913 : « C’est là que j’ai laissé mon cœur… J’y ai reçu des grâces inouïes. » (Il y reviendra le 17 avril 1914 avec sa fille et sa petite-fille).

Ce sera, les 26, 27 et 28 juin 2012, notre 30e pèlerinage de Chartres ! Et nous nous revoyons encore, ce samedi 21 mai 1983, au milieu des 24 chapitres remontant la rue Saint-Jacques « pour le renouveau spirituel de la jeunesse de France », vers cette Jérusalem où « Dieu sera tout pour tous », selon la belle formule du Père Forestier.

Jacques Arnould

Chants de pèlerinage à Notre-Dame
Le Rosaire médité et chanté (2 CD)

 

 

 

 

Autres chants dédiés à Notre-Dame enregistrés par le Chœur Montjoie Saint Denis :
– Russie Libre (Chants de liberté)
– Chartres sonne (Chants d’Europe IV)
– Au revoir camarade (Chants de liberté)
– Avec les saints et les anges (Chants de liberté)
– Natacha implore le Christ tsar (Chants de liberté)
– Le Seigneur appelle ses militants (Chants d’Europe V)
– De Kazan à Compostelle (Chants d’Europe V)
– Crépuscule (Chants d’Europe V)
– Amazing Grace (Chants d’Europe V)
– Ave Maria (Chants d’Europe VI)
– Le petit Jésus est né (Chants d’Europe VII)
– De la France qui se lève (Chants de France VIII)
– Venez bergers et bergères (Chants de France IX)
– Je mets ma confiance (Chants de France XI)
– Je vous salue Marie (Chants de France XI)
– Prière de Brigande (Chants de Vendée)
– Disons le chapelet à genoux sur la terre (Chants de Vendée)
– La complainte des Lucs (Chants de Vendée)
– Les pêcheurs d’Islande (Chants de la marine en bois)

Tags: 

Tags :
, , ,

Nouveau : La Chasse, chants & fanfares

Nous présentons ici notre nouveau disque compact de 23 chants et 9 fanfares, accompagné d’un livret de 32 pages en couleurs, avec une préface de Diego de Bodard de La Jacopière, les textes des chants, des notices historiques et de nombreuses illustrations.

« La trompe est liée à la vénerie. Sans trompe, il n’y a pas de vénerie. Ce sera donc pour chacun un réel plaisir d’entendre quelques-unes des plus belles fanfares sonnées régulièrement dans tous les équipages.
Ce sera aussi un réel plaisir d’entendre les chants, joliment interprétés ici, que l’on écoute le soir après les chasses à courre quand les jeunes et les moins jeunes se retrouvent à la même table. »

Diego de Bodard de La Jacopière
Président d’honneur de la Société de Vénerie,
maître d’équipage du rallye Araize

Les chants sont interprétés par le Chœur Montjoie Saint Denis et le rallye des Mondrots.

Les trompes : Nicolas Dromes (champion international 2011) ; Maxime Dupuis (champion de France 2000 et vice-champion international 2006) ; Roland Duthoit (Champion international de basse) ; Franck Veron (Sonneur 1ère catégorie, finaliste champion de France 2010 et 2011) ; et neuf autres trompes exceptionnelles rassemblées par Géraud de Rudelle.

J’achète !

 

 

Tags: 

Tags :
, , , ,

Mars 1112

Il y a 900 ans

« Le Pape est le pape, que les intransigeants le sachent »

Au concile du Latran, en mars 1112, triomphe la conscience chrétienne dans la querelle avec Henri V, empereur d’Allemagne. Henri V a nommé des évêques mais les protestations en Italie et en France provoquent le redressement, rendant courage au Pape Pascal II un moment défaillant. La vérité et l’unité triomphent à Latran, le Pape casse le privilège extorqué par Henri V en avril 1111.

Les extrémistes, pensant que cela était insuffisant, jettent l’anathème contre l’Empereur au concile de Vienne. Le Pape Pascal II, dans sa grande prudence, éteint la rancune au profit de l’unité.

Chants de pèlerinage à Notre-Dame

 

Tags: 

Tags :
, , ,

Eclaireurs

« C’est dans la spiritualité scoute que nous puisons notre espérance. » (P. Argouarc’h)

Un an après la visite de général Baden Powell en France, cinq ans seulement après le premier camp scout sur l’île de Brownsea, il y a tout juste 100 ans, au Creusot, de jeunes ouvriers catholiques fondent la milice Saint-Michel, avec sa loi et sa promesse.
« Le Livre de l’éclaireur », du capitaine Royet, est publié. Les premiers groupes autonomes d’éclaireurs se créent à Chalon-sur-Saône, à Mâcon, à Autun et à Louhans.
Le 27 décembre 1912, le cardinal Amette met en garde contre le scoutisme neutre, a-chrétien.

Photo : la milice Saint-Michel, en 1914.

 Chants de France XI: Chant de la promesse, l’espérance, la loi scoute

Chants scouts

Tags: 

Tags :
,

Promotion  

Nous lançons sur le mois de février 2012 une promotion sur nos CD.

Soit une réduction de 25% du prix, quel que soit le nombre de CD achetés.
Une condition: acheter minimum deux CD.

CODE REMISE : CMSD  (attention, risque blocage si code incorrect)

* Offre valable jusqu’au 29 février 2012.

Venez nombreux !

Tags :
, , , ,

2010-2011: 1er anniversaire de la béatification du Père Jerzy Popieluszko

logoEn août 1980, le père Jerzy Popieluszko fut appelé à chanter la messe par les ouvriers grévistes des aciéries de Huta Warszawa. Peu après, il lance le grand pèlerinage ouvrier de Czestochowa, qui inspirera les fondateurs du pèlerinage de Pentecôte à Chartres à partir de 1983. Le 13 décembre 1981, l’état de guerre est proclamé en Pologne. 6 000 syndicalistes sont emprisonnés. Le Père Popieluszko va être leur porte-parole au cours de trente-trois
« messes pour la patrie et ceux qui souffrent pour elle ». Le 19 octobre 1984, il célèbre sa dernière messe dans l’église des Saints Frères, martyrs polonais. Il médite les mystère douloureux du rosaire. Sa dernière intention publique :
« Prions pour que nous soyons libres de toute peur, de l’effroi et surtout du désir de vengeance et de violence. » Enlevé, torturé, assassiné, son corps sera retrouvé dans la Vistule. Il a été béatifié le 6 juin 2010.
Tags :