Archives de l’auteur : admin

Le phare du Stiff (île d’Ouessant)

P1140359En 1681, des rapports du chevalier de Tourville et du cartographe de La Voye élisent la baie du Stiff comme la plus propice pour la construction d’un port avancé qui serait « la clef de toute la Manche »
Vauban préconise en outre  plusieurs fanaux, dont un sur le lieu-dit du Tombeau de Béhaut, point culminant de l’ile dominant la baie du Stiff.
Il faudra encore attendre des années de rapports successifs jusqu’au désastre faute de défense terrestre et de signalisation sur les côtes de la Manche, du navire amiral Soleil-Royal ainsi qu’une quinzaine de vaisseaux français s’échouent sur les rochers du Cotentin et sont incendiés en 1692 dans la rade de la Hougue par la flotte anglo-hollandaise.
En 1699, la construction de la tour du Stiff est enfin décidée. Une tour bien charpentée, fortifiées. Vauban et Molard l’ont dessinée : 30 mètres de haut ce qui, compte tenu de sa position élevée sur l’Ile, met le feu à 90 mètres au-dessus de la mer ; une  tour ronde de 9 mètres de diamètre flanquée d’une plus étroite pour l’escalier qui dessert les étages ;  des mâchicoulis de granite ; au sommet, la tourelle qui abrite le feu desservie par un escalier tournant extérieur.
Quant au feu, il faut avouer qu’il est modeste ; un simple brasero alimenté au bois ou au charbon de terre.
Imaginez le travail pour les gardiens de l’époque qui devaient monter entre 100 à 150 kilos de charbon par jour ! Tout cela pour un éclairage plutôt précaire. Ce n’est qu’en 1782 avec l’installation d’une lampe à huile, d’une lanterne close et de réflecteurs paraboliques que mon Stiff devient vraiment un phare.

 

CD : Chants de la marine en bois

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

De l’origine du béret vert des Légionnaires

Béret_vert_de_la_Légion_étrangèreLe béret vert fut adopté par certaines unités françaises de la Deuxième Guerre mondiale, sous l’influence des Britanniques (commandos marine).
En 1939, seuls les chasseurs portaient le béret. Les autres portaient le calot ou bonnet de police.
Le 1er BEP adopta le béret vert en 1948 avec le dextrochère emplumé serrant un glaive, insigne de béret des paras-métro.
Le 10 juillet 1957, le béret vert devint la coiffe officielle de tous les paras Légion et, deux ans plus tard, celle de tous les légionnaires.

 

CD : Chants d’Europe I  notre chant : les bérets verts

J’achète

Tags :
, , ,

Les Lansquenets (chant)

a mon 10Il existe beaucoup de version de ce chant. La version originale est le chant suédois Vigä över daggstànkka berg, dont l’auteur semble être Olof Thunman, un artiste suédois de la première moitié du XXe siècle (1879-1944). Passé dans le répertoire germanique sous le titre Im Früthau zu Berg, ce chant s’est particulièrement développé à partir de 1917. Le texte original n’a strictement rien de partisan ou de politique, il s’agit simplement d’un classique chant de marche ou de veillée pour jeunes gens. Il a été adopté par des associations étudiantes, et a même figuré, dans les années 1943-1949, parmi les chansons dont l’apprentissage était obligatoire dans les écoles de Suède.
Vite adoptée par le mouvement Wandervogel, cette chanson est entrée dans les années 20 au répertoire de toutes les organisations scoutes et associations de jeunesse d’Allemagne, qu’elles fussent socialistes, conservatrices, nationales, sportives, luthériennes, catholiques etc.
La chant français Les Lansquenets se distingue nettement des versions germaniques par son texte, au contenu explicitement politique, mais dont l’origine est inconnue. On peut conjecturer que la mélodie a été transmise par des légionnaires germanophones, à l’instar d’autres marches militaires venues d’Allemagne, et que le chant s’est graduellement répandu à l’époque des guerres coloniales dans des unités de l’armée française (parachutistes, commandos), mais rien n’est établi à ce sujet. Selon certains, « la plus ancienne version française de ce chant a été enregistré en 1964 par la promotion de saint-cyriens « Ceux de 14 » ».
De plus, inspiré de cet air, il existe en Belgique un chant original (parfois nommé Faldera), qui va devenir un symbole nationaliste tandis qu’un dérivé de la version allemande s’est aussi répandu dans l’aire culturelle néerlandaise dans l’entre-deux-guerres, sous le titre Bij ’t krieken der dagen (« Au lever du jour »). Le texte est dû à la Flamande Yvonne De Man (1894-1981), écrivain, cofondatrice du mouvement des Jeunesses socialistes belges.

CD : Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , , ,

Histoire contemporaine : l’Algérie

Harki-jEn Algérie, je me suis battu, avec les plus prestigieux de nos chefs militaires  pour ne pas revivre ce que j’avais vécu au Tonkin : la honte et le drame de l’abandon de populations auxquelles, au nom de mon pays, j’avais demandé un engagement au péril de leur vie.
Mais nous avons été trahis par un Pouvoir oublieux de ses promesses, de son honneur… et du nôtre.
La France abandonna la plupart des harkis et des musulmans qui lui étaient favorables. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux furent assassinés.
Certains furent débarqués de bateaux français. D’autres furent massacrés sous les yeux de nos soldats auxquels le gouvernement avait donné l’ordre de ne pas intervenir.
Ce drame est l’une des taches les plus sombres de notre histoire contemporaine.

Hélie de Saint Marc

 

Notre Chant : Il pleut sur le Fort d’ Ivry dans CD : CHANT DE France XI

J’achète

Tags :
, , ,

Le Cloître

1280px-Cloitre_prieure_Saint-Michel_de_Grandmont

Le cloître prieuré Saint-Michel de Grandmont.

Pour certains, le cloître est une sorte de prison : être « cloitré » n’est-il pas en effet synonyme d’être reclus, voire prisonnier ? Et ne dit-on pas de celui qui ne supporte aucune forme d’enfermement, qu’il est claustrophobe ?
Rien de tel cependant, bien au contraire ! Dans l’architecture des bâtiments conventuels, telle que l’ont voulue les premiers frères, le cloître occupe une place centrale.
Du cloître, par une modeste porte, moines et moniales entrent dans l’église, alors que le grand porche de la façade principale est réservé à la foule des fidèles.
La salle capitulaire, où les religieux débattent chaque jour des événements qui touchent leur vie quotidienne, s’ouvre sur le cloître par de larges baies sans fenêtres.
Du cloître encore, l’on accède aux différents édifices ou salles du monastère : cellier, dortoirs, cuisine, réfectoire, scriptorium…
Bref, le cloître est au cœur de la vie monastique ; il est un lieu de passage obligé, incontournable ; il est ce lieu de transition nécessaire et apaisant entre les tâches matérielles et les activités spirituelles, marqué, de façon plus ou moins discrète, par la présence symbolique de l’eau où chacun vient se purifier.
Avec son ample galerie circulaire, le cloître offre un espace de déambulation silencieuse, où les jeux d’ombre et de lumière enchantent les yeux las de la journée, où l’harmonie et la fraîcheur des ogives apaisent les tourments de l’esprit.
Il offre, aussi, un espace de verdure où murmure souvent l’eau d’une fontaine, où la chaîne d’un puits égrène encore parfois son cliquetis familier. C’est un jardin, sage ou désordonné, qui nous renvoie l’image que nous nous faisons…. du paradis.
A l’écart des bruits qui agressent les oreilles, des néons éclatants qui aveuglent les yeux, de l’agitation qui souvent disperse inutilement nos forces vives, le cloître est, par excellence, le refuge où peut  s’épanouir la liberté intérieure.
Il est le havre où l’on se retrouve, au cœur de soi-même, pour faire sien le silence habité des pierres qu’ont caressées des milliers de cantiques, pour savourer le mariage du ciel et de la terre que chaque saison habille de couleurs et de parfums nouveaux, pour goûter le tête-à-tête serein avec la voûte du firmament étoilé.

Sylvie, septembre 2010

Notre chant : Hymne des Carmélites de Compiègne  dans CD Chants de France XII 

J’achète

Tags :
, , , , , , ,

Notre nouveau CD : Chants de Poilus 1914-1918 (tome 2)

i01DAXX22XX.QXDLors de la Grande guerre, des millions d’hommes se sont sacrifiés pour la patrie, dans des conditions inimaginables. Cent ans après, le Choeur Montjoie Saint Denis fait mémoire de ces braves en éditant un deuxième CD de chants de Poilus.
La dure vie des combattants, le romantisme du simple soldat ou la piété des militaires éprouvés y sont magnifiquement évoqués. Des tranchées de Lagny aux batailles de Lorette et Verdun, ces chansons nous plongent au cœur de la guerre, exaltant la fraternité des armes et l’héroïsme des troupes engagées.
Le livret illustré en couleurs qui accompagne le CD est préfacé par le général de division (2s) Jacques Caquelard, dernier chef de corps du fameux 19e Bataillon de Chasseurs.
Ce livret contient toutes les paroles chantées et, pour les quelques chants britanniques, allemands, russe ou portugais, leur traduction.
Une belle idée de cadeau pour les passionnés de chant choral populaire, les férus d’histoire
européenne, les amoureux de la France, qui veulent tout simplement se souvenir de la vie et de la mort que vécurent nos anciens, en 1914-1918.

FICHE TECHNIQUE :
CD de 69 minutes comprenant 28 chants et textes, accompagné d’un livret de 36 pages en couleurs.

Tags :
, , , , , , , , , ,

Le Béret rouge

Béret_rougeLe béret rouge  fut, à l’origine, amarante et… britannique.

Les Français furent autorisés à en doter leurs unités parachutistes en novembre 1944, après leurs combats de la campagne de France. Cette autorisation fut donnée par le roi George V aux paras français SAS.
Les deux rubans noirs avaient été préalablement accrochés en souvenir de l’hécatombe d’ Arnhem, largement connue par le film « Un Pont trop loin ».

 

CD : Chants traditionnels des paras – Tome 2  notre chant para au rouge béret

J’achète

Enregistrer

Tags :
,

Vin des Templiers

Vignes_et_palmier_de_BanyulsL’origine du vignoble de Collioure et de banyuls remonterait au VIIe siècle avant notre ère, quand les Phéniciens colonisèrent ce bout de côte méditerranéenne surplombé par le Canigou, ce qui en fait, avec la Provence, le premier vignoble historique de France.
Mais c’est entre le XIIe et le XIVe siècle, lorsque les Templiers s’établirent dans la région et remirent en culture les cépages introduits par les Phéniciens, que la vigne prit tout son essor.
Les moines soldats de cet ordre fondé à Jérusalem après la première croisade assuraient la protection des pèlerins se rendant en Terre sainte. Pour cela, ils créèrent à travers l’Europe un réseau de commanderies et mirent en œuvre des techniques agricoles variées afin de produire les cultures nécessaires à leur subsistance et au financement de leurs missions.
Ce sont eux qui développèrent à Banyuls la culture de la vigne en terrasse et construisirent un réseau de canaux  nommés « agulles » en catalan afin d’éviter que le ruissellement des pluies d’orage n’emporte tout sur son passage.
Le mutage, qui consiste à stopper la fermentation alcoolique du vin par adjonction d’alcool pour conserver une partie du sucre naturel du raisin, fut découvert en 1258 par le médecin catalan Arnau de Vilanova.
Quant à l’élevage en extérieur, les Templiers en auraient découvert l’usage en transportant leurs barriques qui, exposées au vent et au soleil sur le pont des navires, auraient développé des arômes plus complexes.
Autant de techniques encore utilisées de nos jours par la cave Terres des Templiers, qui avec 650 vignerons et près de 1000 hectares de vignes assure 75 % de la production du cru.

(Gérard Muteau , Historia)

 

Notre CD : Chants de la vigne et du vin

J’achète

Tags :
, , , , , , , ,

L’Homme moderne ?

imagesRemplis de toutes espèces d’iniquités, de malice, de cupidité, de méchanceté, plein d’envies, de pensées homicides, de querelles, de fraude, de malignité, semeurs de faux bruits, calomniateurs, haïs de Dieu, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, sans intelligences, implacables, sans affection ni piété.

Saint Paul aux Romains I 29-31

CD : Chants du Moyen Âge, notre chant : chant du dernier jour

J’achète

Tags :
,

Saint Michel

Fête de saint Michel    

Titelbild_Engel,_Dämonen_und_phantastische_WesenCharlemagne la fixa le 29 septembre, fête de l’empire carolingien, peu après son pèlerinage au Mont.
Maintes fois attaqué durant la guerre de Cent ans, le Mont Saint-Michel est un de nos symboles de résistance aux envahisseurs.
En 1469, Louis XI créa l’ordre de chevalerie de Saint-Michel.

CD : Chants traditionnels des paras – Tome 1  notre chant : Hymne à saint Michel

J’achète

 

Saint Michel, patron des Paras      

$_1Le Père Jégo, des FFI, remercie les membres de son réseau de résistance en leur offrant une médaille à l’effigie de l’Archange.
En 1946, à Bône (Algérie), le Révérend Père Jégo, alors aumônier de la 25e DP, lance à la fin du repas son cri devenu célèbre, « Et par Saint Michel, vive les paras ! »

 

CD : Indochine, Algérie, Roger Holeindre se souvient.  chant  Saint Michel Archange

J’achète

                                                                                            

                                                                                                                   

Enregistrer

Tags :
, , , ,

Cathédrale Sainte-Cécile (Albi)

Cathédrale_Sainte-Cécile_d'Albi_côtéAlbi, surnommée la ville rouge du fait de la couleur des briques, est le chef-lieu du département du Tarn (région Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées).
Monument emblématique de la ville d’Albi, la cathédrale Sainte-Cécile impose sa puissance. Son clocher culmine à 78 mètres en tour de guet sur la ville et sur la région.
La cathédrale forme avec la Berbie, l’ancien palais des évêques, un groupe monumental de briques sans équivalent.
La cathédrale Sainte-Cécile posée sur un piton rocheux qui domine le Tarn est le plus grand bâtiment en brique du monde. La première brique est posée en 1282 ; durant deux siècles, le chantier animera la ville avec l’extraction de l’argile du Tarn, la cuisson des briques et l’édification du bâtiment. La fin de la construction est fêtée par la consécration du chœur en 1480.
L’édifice surprend par le contraste entre son allure extérieure austère de forteresse militaire et la richesse picturale et sculpturale de son intérieur.
La cathédrale, contrairement à ses sœurs du nord, ne possède pas de façade ouest monumentale à vocation pédagogique, mais une seule entrée latérale (ajoutée au XVIe siècle) en forme de baldaquin, unique élément extérieur de pierre sculptée dans l’ensemble.
Son style unique est renforcé par son décor intérieur, un véritable musée d’art chrétien. Elle est la seule cathédrale d’Europe dont les murs et les voûtes soient entièrement peints sur une surface couvrant environ 18 500 m².
L’orgue, réalisé en 1736, contribue à la décoration de l’édifice, car il s’agit bien ici non seulement d’un instrument mais aussi et beaucoup plus qu’ailleurs, d’un décor, en raison de sa faible profondeur. Le nombre de jeux de l’orgue est étonnamment réduit par rapport à la taille de son buffet, de 16,40 m de largeur pour 15,30 m de hauteur. C’est le plus grand orgue d’esthétique classique conservé en France.

La peinture située sous l’orgue représente le « Jugement dernier » ; cet ensemble est remarquable par sa surface, par sa qualité et sa disposition en miroir (création du monde/jugement dernier). Cette gigantesque peinture du Jugement dernier (1474-1484) couvrait à l’origine près de 200 m². On distingue trois registres : le ciel, la terre et l’enfer où gesticulent les impies dans les compartiments dédiés aux sept péchés capitaux. Cette œuvre fut mutilée au XVIIIe siècle par l’ouverture, au centre de la paroi, d’un accès à une chapelle située sous le clocher, qui servit de chœur paroissial jusqu’en 1885.
Les fresques de la voûte (1509-1512), riches en couleurs et aux dimensions exceptionnelles (97 m de long sur 28 m de large) forment l’ensemble de la peinture renaissance italienne le plus vaste et le plus ancien de France. Ce bleu profond qui tapisse les voûtes au-dessus du chœur est ce fameux « bleu de France » qu’on dit aussi « bleu-roi ». les couleurs sont d’origine.
Le trésor de la cathédrale d’Albi est aménagé dans uns chapelle haute, dont les travaux ont révélé la vacation initiale, celle d’une chambre forte destinée à abriter dès le XIIIe siècle, les archives et les objets précieux de la cathédrale.

 

Notre CD : Chants du Moyen Âge

J’achète

Tags :
, , ,

Souvenirs qui passent (chant)

Wandervoegel-am-FeuerCe chant militaire, Souvenirs qui passent, reprend l’air d’un Volklied allemand composé en 1914 par Hans Hertel pour la musique et G.W. Harmssen pour les paroles. Intitulé « Die blauen Dragoner » (les dragons bleus), il fut longtemps un chant de la mouvance des Wandervogel.
Il a également été connu sous le titre de « Vincunt Evocati » dont le texte a été spécialement écrit pour les élèves officiers de réserve de l’Armée de l’Air. Il aurait alors servi d’hymne au Groupement École 306 de l’Armée de l’Air, lequel formait, entre autres, les EOR à Évreux dans les années 1970.

Nos CD :

Chants Scouts              j’achète

Chants d’Europe VI     j’achète

Tags :
, , ,

Anne Marie (chant)

Foreign_Legion_bugler_Bastille_Day_2008Ce chant célèbre de la Légion, Anne Marie, connaît deux versions assez différentes l’une de l’autre.
L’une chantée en allemand par le 2e Régiment étranger d’infanterie (Nîmes) l’autre par le 3e Régiment étranger d’infanterie (Kourou).
C’est cette dernière version que le Chœur Montjoie interprète en français tandis qu’il n’est pas rare de la voir chantée par les légionnaires dans sa version originale, dont le titre allemand est « Mein Regiment, mein Heimatland ».

 

CD : Chants d’Europe IV chant : Anne Marie du 2e REI

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, ,

Les 31… du mois d’août

BHC0397

BHC0397

Le vieux chant de la marine à voile évoque :

Les siècles de guerre sur mer contre les Anglais ;

– Le 31 août 1870, et la reprise du village de Bazeilles aux Allemands par la deuxième brigade du général Martin des Pallières soutenue par la 1ère brigade.
Au soir,  Bazeilles est repris aux Bavarois. Le 1er septembre, leur 4e corps appuyé par l’artillerie, attaque, rue par rue, maison par maison. Par deux fois, les Français les chassent de Bazeilles.
Vers 16 heures, les munitions manquent et nos marsouins, à 1 contre 10, sont submergés. Quelques officiers et une trentaine de soldats se retrouvent dans l’auberge « La maison Bourgerie ». Ils y résistent quatre heures.
La Division de marine eut 2 600 tués en deux jours.

– Plus fortuitement, on compte 31 formations actuelles des Troupes de Marine, l’EMSOME, les 7 RIMa, les 4 RPIMa, le RICM, le RMT, les 2 RAMa, les 3 BIMa, le RIAOM, le COMSMa, la DSMa, les 7 RSMa, le CMFP, le BSM Soit en 2016, 16446 hommes et femmes

 

CD : Chants de la marine en bois notre chant : le trente et un du mois d’août

j’achète

Tags :
, , , , ,

La dévotion des premiers samedis – Conditions – troisième partie

Artgate_Fondazione_Cariplo_-_Molteni_Giuseppe,_La_confessioneIl y a quatre conditions pour gagner le privilège des cinq premiers samedis :
1°. La confession. Pour chaque premier samedi, une confession est requise avec une intention réparatrice. Elle peut être faite n’importe quel jour avant ou après le premier samedi, à condition de communier en état de grâce ce jour-là.
La voyante a demandé à Notre Seigneur : « Ô mon Jésus, et les personnes qui oublieront de formuler cette intention (réparatrice) ? » Jésus répondit : « Elles peuvent la formuler dans la confession suivante, en profitant de la première occasion pour se confesser. »
Les trois autres conditions doivent être réalisées le jour du premier samedi, à moins qu’un prêtre, pour de justes motifs, ne permette de les réaliser le dimanche suivant. Ce sont :
2°. La Communion réparatrice.
3°. La prière du chapelet.
4°. La méditation, pendant quinze minutes, d’un seul mystère, ou de tous les mystères du Rosaire. Il suffit aussi d’une méditation ou d’une explication de trois minutes avant chacune des cinq dizaines du chapelet.
Dans ces quatre actes, on doit avoir l’intention de faire amende honorable au Cœur Immaculé de Marie.
Cette dévotion a été approuvée par l’Évêque de Leiria-Fatima le 13 septembre 1939.

 

Notre CD :  Rosaire médité et chanté

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

La dévotion des premiers samedis – Cinq pourquoi ? – deuxième partie

Imaculada_-_MurilloIl s’agit, en effet de cinq samedis, parce que, selon une révélation de Jésus, il y a cinq espèces d’offenses et de blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie.
1°. Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception.
2°. Contre la virginité de Marie.
3°. Contre sa maternité divine et contre le refus de la reconnaître également comme Mère des hommes.
4°. Il y a des gens qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris et même la haine contre cette Mère Immaculée.
5°. Il y a ceux qui l’outragent directement dans ses saintes images.

Notre CD : Rosaire médité et chanté

J’achète

Tags :
, , ,

La dévotion des premiers samedis – première partie

FatimaAu cours de l’apparition du 13 juillet 1917 à Fatima, la Très Sainte Vierge avait dit : « Pour empêcher la guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. »
La Très Sainte Vierge est en effet venue demander cette dévotion à Sœur Lucie, en lui apparaissant le 10 décembre 1925, à Pontevreda (Espagne). Elle lui dit alors :
« Regarde, ma fille, mon cœur entouré d’épines que les hommes ingrats, à tout moment, lui enfoncent par des blasphèmes et des ingratitudes. Toi, du moins, cherche à me consoler, et dis que je promets d’assister, à l’heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires au salut, tous ceux qui, le premier samedi, cinq mois de suite, se confesseront, recevront la Sainte Communion, réciteront le chapelet et me tiendront compagnie pendant quinze minutes, en méditant les 15 mystères du Rosaire, avec l’intention de me faire réparation. ».
Notre Dame a donc montré son Cœur entouré d’épines, qui représentent nos péchés. Pour retirer ces épines, Elle a demandé que nous fassions des actes d’amende honorable par la dévotion réparatrice des cinq premiers samedis. Comme récompense, elle nous promet « toutes les grâces réparatrices à notre salut ».
Jésus, les deux années suivantes, le 15 février 1926 et le 17 décembre 1927, a insisté sur la propagation de cette dévotion. Lucie a écrit : « De la pratique de la dévotion des premiers samedis, unie à la consécration au Cœur Immaculé de Marie, dépend la guerre ou la paix du monde.

 

Notre CD : Rosaire médité et chanté

J’achète

Tags :
, , , ,

le 18e RCP Régiment des Chasseurs Parachutistes (Algérie)

Insigne_du_18°_RCPLe 11 avril 1961, alors que le 14e R.C.P. et le 2e R.E.P. se battaient durement dans les Aurès et subissaient des pertes, les transistors du régiment en alerte, faisaient entendre la phrase suivante : « L’ Algérie nous coûte plus cher qu’elle nous rapporte… Si les Américains ou les Russes veulent prendre notre place, je leur souhaite bien du plaisir. »
C’est dans le rapprochement de ces deux propos qu’il faut voir une des raisons qui firent l’unanimité du Régiment derrière son chef révolté.
L’autre raison peut être trouvée dans ces lignes du Général Decherf qui commande le 18e R.I. de 1916 à 1917 :
« On a beaucoup parlé aujourd’hui de la bravoure du 18e R .I. il y a une chose sur laquelle on n’a pas assez insisté : c’est l’ Union du 18e, cette union faite d’affection, de sympathie, de confiance mutuelle qui régnait dans notre beau régiment plus que partout ailleurs, cette union si étroite entre Chefs et Soldats. »
Oui, mon régiment à la tête duquel je succédai à Ducourneau, à Beaugrenier, à Sarrazin, est mort lui aussi en Algérie, et c’est pour m’avoir suivi…
Mais notre drapeau, celui du 18e R.I. dont j’avais la garde est à Coëtquidan où j’ai pu à plusieurs reprises, m’incliner devant lui avec d’autant plus de ferveur qu’il ne porte ni la tâche, ni les stigmates de l’abandon et du massacre de ceux qu’un jour la France lui avait demandé de protéger.

Extrait d’un écrit du dernier chef de corps, le lieutenant-colonel G. Masselot, 15 mai 1989

 

CD : CHANT DES PARAS – Tome 2

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

le 18ème RCP Régiment des Chasseurs Parachutistes (périodes des guerres mondiales)

1280px-18e_régiment_d'infanterie_de_ligne_-_drapeau.svgDurant la Première Guerre mondiale, le 18e R.I. appartient au 18e Corps d’Armée et se comporte héroïquement, comme en attestent ses quatre citations à l’ordre de l’Armée. Et en 1940, le 18e R.I. fut un des régiments qui  sauvèrent l’honneur.
Il est à noter, comme un signe du destin, deux coïncidences quasi prophétiques :

En avril 1881, le 18eI. participe à l’expédition de Tunisie, prenant pour la première fois contact avec cette Afrique du Nord française qui fut la raison d’être et le théâtre d’opération du 18e R.C.P.

En mai 1917, conscient de l’inhumanité de la condition du poilu après trois ans de guerre, le 18eI. eut aussi ses mutins. La sagesse et l’autorité légendaires du vainqueur de Verdun le remirent dans le droit chemin.

Cette sagesse et cette autorité ne furent pas, en 1961, l’apanage des chefs de la France.

Extrait d’un écrit du dernier chef de corps le lieutenant-colonel G. Masselot – 15 mai 1989

 

CD : CHANT DES PARAS – Tome 2

J’achète

Tags :
, ,

le 18ème RCP Régiment des Chasseurs Parachutistes (origine)

« Il ne s’agit pas pour un homme qui a participé à des événements ou en a été le témoin d’en écrire l’histoire. Ce qu’on lui demande, ce sont ses pensées, ses sentiments, la connaissance des faits qui ne sont pas arrivés à la connaissance du public. » (Tocqueville)

Maréchal_de_RochambeauL’histoire du 18e RCP, je n’ai pas à la faire, n’ayant d’ailleurs appartenu à ce Régiment que pendant les derniers quatorze mois de son existence et, au demeurant, notre ami, P. M. Stephan y a consacré plusieurs années pour l’écrire avec scrupule, franchise et talent. C’est donc, grâce à lui, chose faite.
En revanche, ce que Hervé, Louis, François, Jean, Bonaventure Clérel, comte de Tocqueville, estimait, au siècle dernier, que l’on pourrait me demander, ce sont mes pensées, mes sentiments et la révélation de faits qui ne sont pas tous restés dans les mémoires.
Venu au monde en 1606 sous le nom de son Colonel, le Régiment du Bourg avait pris en 1635 le nom d’Auvergne. Sous le nom de Gatinais, il participe glorieusement, en octobre 1781, à la bataille de Yorktown. Pour les Américains dont cette victoire détermina le sort, il fut et reste le régiment français par excellence. Désigné le 15 octobre par Rochambeau pour avoir la tête de l’attaque, ses soldats répondent : « Si vous nous faites rendre notre nom d’Auvergne, nous nous ferons tuer, s’il le faut, jusqu’au bout. » Rochambeau promit et tint parole, et c’est à ce Régiment que, plus tard , le Chevalier d’Assas adressa, avant de tomber, le fameux cri d’alarme : « A moi, Auvergne, voilà l’ennemi ! »
Devenu sous la Révolution et l’Empire 18e Demi-brigade, puis 18e de ligne, Bonaparte l’interpella ainsi : « Brave 18e, je te connais bien, l’ennemi ne tient pas devant toi. »

Extrait d’un écrit du dernier chef de corps le lieutenant-colonel G. Masselot – 15 mai 1989

 

CD : CHANT DES PARAS – Tome 2 Chant du 18éme RCP

J’achète

Tags :
, , , , ,

Château de Chenonceau

Château-de-chenonceau_coté_jardin_catherineLe château est édifié dans le lit du Cher, sur les piles d’un moulin fortifié et du château fort racheté à la famille des Marques, et qui fut rasé.
Chenonceau fut construit entre 1513 et 1521 par Thomas Bohier. Lui-même étant occupé par la guerre, c’est surtout sa femme, Catherine Briçonnet, qui dirigea les travaux.
Thomas Bohier était receveur des finances puis intendant général des finances de François 1er.
A la mort de Thomas Bohier, un audit des finances mit en évidence des malversations, ce qui permit à François 1er d’imposer une forte amende à ses descendants et de récupérer le domaine et le château (1535).
Le château sera offert par Henri II à sa célèbre favorite Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois. Elle fit aménager sur la rive droite du Cher, par Pacello da Mercoliano, le jardin qui porte encore son nom ; elle confia par ailleurs à son architecte ordinaire, Philibert de l’Orme, le soin de construire un pont reliant le château à la rive gauche de la rivière afin d’y implanter de nouveaux jardins.
A la disparition d’Henri II, mortellement blessé lors d’un tournoi en 1559 par le capitaine de sa garde écossaise Gabriel 1er de Montgomery, Catherine de Médicis, devenue Régente, contraignit Diane de Poitiers, sa rivale dans le cœur du roi, à restituer Chenonceau à la Couronne.
En tant que Reine mère, après les accessions successives au trône de ses fils, François II, Charles IX et Henri III, Catherine de Médicis fit édifier sur le Pont de Diane la splendide galerie, achevant ainsi de donner à Chenonceau le style que l’on admire aujourd’hui.
Au lendemain des fastes royaux de la Renaissance, Chenonceau retourna dans le domaine privé au fil de successions multiples et de mutations diverses.
Claude Dupin, fermier général, acheta le château en 1733 au duc de Bourbon.
Sa seconde femme, Louise Dupin, y tint salon et y reçut notamment Voltaire, Fontenelle, Marivaux, Montesquieu, Buffon et Rousseau.
Le château resta dans la famille Dupin jusqu’en 1864, date de son rachat par Marguerite Pelouze.
Entré dans le patrimoine d’Henri Menier qui en fit l’acquisition en 1913, le château demeure aujourd’hui la propriété de ses descendants et reste accessible à la visite.

Notre CD : Chants de France VIII- XVe centenaire du baptême de la France

J’achète

Tags :
, , , , , , , , ,

Le drapeau

Mon cher camarade,

Je vous l’avais annoncé… Aujourd’hui, j’ai décidé de vous écrire quelques mots sur nos couleurs ; celles qui se lèvent avec le jour et se baissent avec le soir qui tombe. Elles rythment le quotidien de nos vies de soldat, là où nous sommes. Dans la simplicité et toujours dans un climat de profond respect.
Jamais, j’en suis certain, il ne vous est venu à l’esprit de considérer que ces marques de respect, apprises au lendemain de votre engagement, étaient exagérées, futiles ou dérisoires. Les égards réservés à ce morceau d’étoffe vous paraissent naturels. Il y a là quelques choses d’instinctif, d’évident.
content-1A l’inverse, quand, d’aventure, certains viennent à manifester de l’hostilité ou du mépris pour notre drapeau, cela vous fait mal. C’est que comme Français et comme soldats nous percevons la richesse de ce qui est convenu dans les plis de notre drapeau : une somme de gloires, d’efforts, de douleurs et de valeurs, qui ont fait ce que nous sommes et ce qui nous rassemble, aujourd’hui.
Notre drapeau est à la foi signe, symbole et emblème. Le drapeau est, d’abord, un signe de ralliement. C’est toujours vers lui que tous les regards convergent ; jadis, dans la furieuse mêlée des combats et aujourd’hui, alors qu’on le hisse au sommet du mât. On dit, de nous, militaires, que nous servons « sous les drapeaux ». L’image est belle et elle est juste ! car ce sont bien nos trois couleurs qui nous embrassent et nous rassemblent. Elles nous relient avec ceux d’entre vous qui, en opérations, l’arborent sur leur tenue. Elles sont le signe visible de notre engagement.
Le drapeau est, ensuite, le symbole de nos valeurs. Deux mots les résument : « Honneur et patrie ». Ils sont inscrits en lettres d’or dans les plis de chacun de nos emblèmes. La patrie c’est le « pourquoi » de notre engagement ; l’honneur, c’est le « comment ».
Marchant avec l’honneur, il y a le sens du service, le caractère, le courage, l’abnégation… C’est parce que toutes ces vertus sont rassemblées dans ses plis que le drapeau vient naturellement recouvrir la dépouille de ceux qui ont tout donné pour que vive la France.
Le drapeau est, surtout, l’emblème de notre pays. De la nation tout entière ; de la France dans son ensemble. Il n’est la propriété de personne.
Nous l’avons tous en partage. Françaises et français ; civils et militaires ; générations passées, présentes et futures, en lui sont réunies la tradition, fruit de nos expériences passées, et la modernité de nos armées qui regardent résolument vers l’avant.
Notre drapeau est tissé du fil des épreuves et des ambitions de notre pays. Quand le pays souffre, il est en berne ; quand le pays exulte, il pavoise rues et monuments. C’est ce qu’il représente que nous saluons. C’est devant ce qu’il signifie que nous nous inclinons.

Honneur, donc à nos trois couleurs, où que nous soyez, où que vous serviez.

Fraternellement

Général d’armée Pierre de Villiers

Lettre à un jeune engagé (École militaire, le 25 novembre 2016)

Ce que c’est qu’un drapeau dans CD : Chants des poilus 1914-1918

J’achète

Tags :
, , ,

Le Cygne de Montfort (chant)

220px-Sceau_de_Jean_IV_-_Duc_de_BretagneC’est une adaptation française du chant traditionnel et patriotique breton An alarc’h (« Le Cygne »). La chanson évoque un moment de l’Histoire de la Bretagne : le retour d’exil triomphal du duc Jean IV de Montfort (« an aotrou Yann »), débarquant dans un vaisseau aux voiles blanches pour reconquérir la Bretagne.
Ce duc, installé par le royaume de France, avait pourtant été chassé quelques années auparavant par les Bretons ; mais voyant que l’indépendance du duché était encore plus menacée sans lui qu’avec lui, ils avaient envoyé une délégation pour qu’il revienne

Nos CD :

Chants du Moyen Âge     j’achète

Chants d’Europe II          j’achète

Tags :
, ,

La chouannerie Vendéenne

CathelineauLa chouannerie, opposition armée des paysans de l’Ouest de la France aux assemblées révolutionnaires, est un thème de prédilection des peintres d’histoire au XIXe siècle.
En Bretagne, le soulèvement de l’hiver 1793-1794 concerne l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan (en avril), la moitié des Côtes-d’Armor et la province du Léon. Cette révolte est violemment réprimée en quinze jours par l’armée et les gardes nationaux.
En revanche, l’insurrection se développe en Vendée, où les paysans s’allient à la noblesse locale qui va les encadrer et constituer avec eux l’armée catholique et royale de Vendée.
L’insurrection vendéenne, déclenchée par Jacques Cathelineau en mars 1793, fut provoquée par le décret de la Convention du 24 février 1793 sur la levée de 300 000 hommes, qui intervenait dans un climat déjà alourdi par des difficultés économiques et l’hostilité des Vendéens à la Constitution civile du clergé. Fils d’un simple maçon et colporteur de son état, Jacques Cathelineau était dénommé « le saint de l’Anjou », réputation qui explique peut-être le succès immédiat de son entreprise, dont il est cependant difficile de dire s’il la préparait depuis de longs mois ou si elle fut spontanée.
Le 12 juin 1793 à Saumur, Cathelineau, personnage charismatique, est désigné par les seigneurs vendéens comme le premier généralissime de la « grande armée catholique et royale ». Après quelques victoires contre les républicains facilitées par sa connaissance du monde rural, il organise l’attaque de Nantes, afin de pouvoir disposer d’un port. Son armée sera repoussée et il mourra le 14 juillet à Saint-Florent des blessures reçues pendant ces combats. Sa disparition et les rivalités entre chefs vendéens et angevins seront à l’origine de la défaite de Cholet (17 octobre).

Nos CD :

 Chansons de la fleur de Lys         j’achète

Vendée 1792-1796                            j’achète

Tags :
, , ,

La Rosalie (baïonnette)

lebel-baionnetteUne baïonnette (la Rosalie) est une arme blanche conçue pour s’adapter au canon d’un fusil ou d’une arme similaire et destinée au combat rapproché.
Le fusil Lebel était doté d’une épée baïonnette, familièrement appelé Rosalie, en raison de sa forme (croix). La doctrine française, qui vantait la supériorité du fantassin français, lequel serait porté vers l’attaque, va faire que rapidement cette arme, par ailleurs redoutable, va devenir un symbole.
La baïonnette est l’arme suprême du fantassin. Elle joue le rôle décisif dans l’abordage vers lequel doit tendre résolument tout mouvement offensif, et qui, seul, permet de mettre définitivement l’adversaire hors de cause. (Règlement des manœuvres §110)
L’épée baïonnette se divise en trois parties principales :
– la lame à section quadrangulaire, avec quatre arêtes, quatre gouttières, la pointe et la soie qui traverse la poignée sur toute sa longueur ;
– la monture, en bronze de Nickel ;
– le fourreau en acier bronzé, comprenant le corps, le bouton et le bracelet pontet, à l’intérieur se trouve quatre battes pour maintenir l’épée baïonnette dans son fourreau.
Lors de l’instruction des soldats, l’escrime à la baïonnette était enseignée (image ci-dessus, 1914).800px-Btv1b6929847c

Rosalie dans le CD Chants des Poilus 1914-1918

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

La carmeline (chant)

Soldat_de_marine_et_matelot_pechant_sur_une_ancre_1775Les paroles et la musique de cette chanson ont été recueillies par Armand Hayet (1883-1968) ancien capitaine au long cours. Elle exprime la rancœur de l’équipage à l’encontre de ses officiers.
Au temps de la marine à voile, le chant de marins avait une importance particulière : sa principale fonction était de rythmer et ainsi synchroniser le travail en équipe. On trouve donc essentiellement des chants de travail, mais aussi des chansons d’agrément.

Les chants de travail

chants à hisser
Pour rythmer la montée des voiles hissées à la force des bras par un jeu de drisses sur poulie
chants à virer, au cabestan, au guindeau
Pour donner la cadence et coordonner l’effort.
chants à pomper
Pour rythmer le travail sur la pompe chargée d’évacuer l’eau de mer infiltrée au cours de la traversée.
chants à nager (« ramer », dans le vocabulaire des gens d’à terre)
Pour rythmer et coordonner le mouvement des avirons.
chants à déhaler
Pour déplacer un navire en halant sur les amarres.

Les chansons d’agrément

chants de gaillard d’avant
Le gaillard d’avant est la partie du bateau où se reposait l’équipage.
Complaintes
chants à danser
Certaines périodes d’inactivité (manque de vent, etc.) étaient propices aux querelles. Une des solutions pour occuper les marins consistait à les faire danser.
chansons des ports
charivari : chanson grivoise composée ou improvisée par l’équipage moquant un ou plusieurs officiers. Tradition tolérée à bord.

 

Notre CD : la carmeline dans  Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , , , , , ,

L’ Arche Marion (Paris)

Johan_Barthold_Jongkind_-_Boot_wasplaats_de_buurt_van_de_Pont_Neuf,_ParijsDès les origines, le blanchissage du linge s’effectue en bord de Seine. Vers la fin du Moyen Âge, il s’organise avec l’apparition des premiers bateaux-lavoirs, simples barges a fond plat protégées des intempéries par une toiture de planches ou de chaume, à des emplacements délimités par le Prévôt. Ils sont environ 80 à la veille de la Révolution, installés de préférence sur la rive droite, mieux exposés au soleil.
Supprimés en 1805 sous le prétexte qu’ils gênaient la navigation, les « bateaux-lessives » reparaissent plus nombreux sous la Restauration, afin de lutter contre la concurrence des blanchisseries industrielles.
Ils accroissent leur capacité jusqu’à devenir de véritables cités flottantes. Les lavandières travaillent désormais au ras de l’eau, abritées par des auvents ; à l’étage au-dessus, de vastes salles couvertes accueillent le linge à sécher.
Le plus imposant d’entre eux est l’Arche Marion, formé de 12 barges et long de 200 mètres, amarré entre le pont d’Arcole et la pont Notre-Dame; 250 personnes peuvent y travailler ensemble.

Note CD : Chants du Moyen Âge

J’achète

Tags :
, , , ,

Loin de chez nous (chant)

1Ce chant emblématique a été composé durant la guerre de 1870 par le gefreiter Kurt Moser du 29e Dresdner Schützen Regiment dans l’église de Villepinte (Aude) sur une musique d’un auteur inconnu et sous le titre Fern bei Sedan (Sur les hauteurs de Sedan). Les paroles françaises sont quant à elles de Georges Fleury.
Ce chant appartient au répertoire des chants funèbres que possède toute troupe qui a combattu et qui sait honorer la mémoire de ses morts. Très populaire durant la Seconde Guerre mondiale, il a été chanté aussi bien par les Allemands que par les Français. Sur le même air, les Paras chantent Sur la route, chant funèbre également, créé durant la guerre d’Algérie.

 

Notre CD : Chants des Paras tome 1

J’achète

Tags :
, , ,

Confusion générale

1728px-Chapelle_de_la_Trinité_(Groix)_-_Statue_de_Notre-Dame_de_FatimaLa confusion générale actuelle a été annoncée il y a 100 ans par la Très Sainte Vierge Marie, à Fatima.
Nous le constatons bien : le mensonge règne, les libertés se réduisent, il semble qu’il n’y ait, humainement, aucune issue à cette situation, tant les puissants sont malins et leurs moyens illimités. Les cœurs s’endurcissent….
La Très Sainte Vierge a annoncé que son cœur immaculé triomphera.
Le chapelet est l’arme à la portée de tous. Le pèlerinage à Chartres ou à Montmartre, à la Pentecôte 2017, sera important dans l’histoire.

CD : Chants de pèlerinage à Notre Dame

j’achète

Tags :
, ,

Les Cosaques (chant)

SONY DSC

La richesse du répertoire russe s’explique par le caractère réglementaire du chant dans l’armée tsariste.

Les Cosaques est une adaptation française d’un de ces chants traditionnels russes qui évoque le tempérament libre et fier de ces cavaliers à la vie rustique.

Ces derniers devinrent peu à peu des fidèles serviteurs du Tsar et furent impitoyablement persécutés après l’avènement du bolchevisme.

 

 Nos CD :

Cavaleries – chants et sonneries     j’achète

Chants d’Europe I                               j’achète

Tags :
, ,

Le Poiré

indexLe poiré est une boisson alcoolisée effervescente, similaire au cidre , de couleur jaune pâle à jaune doré, obtenue par fermentation du jus de poire issu de variétés spécifiques de « poires à poiré .
La production en France est extrêmement limitée en raison de la rareté des « poiriers à cidre » adéquats, à l’exception du Bas-Domfrontais, au carrefour de la Normandie, de la Bretagne et du Maine, dont le climat et le sol y conviennent bien.
Ces poiriers de légende éblouissent les visiteurs en avril par leurs bouquets floraux intenses, prémisses d’une récolte à venir.
Le Plant de Blanc est la variété phare de l’appellation qui apporte douceur et rondeur au Poiré Domfront. Son fruit est ramassé séparément des autres variétés et entre à plus de 40 % dans la composition du Poiré Domfront, lui conférant ainsi toute sa typicité.
Les poires sont ramassées à la main ou à la machine d’octobre à novembre.
Après triage et broyage, les poires sont pressées donnant un jus clair, parfumé et doré.
Placé en cuves, le poiré fermente lentement pendant 3 à 4 mois sous le suivi permanent des producteurs.
C’est une fois mis en bouteille, au printemps suivant, que se forment naturellement ses bulles fines.

A boire avec modération

.Notre CD : Chants de la vigne et du vin

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

C’est Toi que je chante

JumalIsaL’aurore, à la montée, au milieu et au déclin du jour sacré et de la nuit divine, c’est toi que je chante, ô Père, médecin des âmes, médecin des corps, donateur de la sagesse, protecteur contre les maladies, donateurs, pour les âmes, d’une existence sereine que ne traverse pas l’inquiétude terrestre, mère des douleurs, mère des passions !
Fais que ma vie soit toujours exempte de tous ces tourments, afin que je puisse célébrer par des hymnes la racine cachée de toutes choses, et que jamais mon âme ne soit entrainée par des égarements qui l’éloignent de Dieu.
C’est toi, ô Bienheureux, c’est Toi que je chante, ô Souverain du monde.

Auteur : Synésius de Cyrène défenseur du peuple au début de Ve siècle, évêque de Ptolémaïs (Egypte)

 

Notre CD : Le Rosaire médité et chanté

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , ,

Église Saint-André-des-Eaux (Côtes-d’Armor)

Édifiée entre le Xe et le XIIe siècle, l’ancienne église de Saint-André-des-Eaux fut abandonnée vers 1893. En effet, l’insalubrité des lieux très souvent inondés par les crues de la Rance, dégrada progressivement l’édifice. Un nouveau lieu de culte est alors édifié à l’intérieur du bourg.DSC_0002DSC_0001
Aujourd’hui il ne reste que des ruines car, suite à l’abandon, s’ajouta la vente des murs de l’église, ce lieu servant de carrière. Sa démolition fut interrompue au début du XXe siècle.
De l’édifice rectangulaire d’origine ne subsiste que la façade sud. De la nef ne restent que les vestiges d’un arc triomphal, jadis orné de fresques, dont l’une datait de la fin du XIe siècle. Cette dernière disparaît avec une partie de pierres utilisées pour la construction du mur du cimetière et  d’un préau à l’école communale. Une copie de la scène de crucifixion, de style byzantin, a pu être relevée. Elle est conservée au musée national des Monuments français à Paris. Son porche est du début du XVe siècle, on peut encore y voir d’importants vestiges de peintures murales romanes.
A l’intérieur de cette église se trouvait le bras reliquaire, dit «  de saint André ». Il contient en réalité les reliques de deux saints, saint Magne et saint Gonnery, dont les fragments d’os sont visibles au travers d’une petite fenêtre, dans le logement aménagé à l’intérieur du bras métallique. Il était de tradition, lors des périodes de sécheresse, de transporter ce reliquaire, en une procession solennelle, jusqu’à une mare qui, dit-on, ne tarissait jamais. Le reliquaire y était immergé en grande cérémonie, tandis que les habitants invoquaient ces saints pour que la pluie exauçât leurs vœux.

Nos CD :

Chants de Pèlerinage à Notre dame  J’achète

Chants du Moyen Âge     j’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Notre album : Chants de France XI

« Aussi loin que je souvienne, je crois que j’ai toujours chanté…
Je garde encore en mémoire ces soirées inoubliables où, autour d’un feu de camp, montaient nos voix mêlées, fluettes, aiguës ou grave, amenant parfois des cascades de rires, mais très souvent une émotion palpable.
Dans ce livret, je retrouve une grande partie de nos chants d’antan, pourrait-on dire, bien que cela ne fasse pourtant qu’un demi-siècle qu’ils étaient en vogue et bien vivants…
Jeunes de notre pays millénaire, apprenez et aimez ces chansons. Elles sont l’âme de la France ! »

Roger Holeindre

Titre des chants : La rose au boué • La bataille de Rocroi • Gironfla • Chanson d’un grenadier • Kergariou • Je mets ma confiance • Chanson de Cathelineau • Chante rossignol • Chant des zouaves pontificaux • Le clairon • Lilly Marlène • Le vieux chalet • Le soleil brille • Soldats de la légion étrangère • Il pleut sur le fort d’ Ivry • Il avait une fleur entre les dents • La loi scoute • Chant de la promesse • L’espérance • Je vous salue, Marie.

 Notre CD : Chants de France XI

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , ,

Neuvaine pour la France du 14 février au 22 avril 2017

En union de prière avec tous ceux qui participent aux 9 semaines de prière pour la France, du 14 février au 22 avril 2017,  nous vous exhortons à renforcer leur action salutaire, par une neuvaine du Vendredi Saint 14 avril au samedi 22 avril, veille des élections.

Prière pour la France de l’Île-Bouchard

pplfSeigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui a accordées, pour la variété et la beauté des ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église.
Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France.
Marie, toi qui a visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui a demandé à l’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à  y répandre l’évangile de ton divin Fils.
Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. Amen.

CD : Chants de France XII notre Chant : Prière pour la France

J’achète

Tags :
, ,

Pointe Saint-Mathieu (Bretagne Finistère)

pointe-saint-mathieu-1756210_960_720La pointe Saint-Mathieu, formée de falaises abruptes balayées par le vent et la mer, est un cap s’avançant dans l’océan atlantique en prolongement des falaises qui forment la limite nord de la rade de Brest, face à l’île de Béniguet de l’archipel de Molène. Son contournement a toujours représenté un danger certain pour les navigateurs.
Ce promontoire avancé du vieux continent vers le large océanique est un des carrefours maritimes les plus fréquentés au monde, passage obligé entre l’Europe du Nord et l’Europe méditerranéenne.
Du temps de la marine à voile, les vents et les courants interdisaient souvent aux navires qui longeaient les côtes de franchir les deux pointes, du Raz et de Saint-Mathieu, en une seule étape. Ils mouillaient alors quelques heures ou quelques jours dans l’attente d’une mer favorable.
Depuis le naufrage de l’Amoco Cadiz en mars 1978, près de 50 000 bateaux croisent chaque année dans le rail d’Ouessant, autoroute maritime large de 40 kilomètres située au-delà de l’île.
Cette voie dangereuse est aujourd’hui jalonnée et sécurisée par un grand nombre de phares.
À la nuit tombée, viens, toi aussi, méditer et contempler le ballet de leurs lumières.

 

CD : Chants de la marine en bois

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Le chant militaire

Le chant militaire reste un domaine inexploré de l’histoire militaire française. Il est pourtant une source de renseignements de premier ordre sur le soldat, de son attitude face à la société, la guerre, la mort…
Malgré l’importance de son rôle dans la formation des personnels et l’entretien de la cohésion, le chant militaire se transmet par tradition orale, pratiquement hors du cadre réglementaire.
Si chaque époque a ses chants spécifiques, certains morceaux se maintiennent à travers les siècles, apportant poésie et musique dans un milieu qui laisse peu de place à la fantaisie.
On trouve généralement deux grands types de chants militaires, les chants destinés à la distraction des fatigues de la marche ou au bivouac ; ceux exprimant une idéologie militaire et chargés de contribuer à la cohésion des unités. Si le répertoire reste mal connu, son rôle et son influence sont aussi sous-estimés.
Par exemple, ces dernières décennies, le chant militaire a acquis un rôle protocolaire qu’il n’avait jamais eu auparavant. Il peut ainsi suppléer à la disparition des musiques régimentaires et maintenir le décorum indispensable aux cérémonies militaires.
(Source : Rha revue)

 

Nos CD :

Chants traditionnels des paras

Chants traditionnels des paras, tome 2

Cavalerie Chants et sonneries

Enregistrer

Tags :
, , ,

Prière du pêcheur

Gentile_da_FabrianoDieu tout puissant et éternel, qui avez honoré l’humilité de notre condition au point de choisir d’obscurs pêcheurs pour les élever à la dignité d’apôtres, daignez jeter sur nous, qui leur succédons dans le périlleux labeur de la pêche, des regards de miséricorde et de compassion.
Que votre providence soit elle-même la consolation et l’appui de ceux qui nous sont chers et que nous laissons au port.
Ô vous qui commandez à tous les éléments, faites que les vents et les flots nous soient toujours propices.
Divin Seigneur et Sauveur des hommes, renouvelez en notre faveur cette pêche miraculeuse dont vous favorisâtes vos disciples, pauvres bateliers comme nous, sur la mer de Tibériade ; que par votre bonté, nous soyons préservés du naufrage et obtenions un prompt et heureux retour.
Daignez, Esprit Saint, répandre en nous l’abondance de vos dons ; illuminez nos âmes, afin que nous voyions le but réel de notre vie. Élevez nos cœurs et fixez-les en haut ; faites que nous pensions à unir patiemment  nos souffrances à celle de Jésus-Christ  en croix pour notre salut. Accordez nous de ne pas perdre de vue qu’à travers tant de voyages pénibles nous entrons peu à peu dans le redoutable passage de la vie future.
Sainte Vierge Marie, soyez toujours pour nous l’Étoile de la mer : semblable à une nuée lumineuse, guidez-nous au milieu des ténèbres ; comme un phare étincelant, préservez-nous des écueils. Surtout, qu’après tant de vicissitudes et de pérégrinations diverses, nous puissions, grâce à vous, effectuer heureusement la traversée suprême qui mène des rivages du temps au port immuable de la bienheureuse éternité, Ainsi soit-il.

Nos CD :

Chants de pèlerinage à Notre-Dame    J’achète

Le Rosaire médité et chanté        j’achète

Chants de la marine en bois   j’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

L’être humain, quelques citations

Power of Words

« Une part importante de la population fait ce qu’on lui dit de faire, quelle que soit la nature de l’action, et sans que sa conscience n’y oppose de limites, tant qu’elle a le sentiment que l’ordre émane d’une autorité considérée comme légitime [ou] experte. Ce n’est pas la nature de l’ordre qui commande l’obéissance, mais la source dont il émane. »

 in « Some conditions of obedience and disobedience to authority », 1965

Stanley Milgram, psychologue social américain (1933-1984).

*******

« Aucune génération n’a le droit de contracter des dettes qui ne pourront pas être remboursées durant sa propre existence »

George Washington   (1789) 

*******

« Ne priver aucun être humain […] de ces biens relatifs et mélangés (foyer, patrie, traditions, culture…) qui réchauffent  et nourrissent l’âme et sans lesquels, en dehors de la sainteté, une vie humaine n’est pas possible »

Simone Weil, philosophe (1909-1943)

Nos CD : Chants d’Europe I, Chants d’Europe II, Chants d’Europe III, Chants d’Europe IV, Chants d’Europe V, Chants d’Europe VI. Chants de France VII, Chants de France VIII, Chants de France IX, Chants de France X, Chants de France XI, Chants de France XII.

Enregistrer

Tags :
, , , , , , , ,

Notre album : Chants d’Europe II

« Dans ce deuxième volumeCE II des Chants d’Europe, la patrie, la France est particulièrement honorée.
Quelle en est la raison ? Quels que soient les échecs et les victoires, les joies, les peines et les succès, la patrie reste notre mère.
La permanence de la patrie nous assure, sa gloire et son histoire nous réconfortent, et nous engagent. Aussi, alors que notre génération née après-guerre est épargnée par le sacrifice suprême, nous manifestons par ces hymnes et ces complaintes notre attachement aux anciens, dans l’honneur et la fidélité. »
Jacques Arnould

Quelques titres de chants : La Cavalcade • Le Clan • Le Cygne de Montfort • Honneur et Fidélité • Je t’aime ô ma patrie • Voguons au vent de mer • Les hussards de Bercheny • Réveillez- vous, Picards • Ô Sari Mares • Un gai luron des Flandres • La Mort • Adieu vieille Europe.

Notre CD : Chants d’Europe II

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , ,

Chant : Le combat de demain

Le Combatparachute-704442_960_720 de demain est devenu un chant militaire parachutiste. Il est  l’un de nos plus beaux chants militants. Il est empreint de sentiment de tristesse ou de nostalgie. Comme peuvent en exister la veille d’une bataille dont l’issue apparaît, comme toutes les batailles, incertaine.
Quelques hésitations demeurent sur l’auteur des paroles. Ce chant aurait été  créé durant les années 1950 ou 1960 avec des paroles et une musique de M. Kerloch. (source Club Acacia). D’autres sources l’attribuent à Jacques Yves Robert ancien sergent du 15e BCA  (1949).

Si vous avez des informations, nous vous remercions de nous écrire.

Le chant du 17e RGP, L’Écho du sapeur parachutiste, a été composé par Frédéric Pichon sur un air inspiré du Combat de demain.

Nos CD :

Chants d’Europe I   J’achète

Chants traditionnels des Paras tome 2    J’achète

Enregistrer

Tags :
, , ,

Adieu vieille Europe (chant)

Pionnier-legionAdieu vieille Europe est un chant militaire. Bien qu’il appartienne au répertoire de la Légion étrangère, il n’en est pas directement issu. Ce chant  provient d’un film Le Sergent X d’Adolphe Osso sorti en 1931. Ses auteurs sont Simon Deylon (paroles), René Mercier et Henri Forterre (musique)
La Légion étrangère, corps de l’armée française créé le 9 mars 1831, a complètement intégré ce chant dans son répertoire.
Longtemps basée à Sidi Bel Abbès en Algérie, la Légion étrangère a participé à toutes les campagnes lointaines de l’armée française, ainsi qu’aux deux guerres mondiales. Après l’indépendance de l’Algérie (1962), le 1er Régiment Étranger d’Infanterie, la « maison mère », s’est replié de Sidi Bel Abbès à Aubagne (Bouches-du-Rhône), où il est toujours basé.
La Coloniale chante aussi ce chant, avec une variation à la dernière ligne du refrain : « Sans peur en route pour la colo ».

Notre CD : Chants d’Europe II

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

Basilique_du_Sacré-Cœur_de_Montmartre_ParisLa chapelle primitive, construite sur la Butte en l’honneur de saint Denis, tombait en ruine au IXe siècle. Elle fut reconstruite à cette époque, la colline de Montmartre étant un lieu de pèlerinage extrêmement fréquenté. Outre saint Denis, on y vénérait les ossements d’un grand nombre de chrétiens anonymes martyrisés au cours des persécutions et qui ont contribué à faire appeler la colline : mont des Martyrs (Montmartre)
Sur la butte Montmartre, la Basilique du Sacré-Cœur a été construite dans un style éclectique romano-byzantin, entre 1875 et 1923.
La basilique reste blanche parce qu’elle est faite de pierres calcaires des carrières de Château-Landon, qui s’ auto-nettoient quand il pleut.
Cloche_dorée_ombréeLa Savoyarde, cloche de 19 tonnes, a été offerte en 1888 par les catholiques des diocèses de Savoie sur proposition de Monseigneur Leuillieux, Archevêque de Chambéry et par souscription ouverte le 29 janvier 1889. Commandée le 17 octobre 1889 à Messieurs Paccard, fondeurs à Annecy, elle fut reçue à la basilique du Sacré-Cœur le 16 Octobre 1895.
Baptisée le 20 novembre 1895 par S.E., le Cardinal Richard, elle se nomme Françoise-Marguerite du Sacré-Cœur (Parrain : Mgr Hautin, archevêque de Chambéry ; marraine : Mme la Comtesse de Boigne, née Sabran-Pontevès).
Elle est Installée au bas du Campanile à 34 mètres au-dessus du sol le 13 mars 1907.La Savoyarde est la plus grosse cloche de France. Elle pèse 18 834 kg, son battant pèse 850 kg, la hume et les armatures 6530 kg. Au total 26 215 kg.
Hauteur : 3,06 mètres, diamètre : 3,04 mètres, circonférence : 9,60 mètres épaisseur : 23 centimètres.
Elle donne le contre-ut grave.

CD : Pèlerinage à Notre Dame

J’achète

Tags :
, , , , , , ,

Guerre d’Indochine

de_lattre_indoExtrait d’une lettre prémonitoire du maréchal de Lattre de Tassigny au général Salan :

« […] Si nous perdons ici [en Indochine], tout s’écroulera ; nous avons en face de nous des adversaires qui ne se contentent pas de tuer des soldats, ils font la guerre aux âmes.
Le lavage de cerveau, l’endoctrinement des prisonniers, les manifestes que les Viets font signer aux officiers captifs sont des choses terribles.
C’est une guerre qu’il ne faut pas perdre, sinon le jeu maudit continuera en Tunisie, en Algérie, dans toute l’Afrique et peut-être même un jour en France… »

 

Notre CD : Indochine, Algérie… Roger Holeindre se souvient

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

Prière pour les marins

Louis_Bentabole_-_Bateaux_de_pêche_sur_la_côte_à_marée_basseÉcoute notre prière
Pour les marins embarqués
Ramène-les tous à terre
Corps et âmes protégés.

Écoute notre prière
Pour tous ceux qui ne sont plus
Accueille dans ta lumière
Tous nos marins disparus.

Viens en aide Ô Notre Père
A la veuve, à l’orphelin
Et protège sur la terre
Les familles des marins.

Jusqu’à la pêche dernière
Notre Dame, étends ta main
Vierge de la Cotinière
Soit l’étoile du marin.

Madeleine Kieffer

Notre CD : Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , ,

Notre album : Chants d’Europe III

Voici  le troisième voleCE3t  des chants d’Europe, alors dans notre « clan » par nos enfants, se transmettra le flambeau des générations.

A travers cette chaîne immatérielle qui nous relie aux ancêtres, la petite flamme espérance chemine de siècle en siècle grâce à ces chants de guerre et d’amour, nous traversons le temps et les frontières.

« Jacques Arnould »

Quelques titres de chants :

Russie Libre • Le roi Renaud • Claquez bannières • La complainte des papetiers d’Angoulême • Le cor • Les Bleus sont là • Occident en avant • Les canuts • Jeanne d’Arc • Ukraine 1933 • Chant de fidélité • Nous sommes tous des volontaires • Le vin clairet.

Notre CD : Chants d’Europe III

J’achète

Tags :
, , , , ,

Chapelle Notre-Dame de Rocamadour à Camaret-sur-Mer (29)

Chapelle-ND-de-Rocamadour-CamaretCette Chapelle a été construite sur le « sillon » digue naturelle de galets, entre 1610 et 1648.
Elle a été précédée par trois autres édifices, bâtis vers 1183, 1373, et 1527.
D’où vient le nom de Rocamadour ? Peut être de deux racines celtiques : Roc’h = rocher et Dour = eau
Pourquoi Notre-Dame de Rocamadour est elle invoquée à Camaret (Finistère) et à Rocamadour, dans le lot ?
Dans les deux sanctuaires, on trouve des ex-voto marins (surtout des maquettes de bateaux). Ceux-ci expriment la reconnaissance de marins croyants, sauvés d’un grave péril en mer, à la suite d’un vœu.
De plus, des pèlerins originaires de pays du Nord de l’Europe, rentrant de Rocamadour, embarquaient à Bordeaux ou à la Rochelle. Ils aimaient faire escale ici, à Camaret, à l’abri de la digue du sillon. Ainsi serait née l’idée de bâtir ici à Camaret (Finistère) un sanctuaire dédié à Notre-Dame de Rocamadour.

Le clocher

En 1694, les Anglais et leurs alliés ont voulu s’emparer de Brest par voie de terre ; Le 30 juin, 1 300 soldats Anglais tentent de débarquer sur le Sillon et la plage de Trez Rouz, en face.
Une violente riposte de la batterie de la Tour Vauban et de la troupe, se termine par la déroute des Anglais et de leurs alliés.
Au cours de cette bataille, dite de « Camaret » un boulet tiré d’un bateau anglais aurait « décoiffé » la flèche de la chapelle. Elle est restée en l’état depuis ce jour.
Les murs de l’édifice sont de couleur jaune-rouge, ils sont construits en pierre dites de « Logonna ». celles-ci ont été extraites de carrières ouvertes dans la commune de Logonna-Daoulas.
En 1910, un incendie a détruit la chapelle. Sous l’effet de la chaleur, le jaune d’origine a viré au rougeâtre.
Tous les ans, le premier dimanche de septembre, les Camarétois y accourent pour la messe du Pardon. Ils y font mémoire de tous les marins de Camaret péris en mer. Une gerbe est déposée en mer, à leur attention.

 

Notre CD : Chants de pèlerinage à Notre-Dame

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , ,

Notre album : Chants de France IX

300_____cf9_front_35Chantons tous avec les enfants pour que la farandole se forme à l’unisson autour des textes que nous connaissons.

Il suffit souvent d’une seule voix, il suffit souvent d’une petite flamme, il suffit parfois d’un simple chœur pour réveiller ce qui semble dormir.

La France des chansons populaires, la France de Charles Péguy, c’est elle qui fait battre nos cœurs.

« le Révérend Père Argouarc’h »

Quelques titres de chants :

Mon papa ne veut pas • Le bon roi Dagobert • Adieu madras, adieu foulard • Mademoiselle, voulez-vous • Margoton va-t-a l’eau • Nounours • A la claire fontaine • Un grand cerf • J’ai du bon tabac • Le roi Arthur • Quand Marion va au moulin • Au clair de la lune • Le vieux chalet • Vent frais • Mon père avait cent moutons • Catherine • Maudit sois-tu carillonneur • Bénédicité • Il a tout dit • Le soldat belge • Sur le plancher • Le facteur russe • Ne pleure pas Jeannette • Venez bergers et bergères • Un petit lapin • Cadet Roussel • Gentil coquelicot • Compagnons de la Marjolaine • Matelots puisqu’il fait bon vent • Quand j’étais chez mon père • As-tu vu la vache • Nous n’irons plus au bois • C’est la cloche du vieux manoir • La marche des rois • C’est si simple d’aimer.

Notre album : Chants de France IX

J’achète

Tags :
, , , ,

Pont-Neuf à Paris

Canella_le_Pont-Neuf_la_MonnaieLe 31 mai 1578 Henri III posait la première pierre du Pont-Neuf. Interrompus par la guerre civile, les travaux reprirent en 1599 pour être achevés le 8 juillet 1606.
Conçu par Baptiste Androuet du Cerceau et Pierre des Iles, c’est le plus grand pont de Paris, long de 278 mètres pour ses douze arches ; c’est aussi le premier à ne plus porter de maisons.
En 1608 sur la deuxième arche à partir de la rive droite, fut édifiée une pompe élévatrice qui alimentait en eau le Louvre et les Tuileries.
Ornée sur sa façade d’un bas-relief en bronze figurant le Christ et la Samaritaine, elle fut détruite en 1813.
En 1635, Louis XIII fit ériger, face à la place Dauphine, une statue équestre de son père, détruite en 1792, et remplacée en 1818 par une nouvelle statue d’Henri IV due à Lemot.
Dans une ville où les voies publiques étaient étroites et les espaces libres rares, ce large pont était une aubaine pour les bateleurs et charlatans qui s’y installèrent dès son ouverture. Le premier fut Tabarie, dont la troupe jouait des farces en plein air, suivi par des bonimenteurs de toutes sortes, vendeurs de baume d’orviétan, arracheurs de dents et autres commerçants ambulants

notre CD: Chants de France VIII

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

Les vœux du Choeur Montjoie Saint Denis

C’est Toi que je chante

A l’aurore, à la montée, au milieu et au déclin du jour sacré et de la nuit divine, c’est toi que je chante, ô Père, médecin des âmes, médecin des corps, donateur de la sagesse, protecteur contre les maladies, donateur, pour les âmes, d’une existence sereine que traverse pas l’inquiétude terrestre, mère des douleurs, mère des passions!

Fais que ma vie soit toujours exempte de tous ces tourments, afin que je puisse célébrer par des hymnes la racine cachée de toutes choses, et que jamais mon âme ne soit entraînée par des égarements qui l’éloignent de Dieu.

C’est toi, ô Bienheureux, c’est toi que je chante, ô Souverain du monde.

Synesius-de-CyreneSynésius, écrivain et poète, est né en Libye, à Cyrène, vers 370. Après des études supérieures à Alexandrie, il occupe une fonction officielle auprès de l’empereur puis se marie. Il partage son temps entre sa famille, ses propriétés et ses activités philosophique et littéraires. En 404, Synésius organise la défense de sa région victime de pillards. Cette proximité avec les siens lui vaudra d’être acclamée évêque après le décès de l’évêque de Ptolémaïs.

 

Tags :

Jean Bart (1650-1702)

Jean_BartJean Bart est le corsaire le plus célèbre et le plus populaire du règne de Louis XIV. Corsaire et non pirate ! La nuance est de taille et Jean Bart, dont le caractère n’est pas commode n’aurait pas toléré cette confusion des genres! Dans les faits le corsaire se comporte bien comme un pirate en canonnant, abordant, tuant, pillant, brulant et parfois même, sabordant les vaisseaux de rencontre. Mais alors que le pirate n’obéit qu’à son intérêt Le corsaire agit dans un cadre légal.
Le corsaire reçoit une commission officielle l’autorisant à courir sus aux ennemis qui lui sont désignés par son pays d’origine ou par celui qu’il a choisi de servir.
Par ailleurs, les corsaires obéissent à un code de conduite défini par des ordonnances royales. Précisées à la fin du XVIIe siècle par le Traité des prises, elles règlent les formalités d’approche et de reconnaissance des navires et, notamment, l’obligation de hisser le pavillon national et de tirer un coup de semonce avant d’attaquer.
C’est dans ce cadre que Jean Bart sème la terreur sur la mer du Nord et la Baltique pendant plus de trois décennies.
Né en 1650 à Dunkerque, dans une famille de maîtres de pêche, il embarque très jeune. Le port de Dunkerque, racheté à l’Angleterre en 1662, se trouve alors au cœur des ambitions maritimes de Louis XIV, qui en confie la fortification à Vauban pour y abriter une puissante escadre de guerre. Jean Bart se fait remarquer dès 1675 par sa hardiesse, son efficacité et son talent à se jouer des éléments. Alors qu’il ne commande que de modestes frégates, il s’empare de vaisseaux espagnols, anglais ou hollandais plus puissants.
Durant la seule année 1676, il capture vingt-huit vaisseaux étrangers. L’année suivante, il prend la direction d’une flottille de six navires.
En 1678, il entre dans la marine royale avec le grade de lieutenant de vaisseau. Commence alors une fulgurante carrière appuyée par le ministre de la marine Seignelay, qui encourage la noblesse à investir dans la course.
En 1694, Jean Bart, qui a forcé le blocus hollandais et anglais entravant l’approvisionnement de la France en blé, est devenu un véritable héros national, adulé par la population, Roturier, quasi illettré, le voici membre de la noblesse, chevalier de Saint Louis et chef d’escadre !

notre album: Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , , , ,

Notre album : Chants de France VIII

496-1996,CF VIII 15éme centenaire du baptême de la France.

Certes, la France est chrétienne avant Clovis mais elle le sera pleinement avec Clovis et, en particulier, à la Noël 496, au baptistaire de Reims.

Si le chant ne remplace pas la justice, le courage, la force, ces prières, ces cantiques, ces chants de marche et de combat, ces complaintes peuvent y conduire.

Notre Chœur offre cet humble hommage à ceux qui firent la France.

« Jacques Arnould »

Quelques titres de chants :

Christus Vincit • Prière des Francs • Cantique à saint Denis • Sainte Geneviève • De la France qui se lève • Extrait de la Loi Salique • Vierge des Francs • Saint Louis • Lettre de Grégoire IX à Louis IX • Le Roy Louis • Deo quis adversatus • Le Cor • De Saint Pie X à Monseigneur Touchet • L’appel de Roland • Sur les routes • La bataille de Pavie • Complainte pour la mort d’Henri III • Vive Henri IV • Ave Maria • La bataille de Fontenoy • Chanson pour la naissance de Louis XIV • Grand Dieu sauve le roi • De Pie VI au Consistoire du 11 juin 1793 • Les adieux suisses • Les Bleus • La Catholique • Je t’aime ô ma patrie • Chant de fidélité • Nous voulons ce que Dieu veut pour la France • Sonnerie aux morts • Martyrs sacrés • De l’océan de honte • De Saint Pie X le 29 novembre 1911 • Bon anniversaire • Marche des rois (instrumental).

Notre album : Chants de France VIII

J’achète

Tags :
, , , , ,

Cadet Rousselle

CADET-ROUSSELLECadet Rousselle ou Cadet Roussel est une célèbre chanson populaire française du XVIIIe siècle. Cette chanson se moquant gentiment de l’huissier audiencier de la ville d’Auxerre, Guillaume Joseph Rousselle, dit Cadet Rousselle, est écrite en 1792, sur l’air de Jean de Nivelle, par Gaspard de Chenu, notable et auteur de chansons spirituelles et satiriques.
La chanson ne semblait pas devoir dépasser les limites de la localité, mais les volontaires auxerrois l’ayant emportée avec eux à l’armée, les soldats l’adoptent avec enthousiasme et elle devient le chant de l’armée du Nord.
Elle se répand par la suite dans toutes les classes de la société française où sa popularité éclipse progressivement son modèle Jean de Nivelle.
Le personnage Guillaume Joseph Rousselle, ou Roussel, dit Cadet Rousselle, né le 30 avril 1743 à Orgelet et mort le 28 janvier 1807 à Auxerre, est un huissier français.
Son père meurt le 18 avril 1762, âgé de 48 ans. Cadet Roussel a 19 ans. Les circonstances et la date exacte de l’arrivée de Cadet Rousselle à Auxerre sont inconnues. Dans son livre sur Cadet Rousselle paru en 1945, Pierre Pinsseau raconte la vie de Guillaume Joseph Rousselle à Auxerre où il serait arrivé en 1763. Il s’y place d’abord comme domestique et laquais, puis comme clerc d’huissier.
Le 8 mars 1780, il présente une requête au lieutenant général du bailliage d’Auxerre pour l’office de premier huissier audiencier au baillage et siège présidial d’Auxerre à valider par le roi Louis XVI le 15 mars 1780, alors qu’il demeure dans cette ville depuis plusieurs années. Il s’était marié avec Jeanne Serpillon, son aînée de seize ans dont la dot, dit-on, aurait permis l’achat de sa charge d’audiencier.
Sa nomination comme huissier audiencier lui assure désormais un revenu décent. L’année suivante il achète une petite maison biscornue à laquelle il ajoute au-dessus d’un vieux porche une construction en forme d’étroite loggia. L’aspect curieux de son domicile marque les esprits autant que le caractère du personnage qu’on dit jovial, bon vivant, un peu excentrique, mais qui jouit de la sympathie de ses concitoyens. C’est ce qui explique sans doute qu’il ait inspiré une chanson.
Guillaume Rousselle bénéficie alors d’une popularité de bon aloi. À Auxerre il est un bon sans-culotte qui suit le mouvement révolutionnaire, peut-être un peu trop d’ailleurs. Après un passage en prison en 1794-1795, il limite prudemment son activité à ses fonctions d’huissier.
Veuf de Jeanne Serpillon le 14 janvier 1803, il se remarie, après un court veuvage, le 20 avril avec Reine Baron, nièce et héritière de sa première épouse, de 23 ans sa cadette.
Il meurt à Auxerre, sans postérité, immortalisé par la chanson. On chante encore aujourd’hui et on chantera sans doute encore longtemps ses populaires « trois maisons ».

notre album: Chants de France IX – Cadet Rousselle

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , ,

Basilique de Notre-Dame de Fourvière

HDRtist HDR Rendering - http://www.ohanaware.com/hdrtist/L’actuelle basilique de Fourvière est née des vœux successifs adressés à la Vierge. Les Lyonnais demandèrent sa protection pour préserver la ville de la peste en 1643, du choléra en 1832, de l’occupation prussienne en 1870. Ils promirent de lui élever un nouveau sanctuaire en remerciement de ses bienfaits.
L’accomplissement de ces vœux est ainsi à l’origine du plus imposant des ex-voto de la colline : la basilique elle-même.
Chaque pierre, chaque colonne, chaque mètre carré de mosaïque fut offert par des donateurs qui répondirent à la souscription générale lancée en 1871. Les Lyonnais participèrent ainsi à la création de cet ex-voto collectif.
Pierre Bossan, l’architecte de la basilique, a conçu cet édifice comme un immense poème de pierre offert en reconnaissance à la Vierge. Tous les détails de son architecture sont autant de symboles qui célèbrent la figure mariale.
Contre toute attente, la basilique de Fourvière n’a pas de bourdon et pourtant, ce n’est pas faute d’effort et d’initiative.
Créée le 11 novembre 1889, la « Commission de la cloche », est chargée d’équiper la basilique d’un carillon dans la tour de la Justice et d’un bourdon dans la tour de la Tempérance, selon un programme arrêté par l’architecte Pierre Bossan et réalisé par son adjoint Sainte Marie Perrin.
Un premier bourdon de 2,80 mètres de diamètre, pesant 12 tonnes est coulé la 16 juin 1890. Mais un manque de métal en fusion ne permit pas de mener à bien la coulée.
Un deuxième bourdon, plus petit à la demande du cardinal Joseph-Alfred Foulon, de 2,22 mètres de diamètre, pesant 7,5 tonnes est coulé dans toutes les règles de l’art, le 1er avril 1891.Il est accroché à un beffroi métallique spécialement conçu par l’abbé Eguillon pour le recevoir dans la tour étroite. Il sonne pour la première fois le 1er janvier 1892. Hélas, un an plus tard, en 1893, le bourdon se fêle.
Un troisième bourdon, coulé dans le même moule que le précédent, baptisé le 25 mai 1894 par le cardinal Pierre-Hector Coullié, sonne à toute volée la 1 juin 1894. Pendant 20 ans, il sonne toutes les grandes fêtes avant de se fêler à son tour au printemps 1914. Jugé irréparable, il est détruit en 1919 et n’est pas remplacé à ce jour.
Privée de son bourdon, la basilique de Fourvière continue tout de même d’appeler les fidèles à venir prier la Vierge par l’entremise de son joyeux carillon de 23 cloches, baptisé le 15 décembre 1891 par le cardinal Foulon.

Notre CD : Chants de pèlerinage à Notre-Dame

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , , ,

La Cavalcade

jean de brem«  Je sens peser sur mes épaules misérables le poids démesuré du plus glorieux des héritages.. »
Ainsi s’exprime Jean de Brem dans la préface du livre unique que le destin lui a laissé le temps d’écrire juste avant de rejoindre la Cavalcade. Il avait aussi composé les vers d’une chanson sur une mélodie venue de l’autre rive du Rhin, là où commence la grande plaine européenne.
Il avait su rassembler dans son texte tout ce qui faisait rêver notre jeunesse : l’amitié, l’aventure, la guerre quand elle est le fait des chevaliers, la peine enfin et l’espérance exprimée dans la dernière prière.
C’est au grand galop d’un parti de cavaliers que Jean de Brem conduisit sa vie loin des quiètes ignorances et des confortables renoncements.
Depuis qu’il est parti, la chanson a pris un sens plus cruel, plus vrai – J’avais un camarade.

Pierre Durand

(Citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

La Cavalcade dans notre CD Chants d’Europe II

J’achète

Tags :
, ,

Les fêtes des vendanges

Vendanges_vers_1500Les vendanges sont un moment important du calendrier agricole. Après les moissons de l’été, elles mobilisent une main d’œuvre saisonnière nombreuse car la récolte se fait traditionnellement à la main. La tâche est rude, les journées sont longues mais il règne une ambiance souvent chaleureuse.
Dans toutes les régions, la fin des travaux est en général marquée par des fêtes en septembre ou parfois plus tard, dans le cas de « vendanges tardives ». Tardives pour des vins issus de raisins dont on a retardé la récolte en effeuillant le pied de vigne afin de les exposer davantage au soleil et qui sont donc très chargés en sucre ; ou pour les « vins de paille » produits à partir de grappes entreposées sur des claies (de paille) presque jusqu’au pourrissement.
Un grand banquet qui réunit le propriétaire de la vigne et ses ouvriers clôt couramment la période de récolte : repas copieux et bien arrosé, il est souvent suivi d’un bal.
La fin des travaux peut aussi s’accompagner d’une bénédiction du premier moût et d’une messe d’action de grâce avec offrande d’un « pain de vendanges » décoré de raisins.
Parfois enfin défilent les chars, en particulier la charrette qui contient les dernières grappes récoltées, décorée de feuillages et de fleurs. Les vendangeurs parcourent les rues en cortèges joyeux et bruyants, brandissant leurs instruments de travail. Chaque région offre ses traditions.
Avant la Révolution, les jeunes, filles et garçons, dansaient et faisaient des farandoles. Si la tradition du repas se maintient, aujourd’hui, les fêtes ont toutefois décliné après la crise du phylloxéra à la fin du XIXe siècle et, plus tard, avec la mécanisation des récoltes.
Mais saint Vincent le 22 janvier (patron des vignerons) et saint Urbain le 25 mai (ajouté à la liste des saints de glace) restent aussi célébrés dans les régions viticoles.

Notre CD : Chants de la vigne et du vin

J’achète

Tags :
, , , , ,

Notre album : Chants d’Europe I

CECes Chants ont accompagné les veillées, ils ont rythmé les marches guerrières, ils ont exalté les victoires et consolé des défaites.

Voici les dragons de Noailles, les cuirassiers, les lansquenets, les cosaques ; des français, des Russes, des Allemands, l’évocation des vieilles querelles et des grandes espérances.

Écoutez ces chants, ils racontent l’histoire de l’Europe des Patries.

« Pierre Durand»

Quelques titres de chants :

Les dragons de Noailles • Le combat de demain • Les cuirassiers • Sur la route • Les lansquenets • Les cosaques • La blanche hermine • Les partisans blancs • Les chacals • Le Kyrie des gueux • Nous sommes de la Légion • Le chant des marais • En avant parcourant le monde • Les bérets verts.

Notre CD : Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , , ,

La Danaé

danaeLa Danaé est une frégate de 2e classe construite par les chantiers de Saint-Servan (Morbihan) à partir du 27 septembre 1827, et lancée le 23  mai 1838.
Elle fut en service du 1er novembre 1839 au 18 janvier 1878, date à laquelle elle est « rayée », avant sa démolition en 1879.
C’était un voilier dont la coque était en bois, avec à l’origine des dimensions de 52,80 m x 13,40 m x 7,62m, jaugeant 2438 tonneaux. Par la suite, ses dimensions furent de 60 m x 13,88 m x 6,62 m. Elle était armée en 1858 de 38 canons, dont le nombre fut réduit à 36, puis à 4 dans sa version transport.

Chanson

Une vieille chanson du XVIIIe siècle, intitulée La Danaé, était chantée par les marins sur le gaillard d’avant. Rappelons que le gaillard d’avant était la partie extrême des grands voiliers située à l’avant du grand mât.
« Prendre en ris » était une opération périlleuse qui consistait à réduire la surface de la voile lorsque le vent forçait, pour rendre le bateau plus manœuvrable.
C’est ici que pendant leurs moments de repos les matelots se racontaient des histoires de mer et chantaient. Depuis près de trois siècles, La Danaé fait partie du répertoire traditionnel des chants de marins.

Chant La Danaé dans notre album : Chants de la marine en bois

Enregistrer

Tags :
, , ,

Indulgences pour le chant des cantiques

Canticum_MarianumDans un rescrit du 16 juin 1817, Pie VII a accordé des Indulgences partielles de 100 jours et d’un an, et une indulgence plénière une fois le mois, toutes applicables aux âmes du Purgatoire, à ceux qui encouragent le chant des cantiques, soit en l’organisant, soit en y prenant part, soit en y assistant.
A la demande de Don Bosco, Pie IX, par décret du 7 avril 1858, a accordé, entre autres, une indulgence de 100 jours à ceux qui chantent des Cantiques dans un oratoire public ou privé, chaque fois qu’il y a réunion, et une Indulgence plénière, une fois par mois, à ceux qui, quatre jours, au moins, de solennité ou même de simples fêtes, prendront part à l’exécution ou à l’enseignement des cantiques.
Ces cantiques doivent être approuvés par l’Autorité ecclésiastique
Dans l’Église catholique romaine, l’indulgence (du latin indulgere, « accorder ») est la rémission totale ou partielle devant Dieu de la peine temporelle encourue en raison d’un péché déjà pardonné.
Un cantique est un chant donné à la louange d’un sentiment religieux. Son nom provient du latin canticum qui signifie chant ecclésiastique, à savoir chant biblique.

Nos Albums : Chants de pèlerinage à Notre Dame, Le Rosaire médité et chanté

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Marie-Jeanne (canon)

La Marie-Jeanne. Gravure d'Octave de Rochebrune (1874) représentant

La Marie-Jeanne. Gravure d’Octave de Rochebrune (1874)

Cette couleuvrine (à l’origine canon à mains) de calibre douze est initialement un cadeau du roi Louis XIII  au cardinal de Richelieu.
Retirée de la défense de la ville de Richelieu par les républicains, elle est capturée par les troupes vendéennes lors d’une attaque à l’arme blanche dans la ville de Coron le 16 mars 1793. Elle est reprise par la cavalerie républicaine le 16 mai, au cours de la première bataille de Fontenay-le-Comte.
Devenue un véritable symbole pour l’armée vendéenne, sa capture devient alors un impératif pour l’honneur et le moral des troupes. Une récompense de cent écus est même promise par les chefs vendéens à celui qui arriverait à la prendre de nouveau.
Quelques jours plus tard, le 25 mai, l’armée vendéenne assaille une nouvelle fois Fontenay-le-Comte. La ville est prise, mais le canon demeure introuvable, emporté par un escadron de cavalerie en fuite. L’apprenant, le marquis de Lescure envoie des cavaliers à sa poursuite. Après de furieux combats au cours desquels la couleuvrine est reprise et perdue six fois, parviennent finalement à s’en emparer.
La Marie-Jeanne participe ensuite à la plupart des batailles des Vendéens, avant de disparaître en octobre 1793 lors de la virée de Galerne. Elle aurait été jetée dans la Loire ou dans l’étang du château du Bas-Plessis ; malgré plusieurs campagnes de fouilles, le canon n’a jamais été retrouvé.

 

Chant La Marie-jeanne dans notre album Chansons de la fleur de lys et dans l’album Vendée 1792-1796

J’achète Vendée 1792-1796

J’achète Chansons de la fleur de lys

Tags :
, , , , ,

En avant parcourant le monde (chanson)

chartresCe chant est connu sous deux mélodies différentes. La plus ancienne est une version plus enjouée chantée par les mouvements de jeunesses dont les scouts.
L’autre version, plus martiale, d’inspiration germanique a plus la faveur chez les militaires. La musique a été composée par Herms Niel. (voir Musique du 2e commando du 11e bataillon des parachutistes, Capitaine Soufflet)
La version scoute, composée de trois couplets,  utilise les mêmes paroles sauf qu’elle ne bisse pas les dernières phrases de chaque couplet mais les remplace par :

« Lalala, lalala, lalala
Le beau pays que mon pays,
Lalala, lalala, lalala
Que veux mon pays? »

Dans nos albums Chants d’Europe I et  chants des Chantiers de la jeunesse

J’achète Chants d’Europe I

j’achète Chants des Chantiers de la Jeunesse

 

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , ,

Je t’aime, ô ma patrie (chant)

Sur l’air fameux du « Coupo Santo »  provençal de Frédéric Mistral et sur les paroles du père Doncoeur, cette chanson d’amour énumère les raisons que nous avons d’aimer et de chérir notre patrie.
Depuis ses plaines, ses monts, jusqu’à nos enfants qui sont le reflet de nos espérances.
Sur un mode doux et délicat, voilà un formidable hymne au pays natal.

aumonier_doncoeurPaul Doncoeur (1880-1961), fils d’officier, né en 1880, entre dans la Compagnie de Jésus en 1898. Les Jésuites étant exilés de France, suite aux lois anticléricales, c’est depuis la Belgique qu’il fait le triste constat du dénigrement de l’Église par L’État français.
Lorsque la France est mobilisée en août 1914, les religieux et religieuses sont autorisés à revenir.
Paul Doncoeur demande alors à être aumônier militaire : « C’est demain la guerre, ma place est au feu ». Pour lui, cette guerre peut être l’occasion pour la France de retrouver sa foi chrétienne. Sans ordre de mobilisation, il gagne les premières lignes, et fait preuve de bravoure en portant secours aux soldats blessés.
Nommé aumônier auxiliaire, il met en place un véritable soutien spirituel dans les bataillons en s’appuyant sur des « chefs de file ».
Avec les prêtres soldats, il assure une présence chrétienne auprès des militaires, se dévoue aux blessés et noue des amitiés. Il combat à Verdun, à Mézières, dans la Somme, au fort de Vaux etc. Il assiste les soldats dans leurs derniers instants et leur donne une sépulture chrétienne.
Après la Guerre, Paul Doncoeur a le souci de la mémoire des morts en prenant soin de l’état des tombes et insiste pour que les corps puissent rester enterrés sur le champ d’honneur. En 1921, il est fait Officier de la Légion d’Honneur.
C’est sur cette forte expérience fraternelle vécue sur le front, cette réconciliation de l’Église avec l’État français sur le champ de bataille, qu’il s’appuie en 1924, lorsqu’il écrit au président du Conseil Edouard Herriot en 1924 pour lui dire : « Nous ne partirons pas ! ».
En 1938, il s’installe à Troussures dont il fait un centre de formation. Pendant la seconde Guerre Mondiale il devient aumônier des Scouts de France.

Source : diocèse aux armées – portrait d’aumôniers

Notre Chant dans nos albums Chants de France VIII et chants d’Europe II

J’achète Chants de France VIII

j’achète Chants d’Europe II

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Le Labeur des paysans de France

hqdefaultLes paroles de ce chant de bénédiction du repas ont été composées par Francine Cockenpot (1918-2001) sur l’air de « Ubi caritas ».

Francine Cockenpot est née dans le Nord de la France quelques jours après l’armistice de 1918, ce qui lui a valu son prénom. Son père, architecte, est spécialisé dans la reconstruction des églises de Flandre démolies par la guerre. Elle grandit dans une atmosphère artistique mais rigide et d’autant plus sévère qu’elle est fille unique.
Guide de France en 1933, totémisée Corbeau Unique, elle est très vite remarquée pour ses talents. Elle a écrit, en cinquante ans, les paroles et musiques de plus de huit cents chansons très largement diffusées dans le scoutisme et les mouvements de jeunes de 1945 à nos jours.
C’est notamment elle qui a écrit la musique de la célébrissime Colchiques dans les prés (paroles de jacqueline Debatte, sous le pseudonyme de Jacqueline Claude), un succès qui, de 1945 aux années 1970, a largement dépassé le milieu scout et les colonies de vacances qui en avaient fait un tube. Cette chanson a été reprise en 1977 par Francis Cabrel.
On lui doit aussi paroles et musique de « Gouttelettes de pluie », « Montjoie », « La route est longue »
Victime d’un cambrioleur qui l’avait battue et laissée pour morte, elle avait perdu un œil. Elle a publié en 1986, après cette douloureuse épreuve, un témoignage pudique et d’un grand courage, fondé sur l’espérance et le pardon au-delà du désespoir.

Le Labeur des paysans de France dans notre CD Chants d’Europe IV

j’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , , , ,

Le 1er Octobre 2016 Saint Michel

A l’occasion de la fête de la Saint Michel commémorée , par les parachutistes -UNP- le 1er  Octobre 2016 , Le Choeur Montjoie Saint Denis lance son deuxième CD des Chants traditionnels des Paras.

       i01DAXX22XX.QXD

Après le volume 1 des Chants traditionnels des Parachutistes qui a été préfacé par le commandant Hélie Denoix de Saint Marc, voici le Volume 2 préfacé par le général d’armée Bruno Dary et illustré par le général de division Jean-Claude Lesquer.

Le Chœur Montjoie Saint sera présent aux différentes manifestations de la journée, Saint Louis des Invalides, Arc de Triomphe et École Militaire.

J’achète Volume 1 Chants traditionnels des Paras

J’achète Volume 2 Chants traditionnels des Paras

Tags :
, , , ,

Hennebont

Carte de la Bretagne en 1789.

Carte de la Bretagne en 1789.

Hennebont  (orthographe ancienne au XIIe siècle : Hanebont) selon des archives de 1114, signifiant « vieux pont », est une commune française située dans le département du Morbihan  en  Bretagne. Ses habitants sont appelés Hennebontais et Hennebontaises.

Chanson : Pelot d’Hennebont

La Chanson Pelot d’Hennebont est en fait la reprise du chant traditionnel révolutionnaire Breton « La lettre de Pelot de Betton ». Ce texte, dans sa version révolutionnaire donc, fait référence aux événements de la vie militaire de Pelot d’Hennebont ; parfois écrit Pelot de Betton. À cette époque, les promotions militaires et l’ascension sociale qui allait avec, pouvaient être fulgurantes. Napoléon Bonaparte en est l’exemple le plus célèbre. Selon certains historiens, cette lettre de Pelot d’Hennebont serait la dernière écrite à sa mère. En effet, l’homme aurait été trop enthousiaste quant à son avenir militaire et se voyait déjà général en écrivant cette lettre… avant de connaître une fin prématurée au combat.

Il s’agit là d’un chant breton de la période révolutionnaire (5 mai 1789 – 9 novembre 1799). Une période on ne peut plus capitale dans la France que nous connaissons et qui est à l’origine de notre Fête nationale du 14 juillet en souvenir des 14 juillet 1789 et 1790.

Pelot d’Hennebont dans notre CD Chants d’Europe VI

J’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

Chants Traditionnels des Paras tome 2

i01DAXX22XX.QXDi01DAXX22XX.QXDVoici 24 chants paras qui complètent à merveille les 25 premiers,
enregistrés il y a un peu plus de 30 ans par le Choeur Montjoie Saint Denis.
Comme l’écrit très justement le général d’armée Bruno Dary dans sa préface, « Nul doute que ce disque sera apprécié, tant par les anciens que par les jeunes, qui y retrouveront ou apprendront des chants parachutistes des différentes époques. Ils sont un peu de notre mémoire parachutiste et de notre amour pour la France. »
Près de la moitié de ces chants authentiques sont inconnus, soit qu’ils aient été oubliés, soit qu’ils n’aient été connus que des membres des unités qui les avaient adoptés, soit encore parce que trop récents, évoquant les opérations extérieures des dernières années.
Ajoutons que le livret  en couleurs est magnifiquement illustré d’aquarelles originales du général Jean- Claude Lesquer, peintre de l’armée de Terre. Ces tableaux évoquent les combats et autres missions des troupes d’élite dont il fut.

Le livret de 32 pages comporte toutes les paroles des chants afin de faciliter leur apprentissage.
Une splendide idée de cadeau pour tous ceux qui aiment nos bérets rouges, noirs (Air) et verts (Marine et Légion).

Chants traditionnels des Paras tome2

J’achète

Tags :
, , , , , , ,

Les Partisans blancs

За_единую_РоссіюLa musique de cette adaptation française, est celle d’une vieille marche des armées tsaristes, « gloire de la patrie ». Il pourrait être l’œuvre du général Tchernikov en 1828.
Au début de la Première Guerre mondiale l’écrivain Guiliarovski en écrit le texte. Puis celui-ci a connu plusieurs variantes (sous des titres différents) durant la Première Guerre mondiale : celle des blancs, celle des anarchistes, celle des rouges, détournée par l’Armée rouge de Léon Bronstein (Trotzky) comme hymne communiste. Cet air qui connaîtra un grand succès mondial grâce au chœur de l’Armée rouge.
Notre version est un hommage aux soldats des armées blanches qui se sont élevés contre les bolchéviques, se sont battus  pour lutter contre la plus criminelle dictature de l’histoire.
Le Mouvement blanc désigne la partie de la population russe n’ayant pas accepté la révolution russe, ou plus spécifiquement la prise de pouvoir par les bolcheviks par un coup d’Etat et leur maintien au pouvoir par la terreur.
L’expression englobe ceux ayant lutté contre le nouveau régime lors de la guerre civile russe au sein des armées blanches mais ne désigne cependant pas de manière exclusive les personnalités militaires ; au-delà du contexte de la guerre civile, elle désigne l’ensemble des personnes ayant quitté la Russie après la révolution d’octobre, voire après la révolution de février.
Dans la plupart des cas, l’expression Russes blancs se réfère aux opposants monarchistes à la Russie soviétique, partisans du Tsar et de la Russie impériale.

Chant : Les Partisans blancs dans notre CD Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , , , , ,

Pourquoi il n’y eut pas de tsar français

Vanloo_Élisabeth_PetrovnaSi la Russie n’eut pas de tsar Français, ce n’est certes pas la faute de la tsarine Élisabeth, ni celle de sa mère.
Au milieu du XVIIIe siècle en Russie, le marquis de La Chétardie, ambassadeur de France, complote et réussit à mettre sur le trône la tsarine Élisabeth, fille francophile de Pierre 1er. C’est d’ailleurs lui qui la présente au peuple, du haut d’un balcon. Le marquis est l’ami de la tsarine, on parle de mariage ; mais il commet l’erreur d’être trop franc dans les messages codés qu’il envoie à Louis XV.
Or, tous les mathématiciens le savent, les Russes sont très forts pour le décryptage. Élisabeth apprend ainsi que l’ambassadeur la trouve à son goût, mais qu’il lui voit les hanches d’une cuisinière polonaise. La tsarine s’intéressait assez peu à la politique ; elle était par contre particulièrement susceptible en ce qui concernait son image auprès des hommes. Le mufle fut déclaré persona non grata, et expulsé vers la France.
Élisabeth aimait pourtant profondément notre pays. Le soir de son coup d’État, elle dit à La Chétardie : « Je cours à la gloire sous l’égide de la France. Même après la disgrâce de l’ambassadeur, elle répondit à ceux qui la poussaient à une alliance avec l’Angleterre, qu’elle ne serait jamais l’ennemie de la France, car je lui dois trop. Jamais on n’arrachera la France de mon cœur », écrivit-elle.
Elle avait d’ailleurs dans sa jeunesse été proposée en mariage par sa mère Catherine au futur Louis XV. On pensait même compléter l’alliance franco-russe par un autre mariage entre le duc de Bourbon, régent, avec… Marie Leszczynska, fille d’un roi déchu mais qui pouvait remonter sur le trône de Pologne si Saint-Pétersbourg l’y aidait, laissait-on entendre.
Le mariage de Louis avec Marie fut ressenti comme un affront. Pourtant, la tsarine Catherine proposa de nouveau sa fille à un Français : le duc de Charolais cette fois (un Bourbon-Condé). Mais « Monseigneur prit d’autres engagements » …

Notre CD : Chants de Liberté

J’achète

Enregistrer

Enregistrer

Tags :
, , , , , ,

Garde Suisse 1792

Tuileries1792Les fédérés ayant trouvé le capitaine Karl d’Erlach, de Berne,  jeune et bel officier, deux femmes lui scièrent lentement la tête, car il ne fallait pas déranger la coiffure qui aurait du succès au bout d’un pique.
Il était onze heures passées le 10 août 1792.
(« Les suisses au service de la France », Jérôme Bodin)

Les gardes suisses également appelés régiment des Gardes suisses sont un régiment d’infanterie suisse servant les rois de France entre 1616 et 1792.
Consommant la chute de la monarchie française et décisive dans le cours de la Révolution, la journée du 10 août 1792, marquée par la prise des Tuileries et  la suspension de Louis XVI, assiste au massacre des deux tiers de la garde suisse, régiment professionnel d’hommes chargés de longue tradition de la protection du monarque.

Chant : Les adieux suisses dans CD Vendée 1792-1796

j’achète

Enregistrer

Tags :
, , , , ,

Lilly Marlène

lilliLilly Marlène est une chanson d’amour allemande dont les paroles sont inspirées d’un poème écrit par le romancier Hans Leip, alors mobilisé.
Le romancier et jeune soldat allemand de la Garde impériale a écrit Lied eines jungen Wachtpostens (en français « Chanson d’une jeune sentinelle ») à Berlin dans la nuit du 3 au 4 avril 1915 pendant la Première Guerre mondiale, avant son départ pour le front russe.
D’abord un échec, cette chanson connaît un regain de popularité pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Son succès devient tel qu’elle est à la fois chantée par les Allemands mais aussi reprise par les Alliés.
Des versions de la chanson ont été diffusées en de multiples langues, notamment en français.
Par ailleurs, le 3e régiment étranger d’infanterie en a adopté la mélodie en adaptant les paroles en tant que chant de régiment.

Lilly Marlène dans notre CD Chants de France XI

J’achète

Tags :
, ,

Les statues du pont au Change

pontauchangeLe 10 mai 1643 mourait Louis XIII, confiant le gouvernement du royaume à un conseil de régence jusqu’à la majorité de son fils, âgé de seulement cinq ans. Anne d’Autriche, veuve royale et mère du jeune Louis XIV, s’appuya sur le parlement de Paris pour faire casser le testament de son époux défunt et assurer seule la régence.
Les représentations de la reine, à la fois mère du roi et régente, portent la marque de la quête d’une légitimité dynastique pour asseoir le pouvoir souverain en temps de minorité royale. Infante d’Espagne devenue reine de France en 1615, Anne d’Autriche n’a pourtant donné d’héritier à la couronne qu’en 1638, avec la naissance tant attendue de Louis Dieudonné.
Longtemps attachée à son pays natal, Anne d’Autriche se convertit à la cause française de manière entière et définitive en devenant mère du futur roi de France. En 1643, elle endossa le rôle de régente par nécessité, par défense des intérêts dynastiques et peut-être aussi par goût pour l’exercice de l’autorité souveraine.
Anne d’Autriche décida de faire édifier un monument à la gloire de la monarchie dans l’espace public parisien (ou de modifier la destination initiale d’un monument conçu avant la mort de Louis XIII). Elle confia à Guillain Simon la réalisation d’un groupe sculpté de trois personnes qui prit place en 1647 dans un monument spécialement construit à l’entrée du Pont au change, qui reliait la rive droite à l’île de la Cité.
Évoquant l’architecture éphémère des entrées royales de la Renaissance, le monument vertical présentait dans sa partie basse un bas-relief de pierre qui faisait probablement allusion à la victoire de Rocroi (1643) et dans sa partie principale une imposante niche abritant le groupe royal sculpté.
Le jeune Louis XIV y était placé sur un piédestal, sous une Renommée et entre ses parents, Louis XIII et Anne d’Autriche. Le monument fut démembré en 1787 et les statues sont actuellement présentées au musée du Louvre dans leurs positions respectives et telles qu’elles devaient se présenter sur le pont.

Notre CD Chants de France VIII

J’achète

Tags :
, , , , ,

La bataille de Fontenoy

Pierre_LenfantLa bataille de Fontenoy se déroula le 11 mai 1745, sous le règne de Louis XV,  dans les Pays-Bas autrichiens (Belgique actuelle) pendant la guerre de Succession d’Autriche. Conséquence du siège de la ville de Tournai (avril-juin 1745), c’est une grande victoire de l’armée française alors dirigée par le maréchal de Saxe. Un chant célèbre cette victoire sur l’air de Reçois dans ton galetas, chanson attribuée à Madame de Pompadour, selon les Lettres de Monsieur de Marville, lieutenant-général de police au ministre Maurepas (1745), et le Chansonnier historique du XVIIIe siècle.

 

La bataille de Fontenoy dans CD Chants de France VIII

J’achète

Tags :
, , , , , ,

Le Conscrit du Languedoc

conscritLe Conscrit du Languedoc est une chanson de conscrits qui évoque le tirage au sort qui décidait de l’ordre de départ des hommes pour la guerre. Le conscrit fait ici ses adieux à ses parents et à sa bien-aimée. La chanson, appelée aussi Le Conscrit de 1810, fait allusion à la période de l’apogée de l’empereur Napoléon et du besoin de combattants, notamment pour le front d’Espagne. Le chant, originaire du Languedoc, a pourtant été écrit en français et s’est propagé sous cette forme. Il fut publiée pour la première fois en 1846 par Théophile Marion Dumersan dans son recueil  Chansons nationales et populaires de la France sous le titre « Le départ du conscrit ».

 

Le conscrit du Languedoc dans CD Chants d’Europe IV

J’achète

Tags :
, ,

La grande famine du Mont-Liban (1915-1918)

Mount_Lebanon_Great_FamineLa résistance chrétienne aux persécution n’a pas commencé en 1975.
La période de la Première Guerre mondiale, et particulièrement de 1915 à 1918, vit la population maronite du Mont-Liban décimée par la famine qui a fait pas moins de 150 000 morts sur les 400 000 habitants que comptait à l’époque cette région.
Le ministre ottoman de la Guerre, Enver Pacha, disait à l’époque : « L’Empire ottoman ne recouvrera liberté et honneur que lorsqu’il aura été débarrassé des Arméniens et des Libanais. Nous avons supprimé les Arméniens par le fer, nous supprimerons les Libanais par la faim. » Toutefois, cette famine a été le résultat de plusieurs facteurs bien distincts et la responsabilité de ce drame ne saurait être attribuée intégralement aux seuls Turcs.
Tout d’abord, le littoral libanais était soumis à l’époque à un implacable blocus maritime imposé par la flotte alliée et plus particulièrement britannique, qui avait pour but d’éviter tout afflux d’armes ou de munitions dont auraient pu profiter les alliés ottomans des Allemands.
A ce siège maritime venait s’ajouter un blocus terrestre pratiqué cette fois par les Ottomans qui contrôlaient ainsi toutes les voies de communication terrestre. A la misère qui frappe ainsi les populations essentiellement rurales du Mont-Liban vint s’ajouter une invasion de criquets unique dans les annales de l’histoire du Liban qui dévasta en cent jours la totalité des récoltes. Les conséquences furent épouvantables : cette région montagneuse, pour être fertile, ne pouvait toutefois assurer dans des conditions optimales que la production d’environ le tiers des besoins alimentaires de sa population, et ce tiers se trouvait anéanti. A cela s’ajoutait, depuis la révolution de la soie au XIXe siècle, le fait qu’une partie importante des cultures maraîchères et fruitières avaient été remplacées par l’élevage du précieux ver à soie et des plantations de muriers.
Enfin, dans son Histoire de la grande famine au Mont-Liban (1915-1918) Un génocide passé sous silence, le professeur Boustani dénonce le rôle néfaste de certains commerçants et usuriers libanais enrichis par le marché noir qui contribua à aggraver une situation humanitaire désastreuse.
A l’inverse, et malgré les risques qu’encouraient ses navires en cherchant à contourner le blocus maritime, la communauté libanaise d’Égypte, riche et nombreuse, a contribué dans une certaine mesure à soulager autant que faire se peut les souffrances du Mont-Liban en acheminant des aides via l’ile de Rouad au nord de Tripoli. Cette aide était livrée au patriarcat maronite qui la redistribuait dans les villages par l’intermédiaire des couvents et des ordres monastiques.

[Une Histoire de la grande famine au Mont Liban (1915-1918), un génocide passé sous silence , Professeur Antoine Boustani].

 

Notre CD Chants de France XII, Occident en avant

J’achète

Tags :
,

Premier chant du 1er REC

Dernier Régiment étranger de Cavalerie, le 1er REC a été créé en 1921 à Sousse (actuelle Tunisie). Cette unité comptait alors dans ses rangs de nombreux Russes blancs, qui apportèrent leur expérience de cavalier acquise lors de la grande guerre de 1914 à 1918 et dans les armées blanches de 1917 à 1923 face aux  bolcheviques. Le chant actuel du Royal Étranger, nom de tradition du 1er REC, est La Colonne. Toutefois, le régiment a un autre chant de tradition, plus ancien, appelé Premier chant du 1er REC. Ce dernier témoigne de l’influence musicale allemande au sein de l’armée française en général et de la légion en particulier. Adaptation du  chant militaire Lisa, Lisa, il aurait été intégré au répertoire de la Légion dès 1921.

 

Premier Chant du 1er REC dans CD Chants de France XII

J’achète

Tags :
, ,

Vive Henri IV

Henri_IV_en_MarsLe chant Vive Henri IV se chante sur un air fort ancien, dont on trouve des traces dès le début des années 1580, dans plusieurs recueils littéraires de chansons. Le texte de « Vive Henri IV » est celui d’une chanson insérée par Charles Collé dans La Partie de chasse d’Henri IV, comédie en trois actes et en prose, dont la version définitive est représentée pour la première fois sur le théâtre des Tuileries le 16 novembre 1774. Air très populaire et qui incarne l’image d’une royauté idéale, le chant Vive Henri IV va devenir un chant de ralliement des monarchistes et un des hymnes favoris des royalistes durant la Restauration. Cependant, il faut noter qu’il était rarement joué en entier devant les membres de la famille royale en raison de son couplet « J’aimons les filles et j’aimons le bon vin ».

 

Vive Henri IV dans CD Chants d’Europe V

J’achète

Tags :
, , ,

Le fort de Douaumont

douaumontLe fort de Douaumont est un fort Séré de Rivières (ensemble de fortifications bâti à partir de 1874 le long des frontières) situé sur  la commune de Douaumont, près de Verdun.
Sa construction commence en 1885 et se termine fin 1913. Il devient par sa place dans le dispositif, un fort important de la région verdunoise en 1914.
Douaumont, clef de voûte du réseau de fortifications de la région de Verdun et point d’observation exceptionnel, est pris par les Allemands le 25 Février 1916, au tout début de leur grande offensive.
L’événement a immédiatement un retentissement considérable, tant la propagande allemande s’emploie à en faire une victoire décisive. Du côté français, une gêne persiste : le fort en cours de désarmement depuis 1915 a été pris quasiment sans résistance par une simple avant-garde allemande.
Cette information n’ayant pas été préalablement donnée au public, les dirigeants français se voient d’abord dans l’obligation d’atermoyer quant à l’étendue du succès allemand. Mais une impérieuse nécessité va par la suite voir le jour : reprendre à tout prix ce fort, demeuré un « bastion » dans les esprits. Cette volonté de contrer les succès allemands, tant du point de vue militaire que psychologie, explique, bien plus que leur valeur opérationnelle, l’acharnement mis à recouvrer ces fortifications.
Le fort fut repris, Le 24 octobre 1916,par la 38e division d’infanterie composée notamment  du régiment d’infanterie coloniale du Maroc (RICM) renforcé de tirailleurs sénégalais, le 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs et le 321e régiment d’infanterie.

 

Notre CD Chants des poilus 1914-1918

J’achète

Tags :
, ,

Camp du Drap d’Or

drapdorLe Camp du Drap d’Or est le nom que porte la rencontre qui eut lieu entre François Ier et Henri VIII dans le nord de la France, près de Calais. Il s’agit pour le roi de France de nouer une coalition avec l’Angleterre contre Charles Quint. Du 7 au 24 juin 1520, de splendides fêtes sont organisées, avec des joutes, des tournois, des combats à pied, des banquets… Chacun veut exposer aux yeux de tous, la puissance de sa dynastie et de son pays. Mais l’entrevue se solde par un échec et Henri VIII s’alliera finalement au roi Charles Quint.

Notre CD Chants de France X, François 1er départ pour Marignan

j’achète

Tags :
, , ,

Anastase II pape

125978-004-412AAF49Anastase II, pape, écrivit à Clovis :

« Glorieux fils, nous vous félicitons que votre avènement à la foi inaugure notre pontificat. Un si grand événement fait tressaillir de joie le siège de Pierre.
[…] Que la joie de votre Père vous fasse croître dans les saintes œuvres. Comblez nos désirs, soyez notre couronne et que notre mère l’Église s’applaudisse des progrès du grand roi qu’elle vient d’enfanter à Dieu.
Illustre et glorieux Fils, soyez sa gloire, soyez pour elle une couronne de fer !
Nous louons Dieu, qui vous a retiré de la puissance des ténèbres, pour faire d’un si grand prince le défenseur de son Église et opposer votre gloire aux attaques des pervers. »

 

La loi salique dans CD chants du Moyen Age

j’achète

Tags :
, ,

Canal du Midi

Beziers_FonseranesConstruit sous le règne de Louis XIV, le Canal du Midi est le plus ancien canal d’Europe encore en fonctionnement.
Pierre-Paul Riquet mit quinze ans à mûrir son projet, puis quatre ans pour convaincre Colbert et Louis XIV. Enfin, le 1er janvier 1667, les travaux débutent.
Le Canal du Midi court sur 240 kilomètres entre l’étang de Thau, près de Sète, et Toulouse. Il est prolongé jusqu’à l’Atlantique par le canal latéral à la Garonne sur 193 kilomètres.
– 1681 : inauguration
– 1996 : inscription au patrimoine mondial de l’Unesco
– 2 mètres de profondeur
12 ans de travaux
328 ouvrages d’art (dont 63 écluses, 126 ponts, 55 aqueducs, 7 ponts-canaux et 6 barrages)
45 000 platanes et cyprès plantés le long des berges.
L’Unesco a, décidé de classer le Canal du Midi parmi les 469 sites du patrimoine mondial de l’humanité.
De 2 000 ouvriers engagés au départ en 1667, ils furent jusqu’à 12 000, autant de femmes que d’hommes, répartis en 12 divisions composées chacune d’équipes de 50 personnes.
Le tunnel de Malpas est un ouvrage majeur du Canal du Midi. C’est le plus ancien tunnel canal au monde destiné à la navigation. Il est encadré par deux profondes tranchées d’accès. C’est le premier tunnel réalisé à l’explosif. L’ensemble des travaux est manuel et le creusement du canal se fait à la pelle et à la pioche. II offre une illustration remarquable du savoir-faire des ingénieurs et ouvriers à l’époque du Roi-Soleil. Ce tunnel symbolise depuis le XVIIe siècle la capacité humaine à s’affranchir des difficultés posées par la nature.
Le tunnel de Malpas a été percé en seulement 6 jours, sur une longueur de 170 mètres, dans des grès sableux, avec un risque permanent d’effondrement, durant l’hiver 1679-1680. Ses dimensions sont considérables : 8 mètres de largeur pour 8 mètres de hauteur. Ce tunnel a été le premier qui ait été réalisé pour un canal. Un exploit technique du XVIIe siècle !
Le Canal du Midi ou Canal des Deux Mers, relie la Garonne à la mer Méditerranée. Il fournit, avec le canal latéral à la Garonne, une voie navigable de l’Atlantique à la mer Méditerranée. Il a été prolongé par le canal du Rhône à Sète. D’abord nommé canal royal en Languedoc, les révolutionnaires le rebaptisent en canal du Midi en 1789. Il a été considéré par ses contemporains comme étant le plus grand chantier du XVIIe siècle.
Il faudra 14 ans, 12 000 ouvriers et 7 millions de m3 de terre maniés à la main, sans parler des 17 millions de livres que coûta le projet : en comparant cette somme au salaire annuel d’un bon artisan de l’époque – 100 livres – cette somme représenterait vraisemblablement autour d’un milliard d’euros de nos jours !
Riquet ne verra jamais la fin du chantier : il meurt en 1680 après avoir dépensé toute sa fortune, alors qu’il ne reste plus qu’une lieue à creuser. Ses successeurs poursuivirent les travaux et s’enrichirent jusqu’à la Révolution qui nationalisa le Canal.

 

Chanson pour la naissance de Louis XIV dans CD Chants de France VIII

J’achète

Tags :
, , , ,

Monsieur de Charette

Charette_de_La_ContrieMonsieur de Charette est un chant longtemps passé pour un authentique produit de la Chouannerie et publié comme tel dans l’Anthologie de Gustave Charpentier. Il date pourtant de 1853 et aurait été composée par Paul Féval. Glorifiant « le roi de la Vendée », les royalistes ont adoptée cette chanson et l’ont inscrite à leur répertoire. Le 13 mai 1909, elle eut même les honneurs de la Chambre ; le député de Baudry d’Asson l’entonna du haut de la tribune en réplique à L’Internationale.

Monsieur de Charette dans CD Vendée 1792-1796

J’achète

Tags :
, ,

Anne d’Autriche

Anne_d'Autrichepar_Charles_BeaubrunAnne d’Autriche est née le 22 septembre 1601 à Valladolid en Espagne et morte le 20 janvier 1666 à Paris.
La jeune infante d’Espagne Anne d’Autriche, fille aînée de Philippe III , devient reine de France par son mariage avec Louis XIII en 1615. Il faut attendre 1638 pour que la reine accouche d’un enfant, Louis Dieudonné, futur Louis XIV, qui naît le 5 septembre 1638 à Saint-Germain-en-Laye.
La maternité constitue un tournant majeur dans la vie d’Anne d’Autriche, qui acquiert ainsi le statut de mère de l’héritier du trône.
À la mort du roi en 1643, le jeune Louis XIV n’a que cinq ans et Anne d’Autriche assure la régence du royaume de France. Veuve et mère du roi, elle défend avec jalousie l’autorité de son fils en même temps qu’elle s’appuie sur le cardinal Mazarin pour exercer l’autorité souveraine.
De 1648-1652, la Fronde, révoltes des parlementaires puis des princes contre l’autorité de la régente et de Mazarin, dévaste la France.
Face à la révolte du Parlement, Anne d’Autriche est tentée d’employer la force, mais Mazarin lui conseille la modération. En janvier 1649, la reine-mère et son fils quittent Paris pour Saint-Germain et laissent Condé investir la capitale. L’apaisement obtenu par le traité de Saint-Germain est fragile et n’évitera pas la révolte des princes, puis l’alliance des deux Frondes instaurant une guerre civile qui va durer jusqu’en 1652.
Durant ce long conflit, Anne d’Autriche accompagne son fils dans une vie itinérante aux hasards des campagnes. Elle s’appuie sur Mazarin qu’elle soutient, y compris pendant les deux exils volontaires de ce dernier.
Le 5 septembre 1651, Louis XIV atteint la majorité fixée à treize ans. Deux jours plus tard devant le Parlement, Anne d’Autriche transmet officiellement les pouvoirs régaliens à son fils.
Anne continuera à siéger auprès du roi jusqu’à la mort de Mazarin en 1661.
Anne, qui a toujours joui d’une bonne santé, est atteinte d’un cancer du sein à 64 ans et s’éteint le 20 janvier 1666.
Alors qu’un conseiller tente de réconforter Louis XIV en lui disant « Ce fut une grande Reine ! », Louis répond solennellement : « Non monsieur, plus qu’une grande Reine, elle fut un grand Roi. »

Notre CD Chants de France VIII, chanson pour la naissance de Louis XIV

J’achète

Tags :
, , , , ,

Choix du navire et de l’équipage

Prière pour faire un bon choix du navire et de l’équipage avec lequel on embarquera.

Vannes« Les abeilles n’entrent pas dans n’importe quelle ruche, ni les oiseaux dans un nid autre que le leur. De même, un marin doit faire un choix sérieux pour éviter d’embarquer avec des pirates.
Ô Dieu, de qui partent tous les rayons de la lumière qui nous luit, éclairez les âmes de ces pauvres gens, et faites qu’ils n’apportent pas moins de prudence à ce qui est du bien de leur âme qu’à ce qui concerne leur corps. Ne permettez pas qu’ils fassent naufrage dans le port et qu’un navire dans lequel ils s’engagent inconsidérément se change en baleine ou autre monstre marin qui les dévore dès leur entrée, et aux premiers pas qu’ils feront. Adressez-les aux personnes dont votre divine bonté guide les démarches en son saint service. »

Père Georges Fournier, 1643
cité dans A Dieu vat par l’abbé Kieffer

Notre CD Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, , ,

Samedi 28 mai 2016, Roger Holeindre dédicace

i01DAXX22XX.QXDroger holeindreNous vous donnons rendez vous le samedi 28 mai de 14h à 18h30.

Au restaurant  La Mère Agitée 21, rue Campagne-Première 75014 Paris.

Roger Holeindre sera présent pour dédicacer notre dernier CD : Indochine, Algérie, Roger Holeindre se souvient.

Les douze poèmes, ici rassemblés, ont été écrits , au Vietnam, en Algérie et en prison, dans les années cinquante et soixante.

Ces textes sont illustrés par des chants interprétés par le Choeur Montjoie Saint Denis.

J’achète

Notre CD

Tags :
, ,

La Piémontaise

Lejeune_MarengoC’est en 1796 que la France prit possession du Piémont et en forma les départements de la Doire, du Pô, de la Stura, de la Sésia et de Marengo.
A la chute de Napoléon Ier, ces territoires furent rendus à la Maison Royale de Savoie.
Il nous reste de cette époque cette chanson si connue, où la fiancée du soldat français envoyé occuper cette région montagneuse, se plaint de la concurrence éventuelle des belles Piémontaises.

Pierre Chaumeil

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Notre CD Cavalerie – chants et sonneries

J’achète

Tags :
, , , , ,

Oh ! La Fille

paras« Cette chanson me ramène loin en arrière. À Mont-de-Marsan dans les années cinquante.
Dans la caserne, un bâtiment était occupé par les appelés. Un autre, en face, n’accueillait que les engagés pour l’Indochine.
C’est un sous-lieutenant appelé qui, un beau matin, créa les paroles françaises et fit chanter cette magnifique chanson à ses hommes.
Instructeur à la compagnie des engagés, j’adoptai immédiatement cet air et le fit chanter aux volontaires, à aller et au retour, à pied, de la caserne au champ de tir, à travers la ville de Mont-de-Marsan et dans la forêt landaise.
L’air était lancé… Il fit le tour du monde et ce n’est pas fini. »

Roger Holeindre

(Citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Notre CD Chants traditionnels des Paras

J’achète

Tags :
, , ,

notre nouveau CD : Indochine, Algérie…….. Roger Holeindre se souvient

i01DAXX22XX.QXDLorsque « Servir Dieu, l’Église et la Patrie » des scouts se conjugue avec le « Qui ose gagne » des paras et du bon sang corse, cela peut produire un mélange explosif : un engagement total, c’est-à-dire de toute une vie, droite, riche d’aventures audacieuses, une vie de combattant.
Les douze poèmes de Roger, ici rassemblés, ont été écrits au Vietnam, en Algérie et en prison, dans les années cinquante et soixante. Ils racontent ces engagements et des cicatrices encore douloureuses pour ceux qui sont revenus de ces guerres.
Roger les déclame lui-même, avec sa voix passionnée et chaleureuse qui a enflammé tant d’auditoires depuis plus d’un demi-siècle.
Et ces textes de feu sont illustrés par des chants des bérets rouges, verts ou bleu marine des troupes de Marine ou des scouts, interprétés fort à propos par le Choeur Montjoie.
Près d’une heure avec le sergent Antoine, tombé à Dien Bien Phu, avec Tong et Dinh, de Phủ Lý, avec le sergent-chef Brahim de la harka de Lanoix, assassiné par les rebelles du FLN.
Près d’une heure avec Roger Holeindre et le Choeur Montjoie Saint Denis..

notre CD Indochine Algérie Roger Holeindre se souvient

J’achète

Tags :
, , ,

Vive Henri IV – Chanson

HENRI_IV_DE_BOURBONL’air de cette chanson figurait dès 1581 dans un recueil de noëls de Christophle de Bordeaux, puis comme air de danse sous le titre Branle couppé nommé Cassandre dans un recueil de 1588.
Il s’agit d’un air archaïque (en mode de la, naviguant entre le mineur et l’hypodorien, modulé parfois en majeur).
Le premier couplet fut écrit par Du Courroy, maître de chapelle d’Henri IV, et fut rapidement très à la mode.
Charles Collé, célèbre chansonnier et auteur dramatique (1709-1783) semble être l’auteur de la suite, qui figure dans sa Partie de chasse d’Henri IV, comédie en trois actes en prose, composée en 1764 représentée d’abord en province, puis à la Comédie Française le 16 novembre 1774.
Dès lors, le succès fur exemplaire, car Vive Henri IV fut chanté durant tout le XVIIIe siècle et tout le XIXe, où il fit figure de chant national, symbole de la Monarchie française.

Pierre Chaumeil

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Vive Henri IV dans nos albums Chants d’Europe V et Chants de France VIII

J’achète  CD : Chants d’Europe V  et Chants de France VIII

Tags :
, , , ,

Vanden

vandenEnfant de l’assistance publique, figure légendaire du Tonkin, Roger Vandenberghe est tombé le 6 janvier 1952.
Quinze fois cité, douze fois blessé, adjudant-chef à 24 ans, il commandait les « Tigres Noirs » unité commando composé de 200 hommes, tous vietnamiens.
De Lattre disait : « Donnez-moi cent Vandenberghe et l’Indochine sera sauvée ! »

Colonel Moinet

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Chant : Vanden dans notre CD Chants d’Europe IV

J’achète

Tags :
, , , , ,

Le pont de Morlaix – Chanson

Viaduc_de_Morlaix« Contrairement à l’antique pont d’Avignon, le pont de Morlaix n’a été construit qu’au siècle dernier pour permettre au chemin de fer naissant de franchir le confluent des deux rivières, le Sarlot et le Quefflent, dont les eaux forment le port et qui coupent la ville.
Ce gigantesque viaduc de 285 mètres de longueur et de 58 mètres de hauteur au-dessus des quais, comporte deux étages : le supérieur soutenu par 14 arches et l’inférieur par 9. Entre les deux un passage pour piétons fut aménagé et c’est là que les marins pouvaient rencontrer de jolies dames… »

Pierre Chaumeil

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Chant : Le Pont de Morlaix dans notre CD Chants de la marine en bois

J’achète

Tags :
, ,

Fanchon

Lasalle-wagram« C’est La Madelon des soldats de l’Empire, elle a été créée par un hussard célèbre : le général de Lassalle, originaire de Metz, grand sabreur de l’armée impériale, fougueux cavalier, téméraire, impétueux, chargeant l’ennemi sabre au clair, debout sur ses étriers, la pipe à la bouche.
Roederer, messin comme lui, le disait animé d’une gaîté irrésistible et jamais démentie.
Très proche de ses hommes, Lassalle trinquait volontiers avec eux. Gageons qu’il a composé cette chanson pour maintenir le moral de ses Cavaliers. »

Jean-Marie Cuny

(citation extraite de Chants de France et de Chrétienté édité par le Centre Henri et André Charlier en 1988)

Notre CD Cavalerie – chants et sonneries

J’achète

Tags :
, , ,

La bataille de Pavie

article 5« Tout est perdu, fors l’honneur » voici ce que l’on retient de cette bataille décisive de la sixième guerre d’Italie, qui s’est déroulée il y a 490 ans. Cette chanson décrit la capture du roi de France, François 1er lors de ce désastre militaire de 1525. Tandis que le chant des lansquenets allemands « Jörg von Frundsberg, führt uns an » évoque cette défaite française, cette chanson sur la bataille de Pavie est écrite à partir du récit tiré de la collection manuscrite de Maurepas que possède la Bibliothèque royale.

 

La Bataille de Pavie dans notre CD Chants de France VIII

J’achète

Tags :
, , ,

La pastourelle

Troubadours_berlinLa pastourelle est un genre poétique du Moyen Âge. Poème chanté, composé de strophes ou laisses (unité sémantique) assonancées en nombre variable, il met en scène, en alternant dialogues et parties narratives, une tentative de séduction d’une jeune bergère par un chevalier. La scène peut se terminer par un refus, ou par une acceptation.
Parfois, la bergère, en butte aux instances du chevalier, appelle à l’aide le paysan qu’elle aime, qui met en fuite le poursuivant.
Les trouvères ont emprunté leurs thèmes aux poètes provençaux. Car les pastourelles ont d’abord été composées en langue d’oc, entre le milieu du XIIe et la fin du XIIIe siècle, par des troubadours très connus comme Marcabru, Gui d’Ussel.

 Notre Chant : Mon père avait cinq cents moutons dans le CD Chants de France IX

J’achète

Tags :
, , , , ,

La Montagne

1280px-MLE02Le répertoire militaire est le seul encore employé dans le cadre d’une activité professionnelle. Le chant militaire est facteur de cohésion, il transmet l’histoire et les traditions d’un régiment. Chaque chant s’attache à une époque, à un climat politique, à une situation bien particulière.
Tous ces chants ont une valeur historique, ils ne sont plus propres à une Arme, à un régiment ou à une spécialité, ils sont restés dans la tradition du chant militaire.
Nous avons retenu ce chant traditionnel militaire, La Montagne, dans notre CD.

Notre Chant : La Montagne dans CD Chants de France VII

J’achète

Tags :
, ,

Les Echevins

23704-14

Le Prévôt des marchands et les échevins de la ville de Paris, 1611, Paris, musée Carnavalet.

À l’époque carolingienne, les échevins (scabini) étaient les notables désignés pour assister le comte à son tribunal.
On appela ainsi à partir du XIIe siècle les notables élus par les habitants et en fait, le plus souvent, par l’oligarchie dirigeante pour former autour du maire le conseil des villes de commune.
Certaines constitutions urbaines leur donnaient le nom de jurés, de syndics ou de pairs (Rouen). Les échevins parisiens étaient, avec le prévôt des marchands, les chefs de la hanse des marchands de l’eau (grands marchands utilisant la voie fluviale) qui, à partir du XIVe siècle, fit figure à certains égards de municipalité.
Assistés éventuellement par un procureur du roi et de la ville, un receveur et un greffier, les échevins composaient le corps de ville ou bureau de ville. Ils étaient d’abord à ce titre, même si leurs attributions avaient diminué d’importance, membres d’une juridiction (à Metz, à Nancy, les « maîtres échevins » étaient juges plutôt qu’édiles).
Mais la création au XVIe siècle des juridictions consulaires, au XVIIe siècle des lieutenants de police réduisit fort leurs prérogatives judiciaires.
Le mode de nomination des échevins était variable, ce que l’on continuait de nommer « élection » étant une désignation par le pouvoir royal ou une cooptation par les marchands les plus influents.
Lorsque les places d’échevins étaient dites « électives », elles étaient aussi gratuites et temporaires, annuelles ou biennales. Mais à plusieurs reprises, en 1692, 1706, 1733, 1771, la monarchie transforma les charges de maire et certaines charges d’échevins en offices vénaux, qui trouvaient ou non des acquéreurs, acquéreurs de bon ou de mauvais gré.
La Révolution française de 1789 abolit les échevins et transporta leurs attributions aux maires et aux conseils municipaux.

Nos CD Chants de France VIII et Chants du Moyen Âge

J’achète CD: Chants de France VIII  et Chants du Moyen Âge

Tags :
, , , ,

Cerf (animal)

Cervus_elaphus_Luc_Viatour_4Le cerf est un mammifère cervidé. C’est un herbivore : il se nourrit donc de végétaux (herbes, feuilles, écorces), et vit dans les forêts et parfois dans les prairies, en Europe, en Afrique du Nord, en Asie, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Normalement, il n’est pas difficile d’en observer, mais il faut être attentif et ne pas faire de bruit. La femelle du cerf est la biche ; le petit du cerf est appelé le faon
Le pelage est fauve roussâtre en été avec un poil court et régulier et gris-brun et plus épais en hiver.
Les cerfs d’Europe vivant à l’état sauvage, peuvent effectuer des bonds de 3 mètres de hauteur et de plus de 10 mètres de longueur et courir à, 30–40 km/h en « vitesse de croisière », mais en cas de danger, ils peuvent foncer à 75 km/h en moyenne et jusqu’à 100 km/h en pointe, pour les meilleures.
En plus de leurs performances physiques, les cerfs utilisent l’ouïe, l’odorat et la vue pour repérer le danger venant des prédateurs. Les cerfs sont de bons nageurs et n’hésitent pas à traverser à la belle saison, des cours d’eau ou des lacs.
Ils vivent jusqu’à 12 ans en liberté et entre 20 et 25 ans en captivité.
Les bois d’un cerf tombent à la fin de l’hiver. Son cri s’appelle le brame.

Notre chant : Un grand Cerf dans notre CD Chants de France IX

J’achète

Tags :
, , , ,

Le chant des déportés

deportesLe Chant des déportés ou Chant des marais est l’adaptation en français d’un chant allemand composé en 1933 par des prisonniers du camp de concentration, pour détenus politiques, de Börgermoor, dans le Pays de l’Ems, en Basse-Saxe.
Les paroles de cette chanson ont été écrites par le mineur Johann Esser et l’acteur et metteur en scène Wolfgang Langhoff, la musique a été composée par Rudi Goguel, un employé de commerce ; tous trois étaient détenus au camp de concentration de Börgermoor, ouvert en 1933 et administré par la SA. Les cadres SA (puis SS) des camps exigeaient traditionnellement des prisonniers qu’ils chantent pour se rendre au travail
Ainsi le chant serait-il né de la tradition concentrationnaire de faire chanter les détenus, et de la volonté de ceux-ci de rendre compte des conditions de détention, des violences subies, mais aussi de leur conviction de voir abattue la tyrannie nazie.

Le chant des marais dans notre CD Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , ,

Cavalerie Bourguignonne

Charles_le_Téméraire_DijonCe chant évoque la bataille de Montenaken le 20 octobre 1465 qui a été menée entre les forces de Liège et le duché de Bourgogne.
L’armée liégeoise, commandée par Raes de Heers était composée de 2 à 3 000 hommes, principalement des fantassins avec quelques artilleurs de campagne. Les forces bourguignonnes, commandées par Charles le Hardi, futur Charles le Téméraire étaient fortes d’environ 1 800 hommes.
L’armée bourguignonne étant inférieure en nombre pour s’attaquer de face aux défenses liégeoises retranchées dans le village de Montenaken. Ils envoyèrent donc des pilleurs brûler la campagne environnante dans l’espoir de leur faire quitter leurs positions défensives par la provocation. Ce fut un succès et une grande troupe liégeoise, peut-être toute leur armée, livra bataille en rase campagne entre Montenaken et Fresin, contre l’armée bourguignonne.
L’armée liégeoise, hors de sa position défensive et désordonnée par la poursuite fut ainsi mise en déroute. Environ 1200 miliciens liégeois furent tués dans la bataille.

Notre Chant : Cavalerie Bourguignonne dans CD Chants de France VII

J’achète

Tags :
, , ,

Marignan 1515

MarignanLa bataille de Marignan (aujourd’hui Melegnano, ville à 16 km au sud-est de Milan) eut lieu les 13 et 14 septembre 1515 et opposa le roi de France François Ier et ses alliés vénitiens aux mercenaires suisses qui défendaient le duché de Milan.
1515, sans doute la date la plus connue de l’histoire de France, et la seule victoire de François 1er en trente années de règne !
En montant sur le trône de France, le 1 janvier 1515, François d’Angoulême entend bien poursuivre la politique italienne de son prédécesseur, Louis XII. Or celui-ci avait dû affronter, dans les années 1511-1513, une puissante coalition européenne, qui avait pour objet de chasser les Français d’Italie
La bataille de Marignan, en seize heures de combat, s’avère finalement terriblement meurtrière et les deux camps pleurent des milliers de morts, dont plusieurs princes français.
Elle donnera lieu à une intense propagande développée par le pouvoir royal afin de justifier cette expédition.

Chant : Départ pour Marignan dans notre CD Chants de France X

J’achète

Tags :
, , , ,

Dagobert 1er

Close up of Dagbert's monument.Dagobert Ier, né vers 602/605, mort le 19 janvier 638 ou 639, est un roi des Francs de la dynastie mérovingienne. Fils de Clotaire II (584-629).
Le règne de Dagobert se déroule environ 130 ans après celui de Clovis et 120 ans avant l’avènement du carolingien Pépin le Bref. Dagobert prend la succession de son père Clotaire II, ce dernier a unifié les terres franques alors réparties entre les petits fils de Clovis. Dagobert règne donc sur un royaume unifié. Cependant, il doit compter avec la noblesse austrasienne, qui avait su monnayer son aide auprès de Clotaire II contre Brunehaut.
Mais la chanson Le Bon Roi Dagobert est une chanson parodique française datant de 1750 mais dont la mélodie serait gauloise. Elle évoque deux personnages historiques : le roi mérovingien Dagobert Ier et son principal conseiller, saint Éloi (vers 588–659), évêque de Noyon de Tournai.

 Chant Le Bon Roi Dagobert dans notre CD Chants de France IX

J’achète

Tags :
, , , ,

Notre Drapeau

L’expérience des Chantiers de la jeunesse n’est pas toujours connue du grand public. Il s’agit article 1d’une expérience  unique de quatre années.

Signée le 22 juin 1940, la convention d’armistice ordonne la démobilisation générale et supprime le service national, si bien que les autorités militaires françaises se retrouvent en juillet 1940 à gérer deux contingents : celui des soldats démobilisés (40 000 hommes) et celui des mobilisés de juin (50 000 hommes).

Bien décidé à garder le contrôle de tous ses hommes, l’État-major choisit de reverser ce contingent dans des camps, des formations de jeunesse, l’appellation n’étant pas encore bien définie. Cette mission de regroupement est confiée au général de La Porte du Theil, reconnu pour ses compétences de commandement et son expérience d’éducateur.

Les Chantiers de la Jeunesse, institution d’État, s’inspire logiquement du service national mais également d’organisations éducatives. La filiation la plus flagrante est celle du scoutisme, liée à l’expérience du général de La Porte du Theil chez les Scouts de France.

On y retrouve le même salut, le même code de conduite, un uniforme semblable et les mêmes finalités : entraînement physique, vie en campagne, développement du caractère, participation au service du pays, le sens de Dieu…

Le chant « Notre drapeau » est évocateur de ce sens du service de la Patrie qu’insuffle ce mouvement résolument attaché à la France.

Notre Drapeau dans notre CD Chants des Chantiers de la Jeunesse

J’achète

Tags :
, , ,

Montbéliard

Montbéliard, ville de l’Est de la France est situé dans le nord-est de la Franche-Comté, dans l’extrémité nord du département du Doubs.
Chteau_de_Montbliard_La ville est arrosée par l’Allan et la Lizaine. En dehors du territoire communal, le Doubs s’écoule au sud, le Rupt à l’ouest et la Savoureuse à l’est.
Les premières références à Montbéliard datent du Xe siècle à l’époque où le site accueille un château et quelques maisons sur le  » rocher « . Les siècles qui suivent renforcent la puissance de la ville car le commerce et l’artisanat s’y développent. Le mariage de l’héritière du comté de Montbéliard en 1397 et d’un Wurtemberg fait basculer Montbéliard vers le Saint-Empire germanique. La ville devient une enclave protestante au coeur d’un pays catholique et connaît un formidable essor. Les édifices poussent comme des champignons : le temple Saint-Martin, l’académie, le logis des gentilshommes, les petites maisons aux couleurs vives… La Révolution marque le rattachement de Montbéliard à la France (en 1793) et la ville connaît un second souffle avec des familles comme Japy et Peugeot qui font entrer la région dans l’ère de la révolution industrielle.

Notre Chant : Le cry de Montbéliard dans CD Chants de France VII

J’achète

Tags :
, , , , ,

Sainte Geneviève -patronne de Paris

sainte genevièveLa gendarmerie dispose de peu de chansons qui lui sont propres. Toutefois, il ne serait pas correct de laisser tomber dans l’oubli un chant en l’honneur de sa sainte patronne. Le chant « Patronne de Paris et de la gendarmerie » est donc un hommage à Sainte Geneviève.

Chant peu connu, il mérite une attention particulière. En effet, la sainte dont Jean de Brem disait qu’elle représentait un esprit de résistance arrêta en 451, l’invasion des Huns conduits par Attila et ses prières auraient sauvé la ville de Paris. De plus selon la tradition, elle fut avec Saint Rémi, évêque de Reims, l’un des artisans actifs de la conversion de Clovis et de son baptême en 496.
L’ensemble de l’Armée a deux grands patrons: sainte Jeanne d’Arc (fêtée le 12 mai) et saint Louis (25 août), tandis que les différents corps de troupes honorent chacun un saint patron particulier. C’est le 18 mai 1962 que la Pape Jean XXIII attribue à la gendarmerie nationale comme sainte patronne Sainte Geneviève, gardienne de Paris, qui défendit la cité contre les Huns et sut maintenir l’ordre à l’intérieur de la capitale, et par ses audacieuses sorties, nourrit les Parisiens frappés par la famine.

Patronne de Paris et de la gendarmerie (chants de France XII)

J’achète

Tags :
, , ,

L’Hermine

hermine copieL’hermine est l’animal emblématique du duché de Bretagne, alors souverain et indépendant, dont la devise, toujours présente dans la mémoire collective, est : « Kentoc’h mervel eget bezañ saotret », qui se traduit en français par l’expression « Plutôt la mort que la souillure ».
Elle vient d’une légende selon laquelle une blanche hermine, poursuivie par des chasseurs qui auraient été menés par le roi légendaire de Bretagne, Conan Mériadec, préféra se laisser prendre plutôt que souiller son pelage en traversant une rivière boueuse. La duchesse Anne de Bretagne (ou, selon d’autres sources Alain II de Bretagne, dit « Alain Barbetorte »),  témoin de la scène, aurait ordonné que l’on relâche l’animal.
Suite à mai 1968, l’époque est aux luttes sociales. La Bretagne connaît une crise identitaire et une transition économique.
En 1970 Gilles Servat écrit des paroles guerrières, la chanson La Blanche Hermine, pour une prise de conscience de l’état de la Bretagne et une révolte souhaitée des Bretons. C’est devenu une chanson traditionnelle.

La Blanche Hermine dans notre CD Chants d’Europe I

J’achète

Tags :
, , , ,

Saint Nicolas – Riaumont 12 Décembre 2015

Comme chaque année, le Chœur Montjoie sera présent le 12 décembre 2015 au village de Noël des enfants de Riaumont (62800 Liévin) à l’occasion de la Saint Nicolas. Traditionnelle fête constituée de nombreuses animations (crèche vivante, expositions, spectacles, ombres chinoises, ventes de Noël, librairie, restauration, visites…),

article 2 riaumont le Chœur chantera à cette occasion. Saint patron de la Lorraine, saint Nicolas est particulièrement fêté dans le Nord de la France, mais surtout dans l’Est du pays, origine de sa popularité. Vous pouvez aussi écouter « La légende de Saint Nicolas » qui raconte le conte populaire associé au personnage.

La légende de saint Nicolas dans notre CD Chants de France VII

J’achète

 

Tags :
,

Edelweiss

Pionnier-legionLa Légion étrangère est une formation militaire d’élite composée de volontaires, essentiellement étrangers. Créée par Louis Philippe, roi des Français, elle œuvre lors de la conquête de l’Algérie en 1831.
Depuis 1831, plus de 35000 légionnaires sont tombés au champ d’honneur. Lyautey disait de la Légion : « On ne saurait proclamer trop haut les mérites de cette troupe admirable et la bonne fortune que c’est pour la France d’en avoir une telle à son service. »
Parmi ses faits d’armes, le plus emblématique reste la bataille de Camerone le 30 avril 1863 au Mexique, avec le capitaine Danjou et sa compagnie de 65 légionnaires, qui, fidèles à la parole donnée, se battront tous jusqu’à la mort, contre 2000 soldats mexicains.
C’est cet esprit de dévouement total que reflète les chants de la Légion, dont le Chant Edelweiss, symbole d’éternité, de pureté, de dépassement de soi, est aussi un chant de tradition des troupes de montagne, allemandes. Incorporés dans la légion étrangère, des soldats allemands popularisèrent ce chant qui fut intégré au répertoire français

Edelweiss dans notre CD Chants de France VII

J’achète

Tags :
, , , ,

Le comte Charles-Hector d’Estaing

Charlesd_Estaing_1769Le comte Charles-Hector d’Estaing est connu pour sa participation à la guerre d’indépendance américaine. On connaît moins le début de sa carrière aux Indes. Après avoir brillamment combattu sur la côte de Coromandel, il se fait marin. Commence alors une des plus glorieuses pages de l’histoire de la marine française. En 1759, il s’embarque de l’île de France en prenant le commandement de deux vaisseaux avec au plus deux cents hommes, et fait voile vers le nord.
À Mascate, il enlève un navire anglais dont il renforce sa « flotte ». Il se dirige ensuite vers l’entrée du Golfe Persique et s’empare du fort stratégique anglais de Gombrum et du comptoir  de Bandar-Abbas en Perse. Huit mille Persans viennent au secours des Anglais.D’Estaing les repousse avec une poignée de soldats déterminés, et fait raser Gombrum en représailles. Puis il cingle vers Sumatra. En quatre mois, avec des moyens plus que limités, il fait tomber l’une après l’autre toutes les places britanniques de la côte ouest de l’île. Fort Natal tombe en premier le 7 février 1760, puis c’est le tour de Tappanoopoly, du fort Marlborough défendu par plus de 500 Anglais ; enfin des autres points d’appuis fortifiés : Saloma, Manna, Cahors, Groës, Ypou-Pali, Caytone, Saablat, Bautaar, La Haye. Outre un énorme butin, dont une grande partie doit être abandonnée ou brûlée faute de place dans les navires, de très nombreux prisonniers anglais seront débarqués à Batavia. Cette campagne spectaculaire met en possession du roi de France toute la côte ouest de la grande île. L’amiral d’Estaing se nomme alors à bon droit gouverneur des « forts et établissements français à la côte de Sumatra ».
Mais il lui est difficile de garder tout cela avec si peu d’hommes. Il décide donc de céder les territoires conquis aux Hollandais, alliés de la France dans cette guerre. Ceux-ci le remercieront… en lui permettant de retourner chez lui à ses propres frais. Il partira en Amérique où il deviendra, on le sait, un acteur important de l’indépendance des États-Unis. Il périra sur l’échafaud révolutionnaire. « Quand vous aurez fait tomber ma tête, envoyez-la aux Anglais, ils vous la payeront cher ! » déclara-t-il avant de mourir.

 Notre CD Chants de la Marine en Bois

J’achète

Tags :
, , , ,

notre nouveau CD: Chants des Chantiers de la Jeunesse

i01DAXX22XX.QXD« Compagnons Jacques m’a dit »…
Ils avaient 20 ans en 1940. Comme l’écrivit Victor Hugo, « Quand tout semble perdu, seul le chant reste ». Ce fut le génie du général de La Porte du Theil de mettre le chant choral au centre de la pédagogie des Chantiers qu’il fut chargé de créer, après la débâcle, par le chef de l’État. Il s’agissait d’encadrer la classe 40 puis celles qui suivraient, en zone sud et en Afrique du Nord, le service militaire ayant été suspendu par l’armistice.
Les Chantiers de la jeunesse, sans armes, apolitiques, animés par des cadres de réserve et d’active, formèrent 400 000 jeunes à la vie en équipe et au chant. Dispersés en pleine nature pour des chantiers forestiers, agricoles ou d’infrastructures, ils contribuèrent à pallier l’absence de plus d’un million de prisonniers de guerre en Allemagne.
Voici 21 chants des Chantiers, issus pour la plupart des répertoires militaire, scout et des provinces, ici rassemblés par le Chœur Montjoie, en hommage à ceux qui les chantèrent pendant – et longtemps après – la guerre (et dont les cadets fêtent leurs 90 ans !).
Comme l’écrit Louis Fontaine dans sa préface : « Le Chœur Montjoie fait revivre les années de tristesse et d’incertitude où, malgré tout, chanter était une forme de résistance non seulement à l’ennemi mais plus simplement au désespoir. […] Une occasion mélodieuse de ne pas oublier la façon très courageuse et très française dont 400 000 jeunes de chez nous firent preuve face à l’adversité avant, pour beaucoup, de reprendre la lutte. »

CD de 21 chants accompagné d’un livret de 32 pages en quadrichromie,comprenant une introduction du général de La Porte du Theil, les textes des chants et de nombreuses illustrations.

Chants des Chantiers de la Jeunesse

J’achète

Tags :
, , , ,

Réveillez vous Picards

PicardieCe chant du XVe siècle accompagnait les troupes de Maximilien d’Autriche, lors de la guerre que celui-ci faisait à Louis XI, venu s’emparer du duché de Bourgogne, alors propriété de Charles le Téméraire.
Ce chant est l’hymne régional picard. II est issu de l’air chanté par les bandes de Picardie avant 1479 et leur rattachement à la couronne de France.
Les bandes de Picardie, bandes picardes ou bandes en deçà des monts sont, en France, les premières unités militaires permanentes et soldées de fantassins créées en 1479 par Louis XI copiées sur le modèle des bandes suisses.
La Picardie, l’Artois, la Bourgogne et la Franche-Comté, qui avaient appartenu à Charles le Téméraire, se liguèrent alors contre le roi de France.

Le chant Réveillez-vous Picards dans notre CD Chants d’Europe II

J’achète

Tags :
, , , ,

le samedi 24 Octobre 2015 – IVème Biennale Blanche

image biennale blanchecropped-logoLe Chœur Montjoie Saint Denis sera présent, le Samedi 24 Octobre2015 à la IVème de la Biennale Blanche organisée par Alain Texier, fondateur de la Charte de Fontevrault.

Nous vous attendons à l’ASIEM 6 rue Albert de Lapparent Paris 7e

 

Tags :
, , , ,

Le 26 Septembre 2015

chants militairesEn communion avec l’Union Nationale des Parachutistes, le Chœur Montjoie Saint Denis sera présent aux différentes manifestations du 26 septembre 2015 pour commémorer la

Saint Michel.

Matin:          Saint Louis des Invalides
Après-midi: Arc de triomphe
Soir:             Ecole Militaire

 

notre CD: Chants traditionnels des Paras

Tags :
, ,

Conditions générales de vente

Vous trouverez ici tout ce qu’il y a à savoir sur les conditions commerciales et contractuelles applicables à vos commandes. Nous avons le souci de vous apporter le meilleur service client possible alors votre avis nous intéresse et si vous avez des questions ou des commentaires, vous pouvez les adresser à cde@sdcmsd.biz.

Par ailleurs, nous vous invitons à lire nos Mentions Légales.

Ci-dessous vous trouverez :

Les frais de port sont : Pour toute commande quelques soit le nombre de quantité de CD vers la France métropolitaine et la Corse, les frais de port en envoi normal (lettre simple) votre participation sera de 3 (trois) euros. Pour tous les autres modes d’acheminement (colissimo), les frais d’envois seront forfaitisés à hauteur de 6 (six) euros. Pour choisir au mieux votre mode d’acheminement sans risque de perte de colis, veuillez lire le paragraphe sur notre politique en matière de livraison ci-dessous. Les frais de port sont calculés automatiquement lorsque vous passez commande, avant le paiement. Veuillez vous reporter à la page « Frais de port » des conditions générales de vente.

NOTRE POLITIQUE EN MATIERE DE LIVRAISON

Sous réserve de disponibilité des stocks, compte tenu des délais de livraison de nos transporteurs, vous devriez être livré comme suit : – en France, pour les envois en Colissimo Suivi, 1 à 4 jours ouvrés à compter de la date de la remise au transporteur – en Europe, pour les envois en Colissimo Suivi, 4 à 8 jours ouvrés à compter de la date de la remise au transporteur.

Pour tout envoi hors France métropolitaine et Corse, nous contacter : cde@sdcmsd.biz ou 01 43 41 13 06.

Sachez que nous faisons le maximum mais, comme nous dépendons des transporteurs, nos délais sont indicatifs.

Offrez des CD, Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis – SDCMSD vous offre la possibilité de faire livrer directement chez un tiers de votre choix (un ami, un membre de la famille, etc.) les produits que vous commandez. Cette fonction est accessible lorsque vous remplissez le bon de commande. Vous pouvez mémoriser une adresse de livraison.

Toutes les commandes sont envoyées sous colis discret et bien emballé pour prévenir tout risque durant le transport.

Si vous êtes absent lors de la livraison, pas de problème : monsieur le facteur laissera un avis de passage et vous aurez 15 jours pour venir retirer votre paquet à votre bureau de poste habituel.

IMPORTANT : vérifiez votre colis à la livraison ! Il est important de signaler au transporteur tout dommage au colis AVANT de signer le bon de réception, sinon il nous sera impossible de nous retourner contre le transporteur et nous ne pourrons être tenus responsables !

IMPORTANT : SDCMSD propose plusieurs modes d’envoi des commandes : – envoi simple, aussi appelé « envoi normal » – colissimo suivi

Lors d’envoi en Colissimo, il est possible de tracer les colis en cas de perte ou de se Retourner contre le transporteur si le colis arrive en mauvais état. Cependant, si vous choisissez l’envoi simple, ou « envoi normal », lors de votre commande, le transport du ou des produit(s) se fait sous votre propre responsabilité. Une commande en « envoi simple » ou « envoi normal » ne pourra donner lieu à aucun remboursement si la commande n’arrive pas à destination ou en état. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables de la perte ou du mauvais état d’une commande lorsque le client a demandé un envoi non suivi tel que Colissimo. En règle générale, pour éviter tout problème lors de la livraison, nous conseillons de choisir Colissimo suivi, en particulier pour les colis comptant plusieurs produits, ou dépassant un certain montant.

NOTRE POLITIQUE EN CAS DE RUPTURE DE STOCK Les stocks sont affichés en temps réel sur le site et valables au moment de l’achat. En cas de rupture de stock, nous vous en avertirons dans les meilleurs délais et nous vous proposerons de vous re-créditer votre compte bancaire de la somme débitée ou, si vous le désirez, de vous envoyer un autre CD de votre choix (inscrit dans notre catalogue) de même valeur. Nous ne pourrons pas être tenus responsables d’une modification de date de parution du produit ou d’un arrêt de commercialisation décidé par l’éditeur, ou d’un retard de livraison par l’éditeur. Nous mettons cependant tout en oeuvre pour que le site soit à jour à tout moment, et envoyons les produits dès réception.

LE CONTRAT EN LIGNE

Lorsque vous voulez acheter sur Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis – SDCMSD, vous passez un « contrat en ligne » dont la formalisation finale s’effectue en cliquant sur le bouton d’envoi de vos coordonnées bancaires dans la zone de Paiement Sécurisé. Pour acheter, vous devez en avoir la capacité juridique. Le processus de formation du contrat en-ligne est donc le suivant :

Vous sélectionnez le(s) produits que vous mettez dans votre Panier, modifiez éventuellement les quantités. Vous devez prendre connaissance des Conditions Générales de Vente (si ce n’est déjà fait !). En respectant les consignes définies dans les conditions générales de ventes vous acceptez implicitement ces conditions générales de ventes,  vous signifiez votre acceptation des Conditions Générales de Vente. Vous cliquez sur Valider dans votre Panier. Vous saisissez vos coordonnées de facturation (éventuellement celles de livraison si elles sont différentes)

La facture sera mise à disposition après paiement effectif de l’intéressé. Votre paiement est obligatoirement par Chèque, virement bancaire ou par carte bancaire, vous êtes redirigé sur le site sécurisé de la banque, sur lequel vous communiquez vos coordonnées bancaires et cliquez sur le bouton Envoi dans la page de Paiement Sécurisé. C’est par cette action que le contrat en-ligne est définitivement formé : cela vaut acceptation irrévocable des Conditions Générales de Vente, et manifeste votre consentement définitif (sauf dans les cas limitativement prévus par la Loi) à contracter avec Société de Diffusion du Choeur Montjoie saint Denis -SDCMSD pour les produits que vous aurez sélectionnés. A partir de ce moment, les Conditions Générales de Vente vont s’imposer aux 2 parties : Vous et Nous.

NOS CONDITIONS GENERALES DE VENTE

En commandant nos Produits, vous acceptez les conditions ci-dessous, qui sont susceptibles d’être modifiées à tout moment et sans préavis. Nous vous recommandons d’imprimer et de conserver les Conditions Générales de Vente bien que celles-ci soient consultables à tout moment sur la boutique  SDCMSD, et de revenir les consulter régulièrement.

– Objet – Identification du vendeur – Identification de l’acheteur – Caractéristiques Essentielles des Produits – Cadre géographique de l’offre – Cadre Géographique de Livraison – Validité de l’offre – Validité des Prix – Validation de la Commande par le Client – Détail des Prix – Confirmation de la Commande par Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis – Délai de Rétractation – Le Paiement – Les Modalités de Livraison et de Réclamation – Erreur sur le Produit – Garanties – Conservation des Transactions – Propriété Intellectuelle – Intégralité du Contrat – Litiges et Loi Applicable

Objet

Les présentes Conditions Générales de Vente ont pour objet de préciser les conditions applicables à la vente des Produits disponibles sur le catalogue électronique de SDCMSD à l’attention de ses Clients, dans le cadre d’un système de vente à distance à partir d’une connexion sur le site internet Choeur-monjoie.com et de la boutique de la Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint denis

Identification du Vendeur

Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis SARL société au capital de 15 000 euros, dont le siège social se situe au 266 avenue Daumesnil 75012 Paris (courrier : cde@sdcmsd.biz), téléphone : 01 43 41 13 06.

Identification de l’Acheteur

Le Client rentre ses coordonnées dans le Bon de Commande qui lui est proposé en ligne. Le Client renseigne obligatoirement ses Nom, Prénom, Adresse Postale complète et son Adresse électronique (e-mail). Il déclare avoir la capacité juridique pour acheter.

Caractéristiques Essentielles des Produits

les Produits commercialisés par SDCMSD sont des CD (« Compact Disc ») tels que commercialisés par Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis -SDCMSD est un simple intermédiaire et n’intervient pas dans le processus de fabrication. Les images illustrant, à l’appui des textes, les Produits, ainsi que les textes détaillant le contenu des Produits, n’entrent pas dans le champ contractuel. En cas d’erreur, la responsabilité de S.D.C.M.S.D. ne pourra pas être engagée. En conséquence, la responsabilité de S.D.C.M.S.D. est limitée dans tous les cas, au remplacement du Produit commandé, par le même article ou un article équivalent (en accord avec le Client) ou au remboursement de la somme débitée (hors frais de port).

Cadre Géographique de l’Offre

L’offre est valable pour tout consommateur domicilié en France métropolitaine et en Corse.

  Cadre Géographique de Livraison

S.D.C.M.S.D. livre en France métropolitaine et en Corse.

Validité de l’Offre

L’offre des Produits est valable jusqu’à épuisement des stocks. Les visuels présents sur le Site ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne sont en aucuns cas contractuels.

Validité des Prix

Les Prix affichés sur le Site sont garantis au moment de la commande.

Validation de la Commande par le Client

Le Client manifeste son acceptation de l’offre Produit (constitutive du Contrat En-Ligne) en validant son Bon de Commande puis en communiquant ses coordonnées bancaires et en cliquant sur le bouton « Envoi » de la page de Paiement Sécurisé. Le « clic de validation » constitue une Signature Électronique qui a valeur entre les Parties de signature manuscrite. En contrepartie du paiement en ligne, S.D.C.M.S.D. s’engage à vous livrer les Produits que vous avez commandés.

Concernant les autres moyens de paiement par Chèque ou virement bancaire la validation de la commande est consécutive a l’envoi du paiement.

Détail des Prix

Les Prix sont indiqués en Euros. Le paiement et la facturation sont effectués en Euros. Les Prix sont affichés TVA française inclue applicable au jour de la Commande. Toute modification sera répercutée immédiatement sur le prix de vente des Produits affichés sur le Site. Les Prix des Produits ne  comprennent pas les Frais de Port, qui sont en sus. Les Frais de Port sont ceux indiqués sur le Site de SDCMSD au jour de la Commande. Le paiement de la totalité du prix est dû dès la Commande.

Confirmation de la Commande par SDCMSD

Après réception de la Commande, S.D.C.M.S.D. envoie au Client un courriel (e-mail) de confirmation en indiquant : ses coordonnées, le(s) Produit(s) commandé(s), le Prix, le mode de Livraison et un lien hypertexte vers les Conditions Générales de Vente sur le Site S.D.C.M.S.D.

Délai de Rétractation

Le Client dispose d’un délai de sept (7) jours ouvrables pour se rétracter sans pénalité ni indication de motif. Il lui suffit de retourner le(s) Produit(s) en bon état et dans l’emballage d’origine non ouvert, à S.D.C.M.S.D. à ses frais (la date de la Poste faisant foi). Ce délai court à partir du jour de leur réception par le Client. Le Client se verra rembourser des sommes versées, en contrepartie de la réexpédition du (des) Produit(s) aux frais du Client dans les trente (30) jours à réception S.D.C.M.S.D. du (des) Produit(s) correspondants.

Le Paiement

Le Client paie sa Commande sur la page de Paiement Sécurisé de SDCMSD. Néanmoins, pour toute commande passée depuis un pays autre que la France, seul le virement bancaire est accepté. Le Client doit alors contacter S.D.C.M.S.D. par email à cde@sdcmsd.biz.

Les données relatives à la carte bancaire du Client ne sont ni détenues ni conservées par  S.D.C.M.S.D. Seule la Banque Partenaire y a accès.

Le Client garantit la Société S.D.C.M.S.D. qu’il dispose des autorisations éventuellement nécessaires pour utiliser le mode de paiement par carte bancaire, lors de la validation du Bon de Commande. La validation de la Commande au moyen du numéro de carte bancaire et de la date d’expiration vaut mandat de payer le Prix figurant sur la facture (taxes et participation aux frais de livraison inclus) que le serveur de paiement transmet à l’établissement de crédit du Client. En cas de litige portant sur partie de la facturation, le montant qui n’est pas sujet à discussion doit être réglé à l’échéance contractuelle prévue, la somme litigieuse étant réglée dès la solution du litige.

  Les Modalités de Livraison et de Réclamation

S.D.C.M.S.D. vous livre par voie postale tel qu’indiqué sur le Site au moment de la Commande. Les délais de Livraison sont ceux indiqués dans le tableau récapitulatif des Frais de Port au jour de la Commande. Les délais de Livraison sont donnés à titre indicatif, S.D.C.M.S.D. s’efforce de les respecter mais leur dépassement ne peut entraîner ni annulation de la Commande ni indemnisation. Toute réclamation sur la nature ou la non conformité du/des Produit(s) livré(s) doit être formulée par écrit, immédiatement lors de la réception du/desdits objets, au siège de Société de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis – SDCMSD, sans préjudice des dispositions à prendre vis-à-vis des transporteurs. Le Client doit conserver l’emballage et le bordereau de livraison. Les Produits sont livrés à l’adresse indiquée par le Client sur le Bon de Commande en ligne. A la Livraison, le Client doit vérifier la conformité et l’état du Produit. Si, lors de cette vérification, le Client constate des dommages, il peut refuser la Livraison du Produit ou doit émettre des réserves sur le bordereau d’expédition avant de signer l’accusé de réception et en prévenir immédiatement S.D.C.M.S.D. par courriel à : cde@sdcmsd.biz. Le Client absent est tenu de retirer le Produit à l’adresse indiquée par le livreur. Si après le délai indiqué dans l’avis de passage (habituellement 15 jours), le Client n’a pas retiré le Produit, celui-ci est retourné à S.D.C.M.S.D. qui se réserve le droit de rembourser le Client du Prix du Produit (les frais de ports restants à la charge du Client) dans les meilleurs délais et de conserver le Produit.

Erreur sur le Produit

En cas d’erreur sur le Produit envoyé, le Client s’engage à renvoyer dans les cinq (5) jours suivants la réception le Produit dans son emballage d’origine (sans ouverture de son conditionnement) et accompagné du numéro de commande du Client. SDCMSD s’engage à renvoyer (à ses frais) au Client le Produit commandé dès retour du Produit original à SDCMSD.

Garanties

Le Client bénéficie de la garantie contractuelle standard accordée par l’éditeur du Produit, pendan une durée d’un (1) mois à compter de la date de Livraison. Les conditions de garantie et la mise en jeu de cette dernière sont liées au respect des conditions d’utilisation des Produits, selon les recommandations standard d’utilisation des CD. La garantie contractuelle comprend l’échange du Produit. La garantie contractuelle joue sans préjudice de la garantie légale contre les vices cachés prévue par le Code civil (art. 1641 et ss.) qui s’applique en tout état de cause. Pour la mise en oeuvre de la garantie, le Client s’engage à adresser, à ses frais, le Produit sous garantie au siège social de SDCMSD en y joignant l’original de la facture. S.D.C.M.S.D. s’engage à retourner un Produit identique sauf cas de Rupture de Stock. Dans ce dernier cas, le Client se verra proposer un Produit similaire ou le remboursement du Produit initial. Les Frais de Port de ce nouveau Produit sont à la charge de SDCMSD. Doit-on établir une facture à chaque fois ? Voir plus haut information donnée, la facture sera établie à la demande de l’intéressé.

Conservation des Transactions

L’archivage des Bons de Commande et des factures est effectué sur unsupport fiable et durable de manière à constituer une copie fidèle et durable.

Propriété Intellectuelle

Tout droit de propriété intellectuelle attachée au Produit reste, sans réserve, la propriété pleine et entière des propriétaires concernés. Toute reproduction ou utilisation d’un des droits de propriété intellectuelle ci-dessus mentionnés est interdite. IL EST INTERDIT DE COPIER OU DE REPRODUIRE SOUS QUELQUE FORME QUE CE SOIT OU QUELQUE SUPPORT QUE CE SOIT TOUT OU PARTIE DES CD OU AUTRES PRODUITS PROPOSES SUR CE SITE.

Intégralité du Contrat

Les présentes Conditions Générales de Vente constituent l’intégralité des obligations des Parties. Aucune condition générale ou particulière communiquée par le Client ne pourra s’intégrer aux présentes conditions générales.

Litiges et Loi Applicable

Les Parties chercheront une solution amiable à tout différend découlant de l’exécution des présentes Conditions Générales de Vente. A défaut de règlement amiable, le litige sera soumis à la Loi française. Il en est ainsi tant pour les règles de fond que pour les règles de forme. Attribution de compétence de juridiction est faite aux Tribunaux de Paris (France) même en cas de pluralité de défendeurs, d’appel en garantie ou de référé le tout constituant pour S.D.C.M.S.D. une condition substantielle sans laquelle elle n’aurait pas contracté. Dans le cas où l’une des clauses du présent Contrat serait déclarée nulle ou sans objet, ladite clause est réputée non écrite et ne saurait entraîner la nullité du présent Contrat. Les Parties s’efforceront de négocier de bonne foi, une clause équivalente de remplacement.

 

1. LES DISPONIBILITES

Les disponibilités des produits sont signalées sur chaque fiche de produit. Une fois votre commande passée, vous pourrez consulter aussi souvent que vous le souhaitez l’état d’avancement de votre commande sur notre site. Lorsque vous vous identifiez sur S.D.C.M.S.D., rendez-vous sur Mon compte, puis Mes commandes. Vous aurez ainsi la liste de vos commandes, et la possibilité, en cliquant sur le lien « Suivre ma commande ». Si vous voyez « envoyé », c’est que le produit vous a été envoyé. Si vous avez choisi en envoi en Colissimo, vous pourrez suivre votre colis sur le site de la Poste grâce au numéro qui vous aura été communiqué. et qui est également indiqué dans la liste de vos commandes. Pour choisir votre mode d’envoi en connaissance de cause, veuillez lire bien attentivement le paragraphe ci-dessous.

 

2. LES FRAIS DE PORT SUR S.D.C.M.S.D.

Pour toute commande quelques soit le nombre de quantité de CD vers la France métropolitaine et la Corse, les frais de port en envoi normal (lettre simple) sera de 3 (trois) euros ou 6 (six) euros en Colissimo. En matière de frais de port, notre politique est d’appliquer à nos clients des tarifs forfaitaires.

Lors d’envoi en Colissimo suivi, il est possible de tracer les colis en cas de perte ou de se retourner contre le transporteur si le colis arrive en mauvais état. Cependant, si vous choisissez l’envoi simple, ou « envoi normal », lors de votre commande, le transport du ou des produit(s) se fait sous votre propre responsabilité. Une commande en « envoi simple » ou « envoi normal » ne pourra donner lieu à aucun remboursement si la commande n’arrive pas à destination ou en état. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables de la perte ou du mauvais état d’une commande lorsque le client a demandé un envoi non suivi tel que Colissimo. En règle générale, nous conseillons de choisir Colissimo suivi pour les colis comptant plusieurs produits, ou dépassant un certain montant.

Mentions légales et Contacts

Vous êtes connectés sur le site internet « choeur-montjoie.com » édité par la société Socéité de Diffusion du Choeur Montjoie Saint Denis – SDCMSD, qui est une S.A.R.L. au capital de 15 000 Euros, enregistrée au RCS Paris sous le numéro 502 085 723 RCS Paris. Siret : 50208572300018. Notre siège social est situé au : 266 avenue Daumesnil 75012 Paris Directeur de la publication : Jacques Arnould Courriers (e-mails) : pour les questions d’ordre général, relatif à une commande ou au suivi d’un colis : cde@sdcmsd.biz

NOTRE OFFRE

L’offre « Produits » de S.D.C.M.S.D. est destinée aux consommateurs (personnes physiques et morales) utilisant le site choeur-montjoie.com. Nous entendons appliquer la plus grande transparence commerciale sur les conditions de vente et de livraison. Ainsi, le Contrat En-Ligne qui vous est proposé est soumis à la réglementation relative à la Vente à Distance conformément à la législation française. NOTRE POLITIQUE DE TRAITEMENT DES DONNEES NOMINATIVES ET DE CONFIDENTIALITE Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, le présent Site a fait l’objet d’une déclaration préalable (Récépissé N° 1336883) à la CNIL (« Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés ») le 19 décembre 2008. SDCMSD recueille des données à caractère nominatif lors de l’activation par les utilisateurs du Bon de Commande. Nous vous invitons à lire attentivement les informations ci-dessous destinées à répondre à vos questions sur la politique de SDCMSD en matière de Traitement des Données Nominatives. Toutefois, vous pouvez nous faire part de remarques ou de vos questions sur le sujet en nous écrivant par courriel (e-mail) à .cde@sdcmsd.biz en précisant comme objet « Traitement des Données Nominatives ».

Lorsque vous passez une Commande, vous nous communiquez des données nominatives tels que vos noms, prénoms, adresse postale, adresse internet, etc. Celles-ci sont nécessaires pour répondre à votre demande en ligne, à vos futures demandes d’achat, ou pour vous adresser notre Lettre d’Information et/ou toute autre information sur nos produits et services (offres spéciales, etc.). Si vous décidez de ne pas répondre aux zones obligatoires nous ne pourrons pas enregistrer vos Commandes.

Lorsque vous êtes invités à communiquer des informations/données à caractère nominatif, nous vous informons du caractère obligatoire ou facultatif des réponses demandées. Vous avez un droit d’accès aux informations collectées ainsi qu’un droit de modification, rectification ou de suppression des informations que vous nous communiquez. A ce titre vous pouvez également vous désinscrire de la liste de diffusion de notre Lettre d’Information. Ce droit peut être exercé par courrier en adressant la demande par courriel (e-mail) à cde@sdcmsd.biz ou par écrit à SD.C.M.S.D 266 avenue Daumesnil 75012 Paris

S.D.C.M.S.D. est seule destinataire des informations fournies par ses utilisateurs. Toutefois, SDCMSD se réserve le droit de les transmettre à des tiers (partenaires, etc.), sauf en cas d’opposition expresse écrite de l’utilisateur.

Dans tous les cas, SDCMSD s’engage à faire ses meilleurs efforts à prendre toutes les précautions utiles afin de préserver la sécurité des informations et, notamment, d’éviter qu’elles soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers non autorisés. Les données recueillies sur notre site seront conservées au plus pendant trois ans à compter de la date de leur acquisition par S.D.C.M.S.D.

S.D.C.M.S..D a pour politique d’assurer la confidentialité des données nominatives par la mise en place d’une plate-forme sécurisée accessible seulement par un nombre limité de personnes, elles-mêmes ayant un accès spécial par le biais de mots de passe. De plus, vos coordonnées bancaires ne sont à aucun moment en possession de S.DC.M.S.D. puisque celles-ci sont gérées directement par et sur le site sécurisé de notre Banque Partenaire en charge du Paiement Sécurisé.

Tous les sites tiers (Partenaires, Annonceurs, etc.) auxquels peuvent avoir accès les utilisateurs que ce soit en provenance ou en direction de ces sites, sont de la responsabilité pleine et entière de leurs propriétaires respectifs. Chaque site tiers met indépendamment en place sa propre politique de traitement des données nominatives. En aucun cas S.D.C.M.S.D. ne peut être tenue responsable de la mise en place ou du respect desdites politiques ni du contenu desdits sites.

 

LES DROITS D’AUTEUR

CMSD et SDCMSD sont des logos propriétés de Choeur Montjoie Saint Denis, protégés par le droit d’auteur et le droit des Marques (enregistré à l’INPI). Toute utilisation, sans autorisation expresse et préalable (à l’exception des hyperliens), des SDCMSD et CMSD est illicite et susceptible d’être sanctionnée par les Articles L. 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. Le site www.choeur-montjoie.com constitue la propriété exclusive de CMSD et SDCMSD., à l’exception des logos, marques et images des tiers qui sont leurs propriétés respectives. Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, seules sont autorisées les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et les « représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans le cercle de famille ». En tout état de cause, toute mention ou reproduction du site ou d’un de ses éléments doit être accompagnée d’une mention du « (c) Copyright » de SDCMSD, ou de leurs propriétaires respectifs. Choeur Montjoie Saint Denis met à votre disposition sa Base de Données. Au sens de l’article L.341-1 du Code de la Propriété Intellectuelle (Loi n° 98-536 du 1er juillet 1998) S.D.C.M.S.D. est le Producteur de la base de données mise à disposition des utilisateurs de son site. Chaque utilisateur s’interdit toute autre utilisation que celle de la consultation en ligne des informations contenues dans la base données de S.D.C.M.S.D. et notamment tout stockage, reproduction, copie, réutilisation (notamment à des fins commerciales) sur tout type de support, par tout moyen, sous quelque forme que ce soit, de tout ou partie substantielle de ladite base de données.

 

NOTRE HEBERGEUR

Le site chœur-montjoie.com est hébergé par OVH

Mentions légales

© Société de Diffusion du Chœur Montjoie Saint Denis.

Société de Diffusion du Chœur Montjoie Saint Denis SARL au capital de 15 000 €, dont de siège social est 266 avenue Daumesnil 75012 Paris RCS Paris 502085723 Courriers (e-mail) : contact@sdcmsd.biz

Directeur de la publication : Jacques Arnould

Traitement des données nominatives et de confidentialité
Conformément à la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, le présent Site a fait l’objet d’une déclaration préalable (récépissé n°1336883 du 19 décembre 2008) à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) (Loi 78-17 du 6 janvier 1978)
SDCMSD recueille des données à caractère nominatif lors de l’activation par les utilisateurs du bon de commande ou lors de l’inscription à notre Site.

Chanter et servir

Les chants favorisent une communion avec les ancêtres, si nécessaire à la mémoire, à la fierté et à l’enracinement. Ils témoignent de ce qu’est l’aventure française et comment les générations passées la chantèrent au cours des siècles. Chants de soldats, de pèlerins, d’ouvriers, de paysans, de marins et de militants composent l’essentiel du répertoire : plus de 750 pièces pour se souvenir, prier, marcher, travailler et combattre, festoyer et veiller. Ils exaltent les valeurs qui firent la France et la Chrétienté : honneur, justice, amour et sacrifice, vénération des anciens, fidélité à Dieu et à la parole donnée, joie d’être ensemble, espérance du Ciel… La tradition étant vivante, des compositions contemporaines ont enrichi ce florilège. Interprétés avec âme et tripes, sans ajout artificiel, ils sont facilement appris, sans compétences musicales particulières. Nos éditions et rééditions en digipack comprennent, à cette fin, un livret illustré.

Les vertus spirituelles du chant raniment des forces ancestrales. Nos générations en ont besoin. Grâce à elles, sont tissés des liens cordiaux utiles à la restauration de la communion nationale et à l’éclosion des vocations. Fidèle à la sienne, le Chœur Montjoie Saint Denis participe à de multiples commémorations nationales et locales, pèlerinages, fêtes paroissiales et municipales, cérémonies religieuses, manifestations patriotiques, historiques et gastronomiques. Totalement indépendant, il n’est assimilable à aucune des organisations qu’il côtoie et à qui il rend service dans l’esprit du scoutisme.

Notre histoire

« Les peuples ne perdent la vie que lorsqu’ils perdent la mémoire » (Maréchal Foch)

Notre oriflamme, notre histoire.

Notre nom rappelle les origines chrétiennes de notre nation : Montmartre, et saint Denis premier évêque de Paris. Depuis 1979, il s’agit pour nous de promouvoir les valeurs qui firent la France et la Chrétienté. Près de 200 hommes se sont relayés dans ce clan libre, qui regroupe en moyenne une trentaine de chanteurs.

Montjoie ! Saint Denis !

Ce cri de guerre et de ralliement des Francs fut utilisé notamment en Espagne, lors des croisades de reconquêtes menées par Charlemagne. Il donna son nom à l’oriflamme offert à l’empereur par le pape Léon III, le 25 décembre 800. Jeanne d’Arc, lors de son procès, parla de l’oriflamme comme du vrai Cry (emblème) de la France. De 1124 à 1386, l’oriflamme fut cherchée 21 fois à Saint-Denis alors que la situation était désespérée.

Ce cri, accompagnant toutes les sorties de l’oriflamme, devint celui des chevaliers français. Disparue sous la révolution, elle fut reconstituée pour le 700e anniversaire de Bouvines, le 27 juillet 1914. Elle fut alors portée le 3 septembre sur le tombeau de sainte Geneviève, à Paris, pour demander la protection de la ville. Ce fut alors la victoire de la Marne. L’atelier de la Sainte Espérance a réalisé notre oriflamme, au Barroux. Le Révérend Père Argouarc’h l’a béni, au Sacré-Coeur de Montmartre, en décembre 1988, au départ du premier de nos neuf pèlerinages à Reims.

Notre Chœur s’efforce de marcher droitement et d’aider en chantant les hommes et les femmes de bonne volonté qui servent Dieu et la France. De concerts en veillées, en passant par des animations de messes ou de kermesses, nous voulons transmettre ce magnifique trésor du chant populaire français. De disques vinyls en CD digipack, nous avons ornementé ces mélodies de belles illustrations attractives. D’année en année, la collection de disques s’étoffe, la liste de nos amis aussi…

En 1998 se crée à Lyon le Chœur de La Joyeuse Garde, sur le même mode. Depuis 2002, une délégation du Chœur existe en Vendée. En 2008, nous créons la Société de Diffusion du Chœur Montjoie Saint-Denis (SDCMSD), afin de favoriser la diffusion du dépôt culturel reçu. Son unique actionnaire en est le Chœur Montjoie. Son gérant, bénévole comme tous les membres, est le chef du Chœur. Les produits de nos efforts sont destinés à accroître la diffusion et par là, l’espérance dans l’avenir de la France et la foi dans son destin. En 2008, nous avons l’honneur de recevoir le Prix Renaissance des Arts, récompensant ceux qui ont contribué à faire renaître ce patrimoine. Il vous est donc également destiné, à vous cher public, que nous affectionnons.

Montjoie ! Saint Denis !

François Montgisard : “Ces Français qui gouvernèrent le monde”

cesfrançaisquinous gouvernent

Voici  une nouveauté à lire sans modération, en vente aux Editions TerraMare  :Chacun sait que la France a longtemps compté des départements en Algérie. Qu’un roi Bourbon règne encore aujourd’hui en Espagne. Qu’un président d’ascendance bretonne a établi une dictature au Chili.
L’on sait moins que des soldats français ont débarqué de l’Argentine à la Corée, en passant par le pays de Galles, le Spitzberg ou le Mozambique. Que des corsaires croisés ont pris Djeddah, le port de La Mecque. Que le premier roi d’Albanie était le frère de Saint Louis. Que la Norvège eut un (éphémère) Premier ministre dont la famille venait de Metz. Établis sur différents continents, Français, Wallons, Suisses romands, Valdôtains, Vaudois, Monégasques, Aranais, Normandiliens, Franco- Canadiens, Cajuns et Créoles de Louisiane, Caldoches, Békés, Franco- Mauriciens et Huguenots expatriés forment un peuple aux origines globalement communes. Certains d’entre eux se hissèrent jusqu’aux sommets des hiérarchies étatiques.
À travers l’espace et le temps, voici l’histoire de ces Franciens qui gouvernèrent le monde. Ou presque.Diplômé d’études politiques, docteur en histoire du droit, François Montgisard est un spécialiste de l’expansion territoriale européenne outre-mer.Direction éditoriale : Grégoire Boucher
Editeur : TerraMare
Date de parution : Janvier 2011
Nombre de pages : 560 pages
Format : 13 x 20 cmISBN : 978-2-918677-14-7
Tags :

451-2011: 1560e anniversaire de la défaite des Huns devant Paris, grâce à l’intervention de sainte Geneviève

300_____cf8_front_33 

Vierge et patronne de Paris, Geneviève est née à Nanterre vers 420 et morte à Paris en 512. Fille de cultivateur, Geneviève gardait les troupeaux dans son enfance lorsqu’elle rencontra l’évêque saint Germain d’Auxerre qui fut longtemps son protecteur. Après la mort de son père, Geneviève s’installa à Paris. Elle devint conseillère de Clovis, participa à sa conversion et surtout assura les Parisiens qu’ils n’auraient pas à souffrir d’Attila qui menaçait Paris. Sa parole se réalisa et elle devint l’objet de la vénération publique jusqu’à un âge avancé puisqu’elle mourut à 92 ans. Ses reliques et la pierre de son tombeau sont conservées dans l’église Saint-Etienne-du Mont et font l’objet, chaque année, d’une procession pour sa fête le 3 janvier.

Chant: Sainte Geneviève dans notre CD Chants de France VIII

J’achète

Tags :
, , ,

400e anniversaire de la naissance d’Henri de La Tour d’Auvergne, vicomte de Turenne

CAVALERIE2-150x150

MONSIEUR DE TURENNE Musique de Jean-Baptiste Lully.
Chant du régiment d’Henri de La Tour d’Auvergne qui prendra le nom de “Maréchal de Turenne” en 1778. Le vicomte de Turenne (1611-1675) est fait colonel par Louis XIII en 1630 et maréchal de camp en 1635. Blessé à Saverne en 1636, vainqueur à la bataille de Maubeuge l’année suivante, à Turin en 1640, à Collioure en 1642, le grand cavalier est fait maréchal de France en 1643. Il écrase les Bavarois lors de l’expédition d’Al lemagne. Frondeur, il marche sur Paris mais se rallie à Anne d’Autriche et défend la capitale. Victorieux à Arras et à la bataille des Dunes, il prend douze places flamandes en 1667. Chef des armées du Roi-Soleil, il retourne en Allemagne et reconquiert l’Alsace au cours de l’hiver 1674-1675. Il est tué à la tête de ses hommes, en 1675, par un boulet de canon. D’abord enseveli à Saint-Denis, il sera transféré aux Invalides en 1800, sur ordre de Bonaparte.
1 – Monsieur d’Turenne a dit au Poitevin Qui a grand’ soif et lui demande à boire ; Monsieur d’Turenne a dit au Poitevin : « Aux champs d’Alsace, il pousse aussi du vin… Et ce vin-là pétille mieux S’il est versé par Madame la Gloire, Et ce vin-là pétille mieux Lorsqu’il s’y mêle un flot de sang joyeux. »   2 – Monsieur d’Turenne a dit aux Provençaux Très désireux d’entendre des cigales, Monsieur d’Turenne a dit aux Provençaux : « La poudre chante à l’heure des assauts. Dans l’air en feu, vous entendrez Autour de vous la musique des balles, Dans l’air en feu, vous entendrez Des cigalons de soleil enivrés. »   3 – Monsieur d’Turenne a dit aux gars bretons À qui les cloches donnent du courage Monsieur d’Turenne a dit aux gars bretons : « Morbleu ! Courez me prendre ces canons ! Avec leur bronze, l’on fera De quoi sonner par-dessus vos villages, Avec leur bronze, l’on fera De quoi sonner quand on vous ralliera ! »   4 – Monsieur d’Turenne a dit aux gens du Roi Qui marchent fiers sous les drapeaux de France, Monsieur d’Turenne a dit aux gens du Roi : « Levez la tête et tenez le corps droit ! Aux jolis yeux, sachez, soldats, Mousquet au poing, faire la révérence… Aux jolis yeux, sachez, soldats, Quant aux boulets, ne les saluez pas ! »
Tags :
, ,

2001-2011: 10e anniversaire de la suspension du service militaire

logo

Après la dissolution de l’ennemi communiste du pacte de Varsovie, la France perd son service militaire
en 2001. Le président Chirac le fait « suspendre » dans l’indifférence générale. La meilleure
école des jeunes Français disparaît. Il y aura donc de moins en moins de Français, et encore
seront-ils désarmés. Au train où vont les dissolutions de régiments, nous n’aurons bientôt plus que nos chants comme canons !

Tags :
, ,

2010-2011: 1er anniversaire de la béatification du Père Jerzy Popieluszko

logoEn août 1980, le père Jerzy Popieluszko fut appelé à chanter la messe par les ouvriers grévistes des aciéries de Huta Warszawa. Peu après, il lance le grand pèlerinage ouvrier de Czestochowa, qui inspirera les fondateurs du pèlerinage de Pentecôte à Chartres à partir de 1983. Le 13 décembre 1981, l’état de guerre est proclamé en Pologne. 6 000 syndicalistes sont emprisonnés. Le Père Popieluszko va être leur porte-parole au cours de trente-trois
« messes pour la patrie et ceux qui souffrent pour elle ». Le 19 octobre 1984, il célèbre sa dernière messe dans l’église des Saints Frères, martyrs polonais. Il médite les mystère douloureux du rosaire. Sa dernière intention publique :
« Prions pour que nous soyons libres de toute peur, de l’effroi et surtout du désir de vengeance et de violence. » Enlevé, torturé, assassiné, son corps sera retrouvé dans la Vistule. Il a été béatifié le 6 juin 2010.
Tags :

1991-2011: XXe anniversaire de la fin de l’URSS  

150_____CL_74

Chants de liberté Пѣсни о свободѣ

Nous saluons, en chantant les héros et les martyrs, les innombrables combattants de la liberté qui se sont dressés face à la barbarie totalitaire érigée en système contre Dieu et contre l’Homme.
À mains nues ou l’arme au poing, dans les trains, les prisons, les goulags, sur les champs de bataille, ils ont résisté dans la persécution, comme le fit l’immense cohorte chrétienne au cours des siècles.4
Ces chants de liberté datent pour la plupart des années 1980 et 1990. Ils montent toujours des coeurs
français en action de grâce vers l’Étoile du matin, Notre-Dame de Cana et du Golgotha, de Kazan et de Fatima, de Czestochowa, de Chartres et de Moscou.
Dans l’histoire soviétique, à partir de 1981, alors que la répression se durcit encore, des perce-neige immaculés, presque invisibles, ont fait craquer la glace, annonçant le printemps pour la Russie et son glacis.
Comment ne pas déceler dans ces coïncidences calendaires l’action puissante et discrète du Saint-Esprit, par l’intercession de Celle à qui Jésus ne refuse rien, comme il nous l’a montré à Cana ?
– 13 mai 1981, anniversaire de la première apparition de la Vierge Marie à Fatima le 13 mai 1917, la tentative d’assassinat du pape Jean-Paul II, échoue miraculeusement à Rome.

– 13 mai 1984, mystérieuse explosion des stocks de missiles de la mer de Barentz.
– 22 août 1989, fête du Coeur Immaculé de la Vierge Marie, Mikhaïl Gorbatchev annonce par téléphone au chef des communistes polonais que l’armée soviétique n’interviendra pas pour réprimer Solidarnosc qui vient de gagner les élections législatives.
– 13 octobre 1990, anniversaire de la dernière apparition de la Vierge à Fatima en 1917,
dans la basilique de l’Assomption du Kremlin, transformée en musée de l’Athéisme, première cérémonie religieuse depuis la révolution de 1917.
– 21 août 1991, à l’heure des Vêpres de la vigile de la fête du Coeur Immaculé de Marie, échec du pustc communiste au Parlement de Moscou.
– 13 octobre 1991, premier pèlerinage russe à Fatima, diffusé à la télévision russe.
– 8 décembre 1991, fête de l’Immaculée Conception

Ces textes sont adaptés de l’écriture Saintes ou composés sans prétention. Face aux idéologies, aux barbaries, aux persécutions et aux terrorismes toujours renaissants, puissent-ils servir la vérité, la liberté et l’amitié des Français pour la Russie

j’achète notre CD Chants de Liberté

 

 

Tags :
, ,